TOP

Reportage journée sans voiture: le portrait de Marion Clignet

Rencontrez Marion Clignet, cycliste professionnelle passionnée

Reportage journée sans voiture: le portrait de Marion Clignet

6 questions posées à Marion, suite à la journée sans voiture: une cycliste professionnelle passionnée qui n’a pas peur de repousser ses limites à vélo…
« Mon plus beau souvenir et mon plus grand défi, c’est d’avoir gagné une course toutes catégories en Bretagne. On était 150 au départ et je me suis échappée, seule, au dernier tour…inoubliable! »
Marion Clignet, c’est 6 titres de championne du monde, 2 médailles d’argent aux Jeux Olympiques et 180 courses gagnées à travers le monde…
L’histoire de Marion avec le vélo commence par un combat contre la maladie et se poursuit par un palmarès impressionnant. Portrait d’une athlète de haut niveau.

150kms à vélo dans le nord du Pays de Galle!

Je pratique le vélo soit en tant que sport intense soit en cyclotourisme. C’est ou l’un ou l’autre!
Quand je peux, j’aime aussi utiliser le vélo pour faire quelques déplacements.
 

Choisir l’équipement adapté à tes envies et à ta pratique, c’est indispensable! Un vélo confortable et une tenue dans laquelle tu te sens bien, c’est essentiel pour débuter dans de bonnes conditions.
Peur en vélo? Demande à un(e) ami(e) de t’accompagner pour tes premières sorties: c’est rassurant et puis c’est convivial.
 

Oh que oui… J’ai commencé à utiliser le vélo pour aller au boulot: 60kms sur une vieille machine de guerre beaucoup trop grande pour moi.
Mais j’adorais les sensations que procure le vélo et surtout sentir le vent sur mon visage…c’était une vraie bouffée d’oxygène.
 

Mon plus beau souvenir et mon plus grand défi, c’est d’avoir gagné une course toutes catégories en Bretagne. On était 150 au départ et je me suis échappée, seule, au dernier tour…inoubliable!
 

De l’eau et/ou des aliments, j’adapte suivant la distance. Je prévois toujours des vêtements techniques adaptés au temps. J’ai aussi toujours un petit sac d’outils avec moi: chambre à air, clés Allen…
Et bien sûr, je ne pars jamais sans mon casque, c’est indispensable surtout en VTT.
 


 Retrouvez Marion sur son site.
 Vous aussi vous êtes un(e) Bike addict? Contactez-nous et témoignez! 
pub

Commentaires (2)

  • Avatar

    Le Jeune

    J’ai vu Marion la première fois à un cyclo cross pour sont livre je l’ai acheté plus tard, j’ai progressé dans ma maladie, grâce à Marion j’ai appris à mieux vivre ma maladie encore merci Marion
    Bernez Le Jeune

    répondre
  • Avatar

    Maurice marc

    bonjour j ai connue Marion sur la piste et gagner tous ces titre avec une maladie comme la sienne je suis toujours aussi admiratif de toujours de la voir sur un vélo ça ces t un exemple pour tous les sportif .

    répondre

Ajouter un commentaire