TOP

Préjugés automobilistes: «un cycliste doit prendre la piste cyclable»

Préjugés automobilistes: «un cycliste doit prendre la piste cyclable»

Préjugés automobilistes: «un cycliste doit prendre la piste cyclable»

pub

Certains automobilistes n’aiment pas côtoyer les cyclistes sur la route. Or, le code ne dit pas que les cyclistes doivent rouler sur la piste cyclable.

Comme toutes les minorités, les cyclistes sont dénigrés par la masse. Leur plus grand défaut, celui qui synthétise tous les aprioris: «ils sont dangereux».
Expliquer les différences, c’est le meilleur moyen de rapprocher cyclistes et automobilistes… dans un grand élan humaniste.

Un cycliste n’a pas à se cantonner aux pistes cyclables

Le code de la route n’oblige pas à utiliser obligatoirement la piste cyclable. Précisément, il dit qu’un cycliste doit prendre une piste cyclable si elle est indiquée par un panneau rond à fond bleu contenant un vélo blanc: le rond est une obligation.
Donc, les pistes indiquées par un carré sont conseillées, pas imposées.
Alors, «pourquoi un cycliste serait-il suffisamment idiot pour éviter sciemment une piste cyclable?», pourrait se demander un automobiliste.
Voici quelques exemples:

  • la piste cyclable en question est défoncée
  • obstacles ou dangers sur la piste (débris, verglas)
  • piétons en mouvement, automobiles en stationnement
  • piste mal conçue: virages et stops alors que la route à côté est droite, sauts de trottoirs multiples
  • besoin de tourner à gauche

Mesdames, vous êtes-vous déjà vues reprocher par un automobiliste de ne pas utiliser la piste cyclable?
N.D.A.: j’ai vérifié pour la France et la Belgique. Un doute subsiste pour la Suisse et le Canada. Si une lectrice d’un de ces pays francophones pouvait confirmer via les commentaires, ce serait génial.

Credits: jean-louis Zimmermann – Creative Commons.

pub

Commentaires (7)

  • Avatar

    @frenchwayfarer

    Vous avez oublié les poubelles vidées ou en attente de l’être qui stationnent sur la piste cyclable (ou le trottoir, d’ailleurs) où elles prennent souvent >50% de l’espace alors qu’elles pourraient être sur la route en ne gênant pas (ou peu) les voitures qui ont souvent 5m de large pour une file…
    Pour ma part quand on roule vite je trouve que c’est plus dangereux de rouler sur la piste cyclable où l’on cotoie d’autres usagers (cyclistes ou piétons) qui évoluent à des vitesses très différentes, alors que sur la route à 30km/h on roule aussi vite que les voitures, c’est plus naturel !
    De plus en France les voitures qui tournent à droite coupent TOUJOURS la route aux cyclistes qui arrivent de la piste cyclable et continuent tout droit, c’est super dangereux !
    Voilà.
    Bonne semaine, mettez des gants pour préserver vos doigts, et drive safe !
    😉

    répondre
    • Avatar

      Romain, l'Urban biker

      En effet, les poubelles sont vraiment des obstacles trop courants sur les pistes cyclables…

      répondre
      • Avatar

        Brigitte

        Je suis bien d’accord … les pistes cyclables en milieu urbain sont souvent dangereuses pour toutes les raisons évoquées, sauf si on roule à 15 km/h en mode « je vais faire mes courses » et avec un VTT ou VTC … et encore. Il y a différentes sortes de cyclistes … et si on ne prend pas la piste, parfois c’est directement les insultes, et on ne peut pas discuter car l’automobiliste est déjà loin.
        Par contre j’utilise beaucoup les bandes cyclables le long des axes importants, c’est pour moi le meilleur aménagement qu’on puisse trouver .

        répondre
  • Avatar

    Marie

    Lorsque l’on est sur la piste cyclable c’est toujours au cycliste de faire attention aux routes qui coupent car les voitures n’ont pas assez le réflexe de regarder si un vélo approche et de s’arrêter pour ne pas le gêner dans sa progression…
    sur la route les dangers sont bien moins nombreux surtout si les automobilstes faisaient tous l’effort de dépasser correctement

    répondre
  • Avatar

    il faudrait aussi rappeler aux cyclistes que les trottoirs ne sont pas des pistes cicyclabes et aue là normalement les piétons sont prioritaires.

    répondre
  • Avatar

    Romain, l'Urban biker

    Bonne idée oliard, on va le rappeler à ceux parmi les cyclistes qui ont tendance à l’oublier.

    répondre

Ajouter un commentaire