TOP

TOP 5 pour rouler à vélo en ville

TOP 5 pour rouler à vélo en ville

pub

Pour développer l’usage du vélo en ville, les autorités mettent les bouchées doubles. Top 5 des villes les plus accueillantes de France pour rouler à vélo.
Dans toutes les grandes villes françaises, l’usage du vélo progresse avec plus de 25 millions de cyclistes convaincus. Longueur et qualité des voies cyclables, places de stationnement, taille du réseau de vélos en libre-service sont autant d’indices qui permettent d’établir ce classement des villes françaises les plus « vélo-friendly. »

Rouler à vélo en ville: le podium

1. Strasbourg

On la surnomme la capitale française du vélo! A Strasbourg, plus de la moitié de la voirie urbaine est aménagée pour les vélos, avec une majorité de pistes séparées de la route. Avec son relief plat, les autorités ont vite compris l’intérêt de promouvoir les déplacements à deux roues et même les policiers s’y sont mis!

2. Bordeaux

La ville a repensé de façon audacieuse l’aménagement de son centre ville afin de laisser plus de place au vélo. Et ça roule! Si le réseau de vélo en libre service VCub n’est pas le plus impressionnant de France, le nombre de cyclistes bordelais a triplé en 15 ans!

3. Toulouse

La ville rose a lancé il y a quelques années également une réorganisation de la ville, en aménageant 15% de pistes cyclables. Son réseau de vélos en libre-service Velotoulouse est très étendu.

A Nantes et Grenoble aussi, on aime pédaler

4. Nantes

Accueillant le Congrès Vélo-City en 2015, Nantes comptabilise plus de 375 kilomètres de pistes cyclables et voies vertes. La ville est d’ailleurs largement plébiscitée à l’étranger pour ses ballades en dehors de la ville, à la croisée de la Velodyssée et de la Loire à vélo.

5. Grenoble

Grenoble est dotée d’un réseau cyclable de plus de 300 kilomètres, soit un quart des voies sur l’ensemble de l’agglomération. Entourée de montagnes, la ville est pourtant très agréable pour la pratique du vélo: 56 000 déplacements sont effectués quotidiennement sur deux roues.
Et vous? Y a t-il une ville que vous ajouteriez dans ce classement? Mesdames, nous attendons votre avis!
Source: terraeco
Crédit photo: Wiki commons

pub

Commentaires (9)

  • Avatar

    Fred

    Dans le top 5 des villes les moins agréables pour rouler, je mettrai sans hésiter, Carcassonne!

    répondre
  • Avatar

    BARTHOMEUF

    TOULOUSE ???????!!!!!! C’est pas sérieux !!!!!!
    J’y habite, et je ne circule qu’à vélo, j’en connais un rayon 🙂 sur le vélo à Toulouse . Vous pouvez sortir tout de suite Toulouse de la liste.. a part quelques magnifiques pistes cyclables toutes neuves qu’ont photographie pour les circonstances, les pistes cyclables sont les voies de bus complètement ravagées de nids de poules qui sont infréquentables par les vélos -complètement accidentogènes-. Ces même « pistes cyclables » qui ne sont que des traits de peinture sur la chaussée commencent à partir de nulle part pour finir nulle part pour nous faire slalommer entre les voitures. A Toulouse, les cyclistes ne sont pas les bienvenus, voire pire. Tous les jours sur mon trajet maison boulot, je risque l’accident, à cause des voitures qui sont en terrain conquis à force de se l’entendre dire, heureusement que je ne suis pas peureuse. Je comprends pourquoi tous mes collègues renoncent à « vélotaffer ».
    Il y a même des rues absolument infréquentables (tram au milieu, bagnoles autour). Ca va pour les sportif, mais, sans une certaine souplesse, c’est mort…
    Et même les pistes cyclables toutes neuves d’ailleurs ont été conçues par des imbéciles n’ayant jamais mis leurs fesses sur un vélo. On a été obligé de les faire « rayer » parce qu’elles étaient glissantes (juré !!) et elles sont bordées par un trottoir haut de 2 marches !!! (si !! on ne peut descendre qu’aux deux extrémités !!!)
    Non… sérieusement…, sortez Toulouse de cette liste. C’est pas sérieux… Et si vus ne me croyez pas, venez voir par vous même…

    répondre
  • Avatar

    Alain

    « Le réseau de vélo en libre service VCub (Bordeaux) est d’ailleurs le plus important de France après Paris »
    => J’aimerais savoir sur quels chiffres est basé cette affirmation.
    Lyon : 4000 vélos / +300 stations.
    Lille : 4100 vélos / 263 stations
    Toulouse : 2600 vélos / 283 stations
    Nice : 1750 vélos / 175 stations
    et enfin Bordeaux seulement 1700 vélos / 161 stations.
    (Source Wikipédia)
    On est bien loin de ce que vous affirmez.

    répondre
    • Avatar

      Virgile

      Et aussi Grenoble, est qui a 5000 Métrovélos. Bon, c’est pas du libre service, mais de la location moyenne et longue durée certes.

      répondre
  • Avatar

    Je n’ai rien a ajouter au commentaire de Barthneuf , exactement la meme chose pour grenoble. C’est incroyable une politique d’incantation, a grenoble on supprime la publicite des sucettes , mais on fait rien sur les pistes cyclables

    répondre
  • Avatar

    Pour ce qui est de Grenoble nous avons effectivement beaucoup de pistes cyclables mais trop souvent dans des voies de bus ou simple trait de peinture (voir pas de trait du tout un simple pictogramme) sur des voies deja etriquees pour les voitures. Nous gagnerions beaucoup en securite si le depassements etaient interdits a certains endroits et si la ville prenait la peine d’integrer les pistes separees quand elle fait de gros amenagements urbains (recement avec le tram b ils ont mis les velos avec les bus, tres dangereux!)

    répondre
    • Avatar

      Virgile

      Sur cette section, la voie pour bus est large de plus de 4m. Il y a amplement la place pour un bus et un vélo de front, y’aurait eu la place pour tracer une bande cyclable dans la voie pour bus. Qu’aurez-vous préféré ? Aller sur les trottoirs, et slalomer entre les piétons, comme sur les grands boulevards ?
      Je préfère amplement une bande cyclable bien réalisée, sur la chaussée, qu’une piste cyclable pensée avec les pieds (comme par exemple, le double angle droit dans les graviers à la MC2), ou sur les trottoirs… La place du vélo est sur la rue, et parfois, les aménagements plus plus « sécurisants » ne sont pas les plus surs. A être trop à part de la circulation automobile, les automobilistes vous oublient, et quand ils tournent, ne vous voient pas et… paf !

      répondre

Ajouter un commentaire