Sponsoriser un voyage est une bonne alternative pour alléger votre budget. En plus de constituer une Team qui vous apporte conseils avisés et soutien moral.

Lorsque j’ai commencé à préparer mon projet My Happy Canada Tour, qui me verra  traverser le Canada seule à vélo de mai à octobre 2015, le budget prévisionnel a été l’un des premiers points à aborder. Il s’agit pour moi de mon premier voyage à vélo et donc j’ai très vite réalisé que l’investissement de départ serait assez conséquent.

C’est en visitant le blog d’autres voyageurs à vélo, que j’ai découvert que certains avaient négocié des partenariats pour sponsoriser leur voyage…

Ne pas confondre sponsoring et mécénat

Un sponsor (pour ma part je préfère le terme partenaire) est une entreprise qui vous apporte son soutien moyennant une contrepartie comme la promotion des produits et services de l’entreprise sponsor, ainsi que sa notoriété et son image de marque.

Mon objectif était de trouver des commerces, de préférence indépendants et de la région nantaise (ville où j’habite), qui m’accordent une remise commerciale sur l’achat de mon matériel. En échange, je leur offre la mise en valeur sur mon site et les réseaux sociaux, de leur boutique et des produits et services proposés, avant mon départ, pendant mon voyage ou à mon retour pour mon retour d’expérience.

8 conseils pour sponsoriser un voyage

Mon objectif a toujours été qu’on m’apporte un soutien et non qu’on me donne gratuitement ce dont j’avais besoin. Ma première expérience de négociation de partenariats ayant été une vraie réussite, même au-delà de mes espérances, j’ai décidé de vous faire profiter de quelques conseils…

1/ Être réactif

Les enseignes nationales ont souvent un budget alloué l’année N-1 pour financer des projets qui auront lieu l’année N+1. Mieux vaut commencer ses démarches au moins 1 an avant son départ.

2/ Avoir une belle vitrine

Un blog esthétique avec une description précise de votre projet est le premier pas pour capter l’attention de votre interlocuteur.

3/ Être concret

La réalisation d’un support comprenant votre présentation, la description de votre projet, votre budget prévisionnel, vos besoins et la contrepartie offerte en échange d’un partenariat montre que la préparation de votre projet est déjà bien avancée.

4/ Avancer étape par étape

Comme pour la construction d’une maison, on ne pose pas la toiture avant d’avoir construit les fondations. Pour un voyage à vélo, le premier partenariat à décrocher est pour l’achat du deux roues, puis vient l’achat du matériel de camping, ensuite celui des vêtements,… C’est en voyant que les partenaires principaux vous accompagnent dans votre projet, que d’autres seront tentés de rejoindre l’aventure.

5/ Se montrer créatif

Vous n’êtes pas le (la) seul(e) à tenter de négocier un partenariat, donc essayez de vous démarquer des autres (la photo, la vidéo, les réseaux sociaux sont autant de cordes à votre arc).

6/ Avoir un enthousiasme contagieux

Envoyer son dossier de demande de partenariat par mail c’est bien, aller sur place ou passer un coup de téléphone pour convaincre c’est encore mieux. Si vous croyez en la réussite de votre projet, il sera d’autant plus facile de convaincre des potentiels partenaires.

7/ Être un bon communiquant

Plus vous communiquerez sur votre projet, plus vous aurez de chances que les personnes s’y intéressent et plus vous aurez des retours positifs sur votre projet, donc plus facile sera la négociation de partenariats.

8/ La ténacité comme deuxième prénom

Tant que vous n’avez pas reçue de réponse négative, il faut continuer à y croire et faire preuve d’audace et d’ingéniosité plutôt que de harceler vos interlocuteurs.

La chance ne fait pas tout, il faut savoir provoquer les choses

Pour ma première expérience de recherche de partenaires j’ai réussi le casting parfait, en réunissant des personnes en qui j’ai confiance, qui m’épaulent, me font profiter de leur expérience et de leurs conseils avisés jusqu’à mon départ.

Ma plus grande victoire est d’être parvenue à tisser une toile relationnelle, puisqu’au fur et à mesure de la préparation de mon projet, certains de mes partenaires se sont mis en relation entre eux allant jusqu’à la mise en place d’actions communes.

Le 10 décembre dernier j’ai réuni la Team My Happy Canada Tour pour un apéritif convivial. Au vu de la réussite de cette soirée, je suis convaincue que nos relations ne s’arrêteront pas à la fin de mon projet…

Et vous, avez-vous des projets de voyage en réserve dans votre musette? Racontez-nous!

Étiquettes : , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.