TOP

Sun Trip 2018: présentation & interview de Françoise Denel

Françoise Denel

Sun Trip 2018: présentation & interview de Françoise Denel

Françoise Denel est la dynamique doyenne de ce Sun Trip 2018 ! Médecin à la retraite, Françoise, bientôt 70 ans, est une habituée du cyclo camping.

Françoise Denel, est une habituée du voyage à vélo et compte, notamment une traversée de l’Amérique du Sud à vélo. Ce périple lui a fait rencontrer Anne-Sophie à Ushuaia. Comment s’étonner que ces 2 sportives hors normes, se retrouvent sur une épreuve comme ce Sun Trip 2018 ?

Françoise Denel

Françoise toujours souriante !

Françoise Denel souffre d’une neuromyopathie

Elle est atteinte depuis son enfance d’une neuromyopathie rare, qui ne lui a pas permis de faire le métier qu’elle souhaitait; prof de sport. Du coup, elle est devenue médecin, ce qui n’est pas mal non plus, dit-elle avec humour.

Interview de Françoise Denel

LW : Bonjour Françoise, pourquoi tentez-vous l’aventure Sun Trip 2018?

FD : En 2017, j’avais le projet de faire la route du Pamir à vélo. Ce projet n’a pas abouti pour différentes raisons, alors, en remplacement j’ai gravi beaucoup de cols Alpins, sans assistance. Au cours de ce périple j’ai croisé un trike avec des panneaux solaires, et cela m’a interpellé. Du coup, je me suis renseigné auprès du cycliste concerné : qui s’avère être Claude Lagriffoul.

Françoise Denel

Une succession de cols Alpins été 2017


J’ai d’abord été très dubitative, et je me suis dit «mais il va s’envoler avec ce drôle d’engin»! Ce à quoi il m’a répondu « mais non, c’est du sérieux, d’ailleurs je vais faire le Sun Trip ». Et après plus de renseignements sur leur site internet, j’ai rapidement posé ma candidature, en septembre 2017.
Après avoir reçu la confirmation pour ma participation, j’ai été aidée efficacement par Guillaume de Déclic Eco, pour la préparation de mon vélo.

 

LW : Justement, quelle solution technique avez-vous choisie?

FD : Je suis fidèle à ma monture, « ma vagabonde » depuis 2012. J’ai changé la roue arrière pour ajouter la motorisation avec assistance électrique, et j’ai ajouté une remorque avec des capteurs solaires dessus. Cette remorque avec une grande sacoche Ortlieb, est vraiment très pratique pour moi, car ma myopathie me cause des problèmes de dos et de force musculaire, et une grande sensibilité au froid, du coup, je dois emporter mes médicaments, des vêtements chauds pour le voyage.
Françoise Denel
De plus, j’ai 3 matelas en mousse pour la nuit, qui dans la journée me servent à caler mes affaires. Ma remorque je l’appelle la carriole, et l’ensemble avec le vélo ; mon semi-remorque ! Le deuxième jour arrivée au camping avec le sourire ! Au petit matin Françoise est une spécialiste du bivouac !
Françoise Denel

LW : Qu’est-ce qui vous attire particulièrement dans cette aventure?

FD : Le coté écologique, pour la recharge uniquement au solaire, et bien sûr le défi sportif ! Pour tenir sur la durée il faut une grande force mentale, et vouloir tester le dépassement de soi.

Françoise Denel

Entraînement hivernal pour tester le matériel et sa cycliste


Le site pour suivre l’aventure de Françoise : http://www.frannycyclo.com/
Tous nos vœux de réussite accompagnent Françoise, dont le sourire ensoleille ce Sun Trip 2018, dans cette expédition jusqu’à Guangzhou ! Bien à vélo solaire!

pub

Commentaires (1)

  • Avatar

    Fabuleuse ! Et en plus nous caressons donc le même rêve de Pamirs à vélo… Ma carte est prête, mon coeur y est (merci les Solidream), ne reste qu’à préparer le corps, le vélo et le voyage !

    répondre

Ajouter un commentaire