aller au travail à vélo

Aller au travail à vélo a de nombreux bénéfices. Un des freins à aller travailler à vélo est la transpiration. Voici quelques conseils pour moins transpirer.

Le trajet entre la maison et le boulot peut en quelque sorte être vu comme une sorte de temps perdu. Mais ce temps peut être utilisé pour entretenir sa santé, en rejoignant le travail à vélo, par exemple.

Certaines diront peut-être que c’est salissant, épuisant, etc. D’autres mettront en avant les dangers de rouler à vélo en ville. Quand y pense, il est vrai que ce n’est pas évident. Mais avec les conseils qui suivent, vous verrez qu’aller au travail à vélo, ce n’est pas sorcier ! Ça a même ses avantages.

Sécurité avant tout pour aller au travail à vélo

Si vous vous rendez au travail à vélo, vous serez souvent amené à rouler sur des routes encombrées, surtout si vous travaillez dans le centre-ville. Pour votre sécurité, vous devrez adopter les bons comportements.

Tout d’abord, abaissez votre vitesse, ne roulez pas trop vite. En ville, les obstacles sont nombreux. En roulant plus lentement, vous vous donnez plus de temps pour réagir.

Ensuite, signalez votre présence aux autres utilisateurs de la route. Pour les alerter, équipez votre vélo d’une sonnette ou d’un klaxon pour vélo et rendez-vous visibles.

Après, évitez de rouler dans le caniveau et autres zones à risque, et regardez les automobilistes pour signaler votre présence.

Enfin, ne stressez pas. Certaines cyclistes ont particulièrement peur de rouler en ville. C’est compréhensible ! Mais si d’autres y arrivent, pourquoi pas vous ? Roulez juste en respectant le Code de la route et les autres utilisateurs de la route.

Contre la sueur : contrôler l’effort et bien choisir ses équipements

La chose que beaucoup de femmes redoutent en allant à vélo au travail est de se retrouver tout en sueur une fois arrivé à destination.

Ce problème peut très bien être évité, d’une part en contrôlant son effort. Si vous mettez trop d’effort dans le pédalage, vous suerez plus. Pour y remédier, optez pour un vélo plus léger et plus sportif, surtout si vous vous êtes amené à faire face à de forts dénivelés sur votre trajet. Mais si votre trajet est plat, il n’y a pas vraiment de problème. En outre, n’hésitez pas à jouer sur les vitesses.

À part le contrôle de l’effort, sachez que de bons équipements vous permettront également de résoudre le problème de la transpiration. Par exemple, pour les vêtements, privilégiez ceux destinés à l’utilisation du vélo sportif. Ils permettent d’évacuer plus facilement la chaleur vers l’extérieur. Bon, certains modèles sont inadaptés pour le travail (ils vous feront passer pour le livreur).

L’astuce consiste à emporter avec soi des vêtements de rechange. Enfin, sachez qu’en vous rendant régulièrement à vélo au boulot, vous suerez de moins en moins. Pourquoi ? Parce que vous devenez plus forte grâce à cet entrainement quotidien. Jour après jour, vous dépenserez moins d’effort.

Aller au boulot à vélo pour s’entrainer : comment s’y prendre ?

Se rentre à vélo au boulot peut aussi être l’occasion d’augmenter ses performances. Pour ce faire, vous pouvez rallonger votre trajet. Cela vous permettra de travailler votre endurance. Notez toutefois qu’il est préférable de le faire sur le trajet du retour, après le boulot. Vous ne voudriez certainement pas arriver au travail en étant très fatigué ? Ensuite, si vous voyez le trajet vers le boulot comme un entrainement, n’oubliez pas de vous hydrater et de faire le plein de glucides. C’est une erreur assez courante chez les plus grandes passionnées. Mangez un bon milkshake et une bonne barre de chocolat une fois au boulot pour faire le plein d’énergie. Enfin, n’oubliez pas de vous reposer. Écoutez votre corps pour déterminer vos périodes de repos. Et surtout, ne négligez pas votre temps de sommeil. Si vous dormez mal, votre corps mettra plus de temps à récupérer et la fatigue ne fera que s’accumuler.

Mais en fait, on gagne quoi en se rendant à vélo au boulot ?

Avant, on a parlé de conseils pour se rendre à vélo au boulot en toute sécurité sans suer. Mais si vous n’êtes pas encore convaincu du fait que se rendre au boulot à vélo n’est pas difficile, voici quelques raisons d’aller au travail à vélo qui pourront vous faire changer d’avis.

a) Aller au travail à vélo: un geste pour la nature

En optant pour le vélo comme moyen de transport pour aller au travail, vous faites un geste pour la nature. Vous contribuez à limiter les émissions de gaz à effet de serre. D’après les statistiques, rouler 10 km à vélo par jour pendant 1 an, c’est économiser 700 kg de CO2 en une année.

b) Vous arrivez plus vite au boulot à vélo

Les embouteillages sont le fléau des grandes villes. Et ils vous font perdre un temps précieux. Rouler à vélo vous permet néanmoins de les éviter. Notez que la différence entre une voiture et un vélo est surtout significative sur de courtes distances (1 à 5 km).

c) Vous devenez plus productive au travail

Et oui, en vous rendant à vélo au travail, vous serez plus productive, car vous êtes moins stressée et moins énervée. Vous évitez les désagréments que peuvent causer la recherche de stationnement, les insultes entre conducteurs…

d) Vous obtenez un corps en meilleure santé

Ce n’est pas un secret, une activité physique régulière permet de se maintenir en bonne santé. Et quoi de mieux qu’une petite séance quotidienne de vélo  Veillez également à observer une alimentation saine et variée. Dans un premier temps, se rendre au travail à vélo, les premières fois sera sans doute un peu pénible, mais la situation s’améliorera avec le temps.

Et vous déjà adepte du vélo pour aller travailler.  Été comme hiver, il y a toujours des solutions pour aller au travail à vélo

Étiquettes :


2 commentaires à propos de “Aller au travail à vélo : comment s’entraîner pour moins transpirer ?”

  1. J’habite en Allemagne et la question ne se pose pas, ou beaucoup moins, de savoir si on prend son vélo ou sa voiture pour aller au travail. Les grosses boîtes proposent toutes des vestiaires où il est possible de se doucher et de se changer en toute tranquillité avant de se rendre à son bureau. Un vrai bonheur! 🙂

  2. Laponico dit :

    Même soucis quand tu es un mec 🙂
    Perso j’emmène de quoi me changer, je pars avec un t-shirt technique, et j’ai un polo/truc sec en arrivant au boulot. Et j’essaye de ne pas forcer effectivement pour ne pas transpirer, car si je fais beaucoup de sport, je transpire aussi beaucoup, malgré l’entraînement 🙂
    Mais il est vrai que des douches, des pistes cyclables, seraient un + pour inciter les gens à utiliser le vélo de manière plus naturelle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.