Départ du tour cyclotouriste dans le Luberon

Comment le Luberon séduit les touristes à vélo? Emilie, contributrice EFDV, revient sur les principaux atouts du Luberon et nous dévoile ses coups de cœur…

Dans le Luberon en septembre 2016, un air particulièrement joyeux régnait sur les routes de l’Échappée Belge! « A fond, A fond le Luberon », se chantait à tue-tête ! Comment le Luberon séduit les touristes à vélo? Emilie revient sur les principaux atouts du Luberon et nous dévoile ses coups de cœur…

1# Le Luberon, une terre préservée et baignée de soleil

Le Luberon possède un patrimoine naturel et architectural de première qualité. Le Parc Naturel Régional du Luberon voit le jour dès 1977 pour préserver ses richesses. Aujourd’hui c’est un territoire rêvé pour le vélo en itinérance ou en balade avec ses vues incroyables et ses villages perchés ! D’autant que la belle saison est longue. D’avril à la fin septembre, le soleil et la chaleur sont au rendez-vous !

Le Luberon à vélo

Une terre préservée et baignée de soleil © Adrian Petrescu

Le Luberon à vélo

Un territoire rêvé pour le vélo © Adrian Petrescu

Le Luberon à vélo

Le Luberon possède un patrimoine naturel et architectural de première qualité © Emilie Hergibo, EFDV

2# Une région accessible en train

Ce territoire a l’avantage de compter plusieurs gares, facilitant ainsi l’accès depuis les grandes villes de la région ou les gares TGV. Cavaillon, Manosque, La Brillanne et Pertuis sont desservies régulièrement par les trains TER, ce qui place le Luberon aux portes d’Aix-en-Provence (30 min jusqu’à Pertuis), d’Avignon (40 min jusqu’à Cavaillon) mais aussi de Marseille (1h jusqu’à Pertuis) ou encore Lyon (moins de 2h30 avec une correspondance à Avignon jusqu’à Cavaillon). Idéal pour un week-end au grand air !

Le Luberon aux portes d’Aix-en-Provence © Edith Frébutte

Le Luberon aux portes d’Aix-en-Provence © Edith Frébutte

3# Le Luberon, un large choix d’hébergements et des sites exceptionnels à visiter

Du camping, à la chambre d’hôtes et à l’hôtel relais et châteaux, il y en a vraiment pour tous les goûts et tous les budgets.

Voici quelques bonnes adresses de logement « bikes friendly »:

A Manosque, au Camping Provence Vallée, optez pour les bungalows, version safaris très confortables !

A Forcalquier, l’Hôtel Charembeau est un lieu empli de charme. Cette ancienne ferme du XVIIIème siècle offre un cadre reposant, chaleureux et très confortable. André Berger a été très tôt convaincu par l’intérêt du tourisme à vélo. Aujourd’hui, l’hôtel est éco responsable et tout est pensé pour l’accueil des cyclistes !

A Apt, l’Hôtel Suite Home et l’Ibis Budget permettent de contenter toutes les bourses et d’accueillir aisément les groupes à vélo. C’est une bonne adresse bien localisée à proximité directe de la véloroute du Cavalon et de l’itinéraire « autour du Luberon à vélo ». Un grand parking fermé est mis à la disposition des cyclistes.

Quelques sites dans le Luberon à ne pas louper :

De nombreux villages remarquables et des sites exceptionnels sont aussi accessibles à vélo.

Testez les Ocres à vélo ! Roussillon, les mines de Bruoux, l’usine d’ocre de Mathieu, … pour découvrir l’histoire de l’ocre, cette richesse géologique locale. Un itinéraire cyclable culturel de 15 à 51 km vous est proposé. Accessible depuis Apt ou depuis Cavaillon par la véloroute du futur itinéraire européen « la Méditerranée à vélo ».

A Mane, arrêtez-vous au Musée de Salagon, ancien prieuré roman entouré de jardins remarquables. C’est une halte parfaite pour se reposer dans cet écrin de verdure ou profiter des ateliers pour les enfants.

A Ménerbes, une collection bien atypique mérite le détour. Dans un cadre exceptionnel du domaine viticole de la Citadelle, le petit musée du tire-bouchon recèle de surprises, tant par la richesse de sa collection que l’histoire méconnu de cet objet si commun.

Le Luberon Testez les Ocres à vélo © Emilie Hergibo, EFDV

Testez les Ocres à vélo © Emilie Hergibo, EFDV

Découvrez l’histoire de l’ocre dans le Luberon

Découvrez l’histoire de l’ocre dans le Luberon © Emilie Hergibo, EFDV

Le Luberon et ses mines de Bruoux


Le Luberon et ses mines de Bruoux © Emilie Hergibo, EFDV

A Mane, arrêtez vous au Musée de Salagon dans le Luberon

A Mane, arrêtez vous au Musée de Salagon © Emilie Hergibo, EFDV

Visitez Dans le Luberon, visitez petit musée du tire-bouchon

Visitez petit musée du tire-bouchon © Emilie Hergibo, EFDV

4# Le Luberon, un terroir et des produits locaux valorisés

On y mange bien, et de subtils parfums épicés nous accompagnent tout au long des petites routes !

Le Luberon est une terre nourricière, on y cultive le melon de Cavaillon, les cerises, les pommes, les potimarrons, les truffes, les raisins …

Au mois de septembre, les figues sur le bord des routes font le bonheur des cyclistes Le Luberon possède un patrimoine fruitier exceptionnel, que le Parc Naturel Régional du Luberon protège au sein du conservatoire à la Maison de la biodiversité située au domaine de la Thomassine à Manosque. Où déguster les spécialités locales et les produits locaux ?

  • A Ménerbes, à la maison de la truffe et du vin
  • A Maubec, à la boutique Naturellement Paysans
  • A Forqualquier, au magasin Unis Verts Paysans

5# Dans le Luberon, on aime le vélo et on chouchoute les cyclistes!

L’itinéraire « autour du Luberon » propose une traversée complète du Luberon : une boucle d’environ 230 km en passant par les plus beaux villages de France, ce qui vous permet de visiter cette région en une semaine à vélo.

Mais d’autres possibilités s’offrent à vous : des itinéraires VTT, des variantes, un itinéraire culturel et des boucles plus courtes à la journée.

Ici, on a la volonté d’accueillir les cyclistes sous toutes ces formes. Au total, 5 itinéraires ont été mis en place, adaptés à un large public, en mode loisirs, sportifs ou itinérance !

Pour tous les renseignements pratiques : Velo Loisirs Provence

Où louer des vélos dans le Luberon?

Vous avez le choix, 19 loueurs de vélo :  A Cavaillon, vous avez Cyclix !

Quels itinéraires vélos dans le Luberon?

Les itinéraires vélo dans le Luberon sont nombreux. Il y a des cartes proposées ou traces à télécharger sur votre mobile. Vous pouvez aussi installer l’application Vélo Loisir Provence.

Découvrez tous les articles d’Emilie, contributrice EFDV.


Un commentaire à propos de “Le Luberon: 5 bonnes raisons d’aller à sa (re)découverte à vélo”

  1. Bossiroy Stéphane dit :

    très beau résumé de ce qu’est cette belle région gravée à jamais dans mon coeur et ma mémoire……..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.