TOP

Sun Trip 2018 Interview de Corinne Courvalin, 67 ans en route vers la Chine !

Corinne Courvalin

Sun Trip 2018 Interview de Corinne Courvalin, 67 ans en route vers la Chine !

Sun Trip 2018 Présentation & Interview de Corinne Courvalin. Une courageuse Française de 67 ans, prend la route vers la Chine !

En 2016, Corinne Courvalin a traversé le Canada à vélo couché, auquel elle a ajouté un BionX (électrification) arrivée à Vancouver. Cette année après avoir ajouté des capteurs photovoltaïques sur sa remorque, elle se lance dans le défi du Sun Trip.

Corinne Courvalin

Sur le départ, place des Terreaux à Lyon.

Laure Waché LW : Bonjour Corinne Courvalin, pourquoi participez vous au Sun Trip cette année ? Et quelle à été votre préparation ?

Corinne Courvalin CC : J’ai découvert l’existence du Sun Trip au festival des films de cyclotouristes en janvier 2017. Je revenais d’un périple de plus de 4 mois au Canada, et le retour a été difficile à gérer, j’avais donc envie d’un nouveau projet, et j’ai donc postulé peu de temps après.

De plus, je roule pour l’association Petits Princes et je propose de vendre 1€ le km parcouru pour 13000km prévus, pour que nous arrivions tous ensemble à réaliser des rêves d’enfants très malades. Ainsi je peux associer mon plaisir de rouler à l’utilité pour une belle association qui mérite d’être soutenue !

Mon vélo se nomme d’ailleurs « petit prince » en souvenir d’un poney que j’ai monté enfant. Il s’agit d’un vélo couché de marque Azub, du même style que celui que j’ai utilisé pour ma traversée du Canada, mais comme j’avais monté une boite de vitesse Rolhoff sur ma roue arrière, je ne pouvais pas y jouter un moteur roue. J’avais fait le test en le mettant sur la roue avant, mais l’équilibre était alors très difficile à gérer, j’ai donc demandé aux responsables de la marque Azub quelle solution ils pouvaient mettre en place, et ils m’ont prêtés ce nouveau vélo (sans la roue arrière) pour participer à l’aventure.

Le fait d’aller à la rencontre des gens sur ma route, et découvrir de nouvelles façon d’être est une grande motivation pour moi. J’avais déposé ma candidature vers Mai 2017, et j’ai reçu la réponse positive de l’organisation du Sun Trip en septembre, ce qui me laissait environ 8 mois pour me préparer.

A ce moment là, je n’avais pas encore de capteurs photovoltaïques, et il fallait aussi prévoir comment les installer. La plupart de nos vélos sont des prototypes, il reste donc tout à inventer. Je souhaitais avoir une remorque de 140L de contenance, et finalement celle avec laquelle je pars est une 100L. Ce qui est un peu limite, car du coup les 3 panneaux solaires ne tiennent pas en ligne, il n’y en a donc que 2 actifs lorsque je pédale, et je peux activer le 3eme uniquement lors des arrêts. Je me suis faite aider notamment par Yannick, (qui avec sa femme Béatrice avait participé aux éditions de 2015, et de 2017) pour le montage des panneaux.

Vous pourrez suivre l’aventure de Corinne sur son site : http://petitprinceandcocycletour.com/ et bien sûr ne pas hésiter à cliquer sur le lien pour faire un don en direct pour l’association.

Le Canada en 2016 : Vous voulez en savoir plus sur sa traversée du Canada ? Vous aurez tous les détails sur un beau montage photos.

A défaut de partir vous même en Chine à vélo, suivez et soutenez cette audacieuse aventurière ! 

Ajouter un commentaire