TOP

Rouler à vélo l’hiver: comment maitriser son vélo?

Il pleut, il neige… je fais comment pour rouler à vélo l’hiver?

Rouler à vélo l’hiver: comment maitriser son vélo?

pub

Le vélo… pas adapté à tous les temps? Que nenni: la bicyclette s’enjambe hiver comme été. Le tout est de faire preuve de bonne volonté!
Hormis des conditions climatiques tout à fait exceptionnelles, l’hiver n’empêche pas la pratique du vélo. Cependant, rouler à vélo l’hiver ne s’improvise pas! Prudence et vigilance sont de mise.
Voici 5 conseils pour se mettre sereinement en selle et adopter les bonnes pratiques pour rouler à vélo l’hiver.

1. Rouler à vélo l’hiver? Modérez votre allure!

Réduisez votre vitesse pour anticiper les pièges des routes hivernales (neige, verglas) et éviter de glisser. Les chemins humides diminuent votre puissance de freinage et augmentent votre distance d’arrêt. L’idéal est donc d’adopter un rythme lent et régulier, et de rester concentré. Faites aussi attention aux feuilles mortes: elles glissent et peuvent cacher des obstacles malvenus, comme des racines ou des pierres.

Utilisez votre dérailleur le moins possible. L’idéal est d’opter pour un petit développement, les jambes tournent plus vite et vous aurez une meilleure adhérence au sol.

2. Bannissez les mouvements brusques

Tout changement de direction doit s’effectuer avec délicatesse, car au moindre mouvement brusque, vous risquez de glisser! En cas de gel, méfiez-vous des surfaces brillantes. Gardez votre vélo bien droit et relaxez le haut du corps. Ne donnez pas de coups de frein inopinés et, si vous devez tourner, prenez votre virage plus large, à vitesse modérée tout en continuant à pédaler.

3. Domptez vos freinages

Ne sautez pas sur vos freins quand la route est verglacée, vous partiriez en glissade! Vous devez freiner? Privilégiez le frein arrière – plus sécurisé – et, en cas de freinage d’urgence, mettez un talon à terre pour garder l’équilibre et descendez de votre vélo si besoin.

4. Gardez vos distances

L’hiver, les trottoirs et pistes cyclables sont souvent enneigés. Circulez donc sur la chaussée, de préférence dans les traces des voitures: ces dernières pourront au besoin vous dépasser. Et, pour assurer un écart suffisant entre les voitures et vous, installez un écarteur de danger.

5. Réglez vos pneus

En cas de neige ou de gel, baissez la pression de vos pneus (sans descendre en dessous du minimum indiqué sur le pneu, bien sûr). Vous augmenterez sa surface de contact et d’adhérence. Vous pouvez aussi équiper votre vélo de pneus cloutés. Ils offrent une meilleure adhérence sur la glace et la neige, mais sont toutefois plus bruyants et coûteux.

En hiver, préférez l’utilisation d’un vieux byclou (en bon état) à un nouveau vélo (dernier cri). Le sel répandu sur les chaussées pourrait endommager les éléments de votre petite reine. Et, si vous tenez tout de même à l’utiliser… Veillez à la nettoyer à l’eau claire et au savon. Le jet haute pression est à proscrire.

La rédaction de Ellesfontduvélo adopte une attitude défensive, quand il s’agit de rouler à vélo l’hiver! Et vous?

Merci à Jean-Philippe pour ses conseils experts et la rédaction de cet article.

J-P
Après les rondes de la compétition, JiPé décide de rejoindre la mouvance révolutionnaire cycliste de la rue Voot. Là, il apprend à ses contemporains comment bien entretenir leur bicyclette, et ainsi, les fait avancer sur le chemin de la révolution circonvolutionnaire de la roue.
Retrouvez JiPé et les Ateliers vélo de la rue Voot.


Crédits: Colville-Andersen

pub

Ajouter un commentaire