TOP

Carole, sur les routes de la ViaRhôna

Carole, sur les routes de la ViaRhôna

Carole, sur les routes de la ViaRhôna

Parcourir les rives du lac Léman jusqu’aux plages de la Méditerranée en longeant le Rhône à vélo, c’est la ViaRhôna. Carole nous partage son expérience.

Bonjour Carole! Dites-nous, en quelle occasion avez-vous testé la ViaRhôna?

C’est dans le cadre du webzine néerlandais de voyages frankrijk.nl que j’ai testé la ViaRhôna avec ma collègue Josee Schouten fin septembre 2014. frankrijk.nl est à l’écoute des tendances touristiques en France pour annoncer et introduire les nouveautés du marché français sur le marché néerlandais. La ViaRhôna, nous a paru d’emblée un projet touristique intéressant qui saura sans aucun doute séduire les cyclistes néerlandais.

En partenariat avec Rhône-Alpes Tourisme, nous avons monté un programme sur mesure qui nous permettait non seulement de découvrir cette nouvelle véloroute mais aussi de chercher des adresses et activités insolites, lifestyle et de qualité le long du parcours pour inspirer, attirer et surprendre nos lecteurs et les clients potentiels de la Via Rhôna.

Quels itinéraires avez-vous choisis?

Nous étions limitées dans le temps et nous avons sélectionné les étapes en Rhône-Alpes qui nous paraissaient les plus représentatives. Mais la ViaRhôna c’est aussi un projet dans les régions PACA et Languedoc-Roussillon que nous découvrirons avec plaisir prochainement.

Ses souvenirs sur quelques étapes…



Découverte de cette étape en VTC. Ce que nous avons beaucoup aimé : commencer au lac du Bourget, magnifique lumière, puis découverte du petit village de Chanaz, les vignobles de Savoie et les montagnes, les nombreux châtaigniers, une magnifique plaine et la découverte en canoë kayak sur le Rhône sauvage encadré par un guide des Vertes Sensations. Des paysages bucoliques, insolites, une flore luxuriante… et un pique-nique au milieu d’une nature intacte.


Découverte de Lyon en Velo’v: les berges du Rhône et de la Saône, les parcs et jardins, le vieux Lyon, un atelier de soie, le quartier tendance la Confluence avec son nouveau musée, encore en construction, un magnifique projet architectural. Et ce que nous avons tout particulièrement adoré: la traversée à vélo du tunnel de la Croix Rousse.

On avait presque envie de refaire les 2 kms dans l’autre sens. Une belle expérience multimédia, une très belle mise en scène en particulier autour de la Biennale de la danse. Lyon a vraiment été transformée par le vélo. Une ville en perpétuel mouvement, que nous adorons.

Départ depuis Vienne en vélo électrique, visite du centre historique de Vienne, cité gallo-romaine, ville d’art et d’histoire où je souhaiterais revenir pour son festival international de Jazz. Parties avec la brume et arrivées avec le soleil à Condrieu, plusieurs kilomètres à travers les vignes en terrasse de Côte Rôtie en passant par l’Ile du Beurre pour finir dans les vergers. Nous avons dégusté au Bistrot à Vins de Serine de superbes vins de la région avec Yves Cuilleron et avons fait une étape culinaire aux Roches de Condrieu.

Dans l’après-midi nous avons continué notre route jusqu’à St Vallier alternance de vignobles, vergers et sous-bois, une étape très agréable. Depuis St Vallier jusqu’à Tournon il y a un beau parcours avec voies vertes et quelques tronçons voies partagées mais nous avons dû reprendre notre voiture et mettre les vélos dans le coffre pour arriver à l’heure à Tain l’Hermitage. Belle récompense finale : découverte des vignobles de L’Hermitage en e-mountainbike. Arrivées tout en haut, un magnifique coucher de soleil nous attendait avec un verre de vin et un bon chocolat Valrhona.

De Valence à Le Pouzin ou encore de Rochemaure à Viviers, les souvenirs et bonnes expériences sont encore nombreux!

Selon vous, quel équipement/vélo est nécessaire pour ce voyage?

Si vous vous contentez de faire les étapes le long de la ViaRhôna et non les boucles plus sportives, je vous recommande un VTC. Nous avons eu la chance d’essayer les vélos électriques et des e-mountainbikes, le vélo devient vraiment très facile sous cet angle.

Pour le transport des bagages, je vous conseillerai soit des sacoches à vélo, soit une remorque mais veillez à ce que ce ne soit pas trop large.
Si vous voyagez avec des enfants prévoyez des bonnes protections solaires et des bouteilles d’eau pour bien les hydrater car il peut faire très chaud. Je vous conseille aussi de réserver des hébergements avec piscine… une motivation pour les faire avancer 😉

Carole, sur les route de la ViaRhôna

Votre moment préféré?

Ils sont nombreux mais mon préféré est le coucher de soleil à Tain l’Hermitage. Fabien est sommelier mais aussi sportif et il nous a fait découvrir en e-mountainbike les fameux vignobles de l’Hermitage. Monter en vélo normal aurait été très sportif surtout après une journée de vélo mais avec ses vélos électriques ce fut un vrai plaisir d’arriver en haut et de déguster un bon vin blanc.

Quelles sont vos impressions par rapport à la Via Rhôna? Des conseils pour nos lectrices?

C’est sans doute un de nos plus beaux voyages de presse, tellement divers par ses paysages. Vous partez de Savoie, en passant par la metropole de Lyon et des villages de caractère, de très grands vignobles, des vergers et oliveraies, des réserves naturelles… pour arriver en Provence et prochainement à la Méditerranée. La ViaRhôna est accessible à tous. Elle permet aux moins sportifs, même aux familles de découvrir à leur rythme une magnifique région sur un terrain relativement plat le long du Rhône.

Et puis ce projet touristique relie à merveille les territoires et les gens. Toutes les personnes que nous avons pu rencontrer le long du parcours reconnaissent le côté positif de ce projet d’envergure.

Je conseillerai la Via Rhôna en avant et après saison surtout pour les personnes qui craignent les grandes chaleurs (familles avec enfants en bas âge par exemple). C’est plus facile de trouver des hébergements directement sur la Via Rhôna et les routes sont moins fréquentées.

Une destination à ne pas manquer pour les cyclistes amoureux de vins et de gastronomie et de bonnes adresses!

Un tout grand merci à Carole, pour son temps, sa disponibilité et son partage d’expérience!

Et vous Mesdames, êtes-vous tentée par une telle aventure? Ou peut-être l’avez-vous déjà testée? Racontez-nous!

pub

Commentaires (3)

  • Avatar

    Dan

    Précisez quand même à vos lectrices que pour l’instant, la Via Rhôna n’est pas terminée et qu’il n’est donc pas possible de faire le parcours dans son intégralité; BIEN SE RENSEIGNER SUR LES SEGMENTS INACHEVÉS !
    À moins que vous ne publiez une carte actualisable des segments praticables ? 😉

    répondre
    • Avatar

      Bonjour Dan et chères lectrices, oui effectivement la ViaRhôna n’est pas encore complètement terminée, un projet à long terme qui sera normalement fini à l’horizon 2020. Mais dès juin 2016, tout l’itinéraire sera balisé même si pas encore terminé. Sur les 700km, 300kms sont entièrement finis en Rhône-Alpes et 35% des voies cyclables sont faites en Paca et Languedoc Roussillon. Mais vraiment un magnifique parcours à faire. Retrouvez tout mon parcours sur http://www.frankrijk.nl/?s=viarhona

      répondre
  • Avatar

    cest pourquoi claudio propose ce topo guide
    http://cbandiera.free.fr/parcours/le-rhone-a-velo/topo/
    claudio

    répondre

Ajouter un commentaire