TOP

USA: certaines femmes ne font pas de vélo

USA: certaines ne font pas de vélo

USA: certaines femmes ne font pas de vélo

pub

Les femmes noires et hispaniques ne font pas de vélo aux US. Un phénomène de société intéressant qui mérite quelques éclaircissements.
Je suis tombé sur un billet du NouvelObs daté de l’été dernier qui rapporte cette tendance. Heureusement, certaines font bouger les lignes.

Les femmes des minorités ne font pas de vélo

Hélène Crié-Wiesner explique que cette mauvaise habitude relève de l’appréhension parentale.

« Dans beaucoup de familles latinas, les femmes sont considérées comme fragiles et doivent être davantage protégées. »

Elle cite une jeune latina de Los Angeles dont la mère lui répétait souvent que le vélo, c’était fait pour les hommes.

Des mouvements féminins et communautaires qui inversent la tendance

Black Women Bike DC (Washington) Ovarian Psyco Cycles Brigade (L.A.), ce ne sont que 2 mouvements fameux parmi la série qui s’est créée ces dernières années aux États-Unis. Discours musclé et organisation de grands rassemblements: apparemment ces femmes sont décidées à faire bouger les lignes.
Hélène Crié-Wiesner classe ça « dans la catégorie des nouveaux combats à gagner pour les femmes de certaines minorités ethniques« .
Et peut-être que Veronica Davis, fondatrice du BWBDC, n’entendra bientôt plus la phrase qui l’a marquée, prononcée par une enfant noire de son quartier: “Maman, maman, il y a une dame noire sur un vélo! »
Mesdames, pensez-vous qu’on puisse faire un parallèle en Europe?

credits: Micadew – Creative Commons

pub

Ajouter un commentaire