TOP

ELEBIKY F1 ou comment transformer son vélo en VAE instantanément

ELEBIKY F1 ou comment transformer son vélo en VAE instantanément

pub

ELEBIKY F1 de ELEMOOVE, vous connaissez ? Ce fabricant a conçu une roue qui transforme un vélo compatible en VAE, en quelques minutes, pour un prix abordable et sans aucune modification technique à effectuer.

J’avais découvert leur produit ELEBIKY F1 au salon du Vélo in Paris en février dernier, je vous en parlais dans mon publireportage.

Je me suis donc rendue à la boutique éphémère de ELEMOOVE vendredi 19 juin 2020, qui est ouverte jusqu’au 31 aout 2020 dans le 11ème arrondissement de Paris.

Qui est ELEMOOVE ?

ELEMOOVE est une société spécialisée dans les moyens de mobilité électrique.

Elle développe, intègre et fabrique des produits de mobilité électrique. La recherche et le développement sont ses priorités, ses ingénieurs cherchent les dernières innovations techniques, les fiabilisent et les intègre à des solutions adaptées.

Cette jeune entreprise a commencé à développer ELEBIKY F1 il y a plus de deux ans via sa branche de R&D Mobicharger. Il y a six mois le produit a été mis en vente et en avril 2020, Elemoove a été créée.

Tous ses produits sont en vente sur leur site internet et chez ses distributeurs agréés. Ses bureaux sont à Paris et ses ateliers de production sont dans le 77.

Vous pouvez les rencontrer au 67 rue Sedaine à Paris 11ème, dans une boutique éphémère jusqu’au 31 aout 2020.

Quelles sont les spécifications techniques de la roue ELEBIKY F1 ?

Voici tous les détails techniques fournis par le fabricant. Je n’ai pas vérifié le poids, l’autonomie et le temps de recharge durant mon test, ce n’était pas le but.

Poids du système:

  • 7 kilos.

Dimensions compatibles:

  • roues: 29′, 27.5′, 26 ‘, 700C,
  • fourche et freins à patins: 85 à 90mm,
  • fourche et freins à disque: 100mm.

Moteur:

  • Voltage: 36V,
  • Moteur: brusheless,
  • Puissance nominal: 250W Puissance maximal: 800 w,
  • Couple moteur: 40Nm.

Électronique:

  • Waterproof: IP65 Connexion,
  • Bluetooth: BLE 4.0 low energy,
  • Module de gestion électronique: IMORTOR®,
  • Contrôle de la température,
  • Ajustement automatique de la performance.

Batterie amovible:

  • Autonomie: jusqu’à 80km (à titre indicatif, tout dépend du poids vélo/cycliste, du dénivelé et du mode d’assistance),
  • Technologie: lithium-ion, 10.2AH/ 400W,
  • Temps de recharge: 3,5 heures pour 100% de la batterie. 2 heures pour 80%.
  • La batterie se recharge soit directement sur la roue, soit en la retirant, avec le chargeur fourni qui se branche sur n’importe quelle prise électrique.

Application mobile, disponible pour Android et IOS (le système peut fonctionner sans l’application):

  • Sélection du mode d’assistance parmi 5 (physique, éco, normal, rapide, boost),
  • Affichage de la vitesse et de l’autonomie,
  • Niveau de charge de la batterie,
  • Distance et temps de parcours,
  • Vitesse instantanée.

Transformer mon vélo en VAE en moins de 5 minutes

Une roue de 700c équipée du système attendait mon fidèle Cannondale Bad-Boy, pour effectuer une petite promenade sur les pistes cyclables bondées de la capitale.

En moins de 5 minutes, la roue ELEBIKY F1 était montée, sans qu’aucune modification additionnelle ne soit nécessaire.

Même l’étrier de frein n’a pas nécessité de recentrage, le disque ne léchait pas les plaquettes. Notez que ce n’est pas forcément le cas sur tous les modèles de freins à disques, mais si nécessaire, le réglage est très facile à faire.

Le garde-boue n’a pas nécessité d’ajustement, les tringles ne gênaient pas les boulons du ELEBIKY F1, plus gros que l’axe de ma roue et son système antivol.

Bref, il a suffi d’échanger la roue, de bien serrer le système et d’enficher la batterie. C’est tout!

Ensuite, c’est l’application dédiée, installée sur le smartphone qui pilote l’assistance via le Bluetooth. Pas de tableau de bord à installer et ni de câble à brancher. C’est top!

La première phase du test est donc validée.

Rouler avec la roue ELEBIKY F1 installée sur mon vélo

Me voici donc au guidon de mon fidèle et fougueux destrier, transformé en VAE…

Je choisis d’abord le mode « normal » directement via le smartphone, car les rues sont bien chargées, et les 7 kg ajoutés sur la roue avant, changent le freinage du vélo. J’ai de très bon freins à disques hydrauliques, donc je suis confiante. Mais mon vélo est plus lourd, et comme je le manie depuis plus de 20.000 km avec mes muscles, j’ai mes points de repère un peu modifiés.

Passées les 2 à 3 secondes pour la mise en route de l’assistance par l’application, une fois que le mouvement du vélo est détecté, je suis littéralement poussée à 25km/h sans effort.

La première bonne surprise est qu’il n’y a pas de balourd et ni de guidonnage. Je n’ai pas de fourche suspendue, cela joue en la faveur du système. Je peux tenir le cintre d’une seule main, ça ne pose pas de souci, la trajectoire reste parfaite.

Ensuite, je ne ressens pas de gène à lancer mon vélo avec ce poids additionnel durant le temps de latence de l’assistance. Ce qui induit que le vélo resterait parfaitement roulable, à dénivelé modéré, si la batterie tombait en panne sèche….

Je passe ensuite en mode « Rapide », qui comme son nom l’indique, me fait aller plus vite sans effort additionnel. Je n’ai pas pu essayer le mode « Boost », car il y avait beaucoup de monde, et je reste une cycliste paisible malgré tout (si si, je vous assure…).

Bref, j’adore… je suis sur mon vélo, habituellement très dynamique sans assistance, mais avec un coup de pouce pour pédaler.

Seconde phase du test validée.

Mon avis sur la roue ELEBIKY F1 installée sur mon vélo

Pouvoir tester ce produit sur mon propre vélo m’a permis de confirmer que c’est un système ingénieux, facile à installer et économique.

Doter son vélo habituel d’une assistance électrique n’a jamais été aussi simple. Pas besoin de débourser une somme importante dans un vélo additionnel, qui plus est, occupera de l’espace supplémentaire.

Le vélo devient ainsi plus polyvalent. Par exemple, on utilise l’assistance électrique pour aller bosser, faire des courses, et on le remet en mode 100% musculaire pour vaquer à d’autres pratiques plus physiques.

L’application est également facile à utiliser et intuitive.

Enfin, cette roue est éligible aux subventions de l’État et des communes… ce qui rend ce produit super abordable pour les tous petits budgets.

Le prix de la roue sans aide financière: 799 €.

Les points importants sur lesquels j’attire votre attention:

  1. Même si le système ELEBIKY F1 est homologué (*), l’installer sur votre vélo, ne garantit pas que ce dernier est adapté à une transformation pour être électrifié. Il est important de vérifier que votre fourche et son cadre supporteront une assistance électrique, qui modifie le comportement du vélo d’une manière générale, et donc de l’utilisation des équipements d’origine. D’ailleurs, ceci est valable pour tous les packs d’assistance électrique qui existent sur le marché actuellement.
  2. L’ajout de 7 kg à l’avant du vélo, requiert d’avoir d’excellents freins et en parfait état de fonctionnement. N’oubliez pas que c’est le frein avant qui arrête votre vélo, celui de l’arrière ne fait que le ralentir…
  3. La fourche doit être robuste, compatible et en parfait état bien évidemment. Demandez conseil à ELEMOOVE si vous avez des doutes sur la compatibilité, car il faut un axe d’une largeur minimum pour installer la roue, selon le type de freins.

(*)Notez que ELEBIKY est conforme à la norme EN15194:2009 EPAC en vigueur. Le modèle répond à toutes les exigences requises (décret n°95-937 relatif à la prévention des risques résultants de l’usage des bicyclettes) / Directive européenne n°2002/24/CE

Conclusion sur la roue ELEBIKY F1

C’était bien sympa de transformer mon vélotaf en VAE de manière instantanée le temps d’une balade. C’est effectivement un système très simple à installer pour les vélos compatibles.

N’hésitez pas à rendre visite à ELEMOOVE si vous avez des questions ou si souhaitez essayer cette roue ou leurs autres produits.

Et vous mesdames, connaissiez-vous cette roue?

pub

Ajouter un commentaire