Specialized Femmes soutient La Course

Evidemment, on préférerait un Tour de France féminin, comparable à celui des hommes, plutôt qu’une « simple » Course. Ce sera peut-être ça l’ascension du cyclisme féminin en 2016?  Cela dépend aussi de vous.

Un premier point de vue de Francetvsport

« Le Tour de France féminin va-t-il décoller un jour? » se questionne Pierre Godon de FranceTVsport dans un article qui a l’intérêt de mêler constats et questions sur l’état du cyclisme féminin. Pour aboutir à cette conclusion: « Ce n’est pas gagné, sans le nom prestigieux du Tour pour l’aider, en l’absence des championnes, et avec une série d’échecs par le passé pour transposer la Grande Boucle au féminin ».

Le magazine EFDV vous propose un autre point de vue.

On s’appuie plus sur l’économie de marché et le retour sur investissement. Un peu moins sur l’histoire passée du cyclisme féminin et davantage sur un futur où nos comportements peuvent influencer les décisions marketing et publicitaire.  Car oui, le nerf de la guerre reste l’argent.

Bonne nouvelle #1 Les femmes ont la capacité physique de parcourir le Tour de France comme les hommes. Donnons des ELLE au Tour vient de le prouver ce 25/07/15. Ces jeunes filles ont réalisé le Tour de France : elles parcouraient chaque étape le jour précédant l’étape officielle.

Bonne nouvelle #2 Il ne faut plus être présent physiquement pour suivre les courses. On vous renvoie vers un excellent article sur la médiatisation digitale du Tour de France découvert via ce super Tweet d’ailleurs, merci Camille.

Bonne nouvelle #3 On voit qu’il y a moyen d’attirer de nombreux téléspectateurs aux courses féminines – par exemple, près d’un million de personnes ont suivi la course de Pauline-Ferrand Prévot.

Vous pouvez aussi agir simplement et participer à la promotion du cyclisme féminin.

Action #1 – Regardez massivement les courses cyclistes féminines en direct, différé ou sur place. Tous les médias comptent. A savoir aussi que chaque média fait un reporting chiffré à son client pour lui communiquer le succès ou l’échec d’une action commerciale, marketing ou publicitaire.

Action #2 – Partagez via les réseaux sociaux les articles qui parlent du cyclisme féminin. Car oui, chaque partage compte.

Action #3 – Mentionnez et valorisez les sponsors d’activités cyclistes féminines, dont Specialized Women pour La Course By Le Tour, pour qu’ils continuent à investir de l’argent l’année prochaine ou sur d’autres courses de cyclisme féminin. Car oui, le sponsor doit être médiatisé pour atteindre ses objectifs marketing.

Specialized Women a une philosophie que l’on apprécie.

Tout d’abord: merci Specialized Women, merci de sponsoriser si généreusement La Course by Le Tour. C’est aussi grâce à vous que La Course by Le Tour peut avoir lieu. Merci aussi à UCI, FFC, Dimension Data pour leurs soutiens.

Connaissez-vous le slogan de Specialized Women: « Your ride. Your rules » — ton vélo, ta loi dirait-on en français. On aime cette manière d’encourager la singularité de chacune dans un sport émergeant (le cyclisme au féminin) où le groupe, la solidarité, la masse critique font la force.

Voici la baseline complète:

YOUR RIDE. YOUR RULES – It means exactly what you think it does. You’re a rider who’s gonna rock it no matter how you roll, in a style that’s all your own. We think that should be celebrated.

En français dans le texte, cela donne:

TON VELO. TA LOI – Cela veut bien dire ce que tu penses! Tu es une cycliste qui déchire, quel que soit ton style, c’est ton style à toi. Nous pensons que cela mérite d’être célébré.

Merci à nos lectrices et lecteurs pour la traduction collaborative.

Le choix du magazine EFDV? Evident.

Le magazine EFDV soutient donc Specialized Women qui soutient à son tour La Course by Le Tour. Ainsi La Course by Le Tour aura plus de retombées grâce à notre médiatisation en 2015 et donc, de potentiels nouveaux sponsors arriveront peut-être en 2016 car vous nous suivez et que vous avez partagez l’info autour de vous.

Bref, notre théorie est donc que si le public répond présent à l’appel, les médias classiques ou digitaux devront agir et diffuser les événements de cyclisme féminins. S’ils ne le font pas, un média concurrent le fera. Bataille d’audimat et d’audience entre médias.  Les sponsors réévalueront alors la possibilité d’investir ou non de l’argent dans les événements cyclistes féminins, chiffres à l’appui. Si l’événement est bien sponsorisé, alors l’organisation peut mieux valoriser et rémunérer les cyclistes gagnantes pour les encourager à participer à une course de cyclisme féminin.

Actuellement, Specialized Woman communique davantage encore en anglais. Mais pour avoir rencontré l’équipe française à La Course du 26/07/15 et vu leur attachement aux cyclistes féminines de l’hexagone, on sent que la tendance s’inverse!

Voici leur compte Facebook Specialized Femmes en français et également leur site web où, bien entendu les femmes sont bien mises en avant. Retrouvez-les sur Twitter et utilisez les hashtags suivants: #yourrideyourrules ou #YRYR. 

Bien à vélo.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.