TOP

Préjugés automobilistes: "les cyclistes sont lents"

Préjugés automobilistes: "les cyclistes sont lents"

Préjugés automobilistes: "les cyclistes sont lents"

pub

Certains automobilistes n’aiment pas trop les cyclistes qui roulent vite. Or, le code de la route ne différencie pas les véhicules pour limiter la vitesse.
Comme toutes les minorités, les cyclistes sont dénigrés par la masse. Leur plus grand défaut, celui qui synthétise tous les aprioris: « ils sont dangereux ». Expliquer les différences, c’est le meilleur moyen de rapprocher cyclistes et automobilistes… dans un grand élan humaniste.

Un cycliste n’a pas à être lent

Atteindre 90km/h en vélo, ça n’arrive pas à tout le monde. Mais pour un cycliste régulier, approcher le 50 en ville n’est pas un exploit, ce qui surprend certains conducteurs.
Pourvu que les conditions de circulation le permettent et que le code de la route est respecté, la vitesse de croisière du cycliste ne peut être un sujet de débat, encore moins de reproches.
Comment il y parvient, et pendant combien de temps, ça ne regarde que celui ou celle qui pédale.
Mesdames, vous êtes-vous déjà vues reprocher votre vitesse par un automobiliste qui vous trouvait dangereusement rapide?

Credits: Ed Yourdon – Creative Commons.

pub

Commentaires (3)

  • Avatar

    François

    Bonjour, (je suis un homme qui suit votre site avec grande attention car j’y trouve beaucoup d’infos qui ne sont que peu voir pas évoquées ailleurs, merci beaucoup pour cela !!)
    J’ai déjà entendu nombre de cyclistes à Tours, femmes et hommes se faire reprocher de ralentir le trafic automobile. Moi-même on m’a reproché autant de ralentir les gens que d’aller trop vite … je suis juste plié de rire à chaque fois !! (sauf si la personne à faillit me mettre en danger …). A chaque fois je leur répond de se caler sur ma vitesse (ils ont bien un compteur qui l’indique) et de jauger si cela leur est possible; surtout que ce n’est pas franchement bien compliqué à faire vu qu’ils doivent plus ou moins le faire avec les autres véhicules moteur.
    Mais il m’est arrivé à deux reprises de recevoir une réaction mi impressionnée mi admirative de ma vitesse. La première fois lorsque je débutait le vélo urbain début 2012, un couple en voiture était surprit de me voir tenir le 30 sur quelques Km, et récemment un scooter était impressionné de me voir faire du 40 dans une petite rue un peu défoncée … C’est marrant mais tellement agréable quand ça se passe comme ça !!

    répondre
    • Avatar

      Rebecca, la Curieuse

      Bonjour François et merci pour vos encouragements et votre feedback positif! Vous avez raison, c’est tellement plus agréable quand tout le monde se respecte!
      Merci d’avoir partagé cette chouette et drôle expérience avec nous!
      À bientôt sur Ellesfontduvélo!

      répondre

Ajouter un commentaire