TOP

Soixante kilomètres de bonheur à vélo

En selle pour une balade à vélo au coeur de la capitale du plat pays. Des kilomètres de bonheur partagés par notre contributrice Biciclic!

Soixante kilomètres de bonheur à vélo

pub

En selle pour une balade à vélo au coeur de la capitale du plat pays. Des kilomètres de bonheur partagés par notre contributrice Biciclic!
Que d’eau au nord de Bruxelles! Rivières, canaux, étangs, la liste est longue et mérite d’être vérifiée de visu… Car quoi de plus idiot qu’un vieux préjugé, selon lequel le nord de Bruxelles serait industriel. Et bien, détrompons-nous cette région verdoyante est parcourue par tout un réseau de rivières et de canaux. Voici un rapide coup d’oeil sur un itinéraire pour une ballade facile d’une journée à vélo. En selle!

De la ville à la campagne en deux coups de pédale

Premier étonnement, c’est pratiquement sous notre viaduc de Vilvorde (célèbre pour ses embouteillages), que la campagne commence. Nous reviendrons le long du Canal de Willebroek qu’enjambe le Ring et son fameux viaduc. Mais nous partirons en longeant la Senne, tout à côté, parallèle et beaucoup plus modeste, qui s’en va en murmurant vers le nord, après être passée sous Bruxelles.
Retrouvant l’air libre, ses berges sont festonnées de buissons, de fleurs et montrent rapidement les traces laissées par… les marées! Pas de vieux plastiques, de déchets, seulement un monde de canards, de bernaches, de cormorans. On n’en croit pas nos yeux.

Une balade à vélo au fil de l’eau

À hauteur du point noeud 59, l’esprit aventureux quittera quelque temps les Knooppunten ou points noeuds (*voir ci-dessous) qui balisent la rando, pour une petite visite de Malines et ses nombreux trésors.
Le fil de la promenade se retrouvera facilement grâce à l’eau, évidemment: désormais l’itinéraire longera la Dyle, puis un canal, la Dyle à nouveau, qu’on traverse pour rejoindre la Nèthe… vous suivez toujours?
Bientôt on n’essaiera même plus de savoir quel nom porte cette rivière dont le courant file à l’envers à cause de la marée montante, de cette étendue où de longues lignes de flotteurs attendent les avironneurs, de ce canal couleur d’émeraude transparente où une sympathique péniche est amarrée ad vitam. Qu’importe, on poursuit vers l’aval, du soleil plein les yeux, sur une rive ou l’autre, humant un air déjà un peu marin. Sur cet itinéraire archi-plat et à 97% asphalté, les kilomètres défilent à vive allure.

Une conclusion toute en beauté

À Boom – un peu au sud d’Anvers – on traverse le Rupel qui rassemble toutes les rivières et canaux qu’on a longés depuis ce matin. Le canal de Willebroek n’est pas bien loin. Il nous ramènera en ligne droite vers le sud, le viaduc de Vilvorde et finalement Bruxelles qu’il traverse en plein coeur*. Et en tout, cela fait des kilomètres de bonheur au compteur.
Et pour retrouvez toutes les balades de Biciclic, abonnez-vous à notre Newsletter!
*Ci-dessous la liste des knooppunten/points noeuds dont on prendra bien note. On vous expliquera tout sur les points noeuds dans un prochain article.
Mais sachez qu’ils vous permettent de suivre un itinéraire balisé et doivent être suivis dans cet ordre pour ne pas se perdre. Vous pouvez les reporter sur une carte via l’outil fietsnet.be, mais il existe uniquement en néerlandais pour l’instant.

  • 72 Vilvorde
  • 71
  • 14
  • 13
  • 18 Eppegem
  • 75
  • 10
  • 59
  • 93 Malines
  • 95
  • 97
  • 96
  • 94 De Zennegat
  • 52
  • 51
  • 50 Rupel
  • 26
  • 28 Boom
  • 38
  • 01
  • 39
  • 86
  • 28
  • 30
  • 31
  • 32
  • 33 Pont Brûlé
  • 14
  • 71

pub

Ajouter un commentaire