TOP

Pourquoi mes copines triathlètes veulent-elles courir le NatureMan?

Natureman Céline Bousrez Christine Dugelay

Pourquoi mes copines triathlètes veulent-elles courir le NatureMan?

Comme elles en parlent régulièrement avec des petites lueurs dans les yeux, l’année dernière, en 2017, je me suis intéressée au NatureMan. Je suis maintenant inscrite et vous raconterai tout.

En 2017, j’avais même un dossard pour le NatureMan L que j’ai relaché 15 jours avant, gênée par une blessure que je trainais depuis l’Ironman de Nice et choquée après m’être fait taper par une voiture qui m’a doublée en descente sur une sortie vélo.

Comme il n’est pas bon de rester sur une pareille frustration, nous nous sommes organisés pour aller rouler sur place fin octobre 2017 et nous avons pu apprécier la beauté du site. Le Lac de Saint Croix et les Gorges du Verdon sont tout simplement splendides. Je comprends mieux ce qui attire tellement les coureurs ici.

En 2018, je participe au NatureMan L!

Le NatureMan cultive un véritable esprit féminin

Mais ce n’est pas tout… En prime Le NatureMan cultive un véritable esprit féminin.

Preuve en est, ce départ des femmes 25 mn avant les hommes. Pas 10 mn comme c’est généralement le cas quand il y a un départ séparé femmes / hommes mais bien 25 mn. Cela présente 3 gros avantages :

  1. Le départ séparé évite que les filles soient brassées dans la même machine à laver que les hommes : un coup de bras d’un nageur avec des gros bras croyez-moi ça fait mal !
  2. Une faible proportion de nageurs masculins arriveront à rattraper les dernières femmes, cela évite à celles-ci le stress de se faire doubler avec plus ou moins d’élégance (en triathlon il arrive que des nageurs prennent appui sur le corps de ceux qu’ils doublent pour éviter le détour)
  3. Une course pendant laquelle les filles restent présentes dans la tête de course et au cœur de l’attention des spectateurs : en effet les meilleurs hommes finiront par les rattraper mais ça ne se passe pas dans les premiers km et permet de conserver un groupe de tête attractif et mixte.

Par ailleurs, l’organisation du NatureMan a développé un partenariat avec LIV, marque de vélo exclusivement féminine de GIANT, pour promouvoir la participation des filles sur le NatureWoman.

Eric Amatteis, président de Verdon Oxygène, qui gère l’organisation du NatureMan, m’a également confié son envie d’attirer à l’avenir un maximum de filles.

Lui qui est entouré de très nombreuses filles dans son équipe, cultive une relation privilégiée avec Céline Bousrez qu’il invite tous les ans sur son épreuve. Céline qui sur sa première participation en 2013 a remporté l’épreuve chez les filles, devançant la favorite Alexandra Louison de 32 secondes alors qu’on ne l’attendait pas. Porteuse du dossard 801 elle était même partie dans la deuxième vague de natation, bousculant donc les résultats de la course à son arrivée.

 

Celine Bousrez Palmares

Rencontre au Time Triathlon avec Céline Bousrez

Rencontrée sur le stand du NatureMan au village du triathlon de l’Alpe d’Huez, à ma demande, elle me parle de tous ses succès avec une grande simplicité et humilité. Je suis très favorablement impressionnée par cette grande athlète que l’on sent passionnée, vraie et nature, à l’image du NatureMan. Le lendemain, elle assurera une très belle 4ème place au triathlon L de l’Alpe d’Huez qui viendra compléter son déjà très beau palmarès.

En mode prépa pour le NatureMan L

Cette année, je m’alignerai sur le NatureMan L, dernière course de ma saison 2018, avec l’envie de profiter de l’ambiance que tout le monde m’annonce exceptionnelle et d’en prendre plein les yeux.

Si vous aussi vous souhaitez faire cette course en 2019, prévoyez de vous inscrire tôt, le NatureMan L était complet en mars et la liste d’attente compte plus de 500 personnes !

Pour celles qui seront sur place en octobre 2018, nous prévoyons une photo EFDV sur le village la veille de la course… Nous vous communiquerons le lieu. Rendez-vous au NatureMan

pub

Ajouter un commentaire