TOP

Le vélo électrique pliant Beaufort: un nouveau VAE sous la loupe

Vélo électrique pliant Beaufort

Le vélo électrique pliant Beaufort: un nouveau VAE sous la loupe

J’ai eu la chance d’essayer un vélo électrique pliant Beaufort sur un parcours de 20 km pour rejoindre la gare et prendre le train, un test concluant.

Depuis peu, j’habite en campagne. La gare la plus proche pour rejoindre mon lieu de travail est à environ 20 km. Le vélo pliant électrique que je peux emporter dans le train sera-t-il la solution pour mes déplacements ? Le vélo électrique pliant Ugo de chez Beaufort a parfaitement rempli son rôle, je vous explique tout !

Un vélo électrique pliant, presque sans effort

Le vélo électrique est parfait pour rejoindre son lieu de travail. Rapide, sans devoir redoubler d’efforts, vous arrivez plutôt fraîche au bureau, si le temps est clément. Avec un peu d’organisation, vous embarquez votre ordinateur portable et vos petites affaires dans des sacoches accrochées sur le porte-bagages et vous voilà partie à 25 km/h vers votre destination.
Là où je vais, c’est la gare. J’y prends le train pour me rendre à mon lieu de travail. Elle se situe à 20 km de chez moi. J’habite à la campagne et ce n’est pas à côté. Alors quand on m’a proposé de tester un vélo électrique pliant Beaufort, je n’ai pas hésité et pour mon usage, le modèle pliant était parfait.

Test du Ugo Beaufort, fourche suspendue et transmission à cardans.

A post shared by Sophie Dupont (@sofille_65) on


La gamme de VAE Beaufort est étendue. Elle comporte des vélos exclusivement électriques. Des modèles taillés pour la ville au look un peu vintage, du plus bel effet. Les configurations sont multiples avec des moteurs en position avant, centrale ou arrière. Les prix sont très abordables et placent ces modèles moyens de gamme dans un très bon rapport qualité-prix. Une alternative de qualité face aux vélos de grands distributeurs.

Deux modèles électriques pliants pour plaire à tous: Ugo ou Basso

Pour ce qui est des vélos pliants électriques, Beaufort possède 2 modèles forts différents, tous deux au même prix (1699€). Ugo ou Basso, mon choix fut difficile.

  1. Le  Ugo est un vélo d’allure moderne sans chaîne. C’est un cardant qui relie le pédalier à la roue arrière. L’avantage est qu’il est impossible de dérailler. Le transport est également beaucoup plus propre et les traces de graisse sur les mollets, lorsque l’on veut transporter ou hisser le vélo, sont inexistantes.
  2. Le Basso est plus traditionnel et est équipé d’une chaîne et d’un plateau. Avec ses pneus crème, sa selle et ses poignées en cuir, il a une image rétro très séduisante.

Mon test vélo électrique pliant Beaufort

Les premiers kilomètres du vélo électrique pliant Ugo sont très plaisants. Le moteur de 250W et ses 4 niveaux d’assistance font le job.
Je mettrai un bémol sur la vitesse de pointe du vélo Ugo, qui avec son cardan ne permet pas une démultiplication suffisante pour atteindre 25km/h sans devoir pédaler à un rythme trop rapide et le moyeu Nexus 3 vitesses n’aide pas.  Par contre, en ville, où la vitesse de croisière est bien moindre, le rythme de pédalage est parfait.
Pour des trajets plus longs, le Basso avec son pédalier à plateau, son moyeu Nexus 7 vitesses et sa chaîne, est beaucoup plus adapté.
J’ai particulièrement aimé les ajustements du guidon et de la selle qui permettent de régler le vélo à sa morphologie. Pour moi qui suis grande, c’est un confort indéniable.
Le vélo se remarque et durant mon trajet, dans la gare et dans le train, je me suis fait arrêter 2 fois pour fournir des explications sur le modèle de vélo que j’étais en train d’utiliser.

Le Beaufort plié dans le train, ça roule. Juste un peu lourd quand même

A post shared by Sophie Dupont (@sofille_65) on

Une autonomie à toute épreuve sur le vélo électrique pliant Beaufort

La batterie sous le porte-paquet est d’une capacité plus que nécessaire pour un vélo électrique pliant. 13 Ah en 36 V donnent une capacité de 468Wh, une réserve pour rouler plus d’une heure en mode d’assistance maximale. C’est largement assez.
L’inconvénient est qu’une batterie de grande capacité est lourde, ce qui est handicapant sur un vélo pliant que l’on veut pouvoir transporter aisément. J’ai un peu peiné dans les escaliers de la gare.
Notons également que l’assistance du Basso comporte de nombreux modes d’assistance supplémentaire qui permettent de gérer un peu mieux son effort par rapport au Ugo, où on a un peu l’impression de passer du tout au rien.

Conclusion du vélo électrique pliant Beaufort

J’ai roulé un peu plus de 40 km durant cette journée de test. Le vélo pliant Ugo de Beaufort est entièrement satisfaisant tant au niveau de son autonomie que de son confort. Son cardan évite de se salir et est un risque de panne en moins. Son prix de 1699€ est particulièrement attractif pour cette qualité et cette robustesse. Un vélo qui ne passe pas inaperçu pour une mobilité douce et sans effort.
Et vous, déjà convaincue par le vélo électrique pliant? Bien à vélo!

pub

Commentaires (1)

  • Avatar

    Merci pour cette présentation complète, ce vélo a de nombreux avantages mais je le trouve un peu cher… Peut-être que le prix en vaut la chandelle !

    répondre

Ajouter un commentaire