TOP

Isabelle, la passion du vélo et le goût de l'aventure

isabelle passion velo aventure

Isabelle, la passion du vélo et le goût de l'aventure

Isabelle, animée par une inextinguible passion vélo depuis plus de 30 ans, nous raconte aujourd’hui ses souvenirs et ses plus belles aventures. 

« Le vélo, c’est surtout des rencontres émouvantes, qui vont à l’essentiel. »
Cela fait plus de 30 ans qu’Isabelle sillonne les routes sur sa belle randonneuse. Aujourd’hui, elle nous raconte sa passion vélo et offre ses conseils pour organiser un premier voyage sur deux roues.


Chaque vélo a son usage. Mon « vélo d’apparat » est mon vélo de tous les jours, pour la ville. Ma « belle randonneuse », je le garde pour les voyages.


Je me souviens que j’ai eu du mal à apprendre, pourtant dans une très belle propriété avec tout l’espace voulu, mais sur un vélo trop petit dont les clavettes me blessaient aux chevilles. Je me souviens que vers mes 16 ans j’ai eu le droit d’aller rouler le soir en forêt, mais que cela dura peu car les voitures sont arrivées, striant le silence. Enfin, mon premier voyage fut avec deux potes et j’étais toujours derrière. Juste après, j’ai commencé à bâtir la commande de « mon beau vélo noir« , une randonneuse superbe avec qui j’ai fait équipe pendant 35 ans.


J’ai surtout des souvenirs émouvants. Des rencontres qui vont à l’essentiel parce que libérées des pesanteurs. Mais quand même ce fût un sacré défi que de « partir » la première fois, et aussi lorsque j’ai entrepris mon tour de France. 40 ans après, chaque départ reste difficile, mais j’utilise ces souvenirs de pur bonheur pour m’aider.


En voyage, même court, il faut emporter de quoi avoir chaud, de quoi être au sec, de quoi se nourrir, de quoi boire, et de quoi réparer. Un peu d’argent aussi.


Le conseil, c’est de commencer. De faire quelque chose de très facile. Traverser sa ville et retour. Faire le tour du quartier. Prendre la voie verte… Et de continuer! Premier voyage: 30 km! Sur mon blog, je donne aussi des conseils pour ne pas se laisser embêter par les gros moteurs.



Retrouvez Isabelle sur son blog
Vous aussi vous êtes un(e) Bike addict? Contactez-nous et témoignez!

pub

Ajouter un commentaire