TOP

Test tenue Btwin 900

Btwin 900 2018

Test tenue Btwin 900

Les tenues EFDV by Btwin étant parties comme des petits pains au printemps 2018, j’étais ravie de pouvoir tester la tenue Btwin 900 de la collection été 2018. C’est donc cet été, sur un périple de 1000 km en 10 jours Scandinavie que je l’ai testée.

 

View this post on Instagram

 

Repost from @btwin_road_women 🇫🇷PORTRAITS DE FEMMES Aujourd’hui, @clem_peps est notre #BtwinRoadWomen. Elle partage avec nous ses premiers tours de roues « j’ai vraiment envie de découvrir ce sport et d’être à l’aise pour partager des sorties avec des amies cyclistes ». On lui souhaite de belles sorties plaisirs et de futurs beaux défis ☺️ Si vous aussi vous êtes une femme cycliste, partagez vos sorties avec le #BtwinRoadWomen et nous repartagerons peut-être votre photo 😎 🇬🇧WOMEN PORTRAITS Today, @clem_peps is our #BtwinRoadWomen. She shared with us her first wheels turns: « I really want to discover this sport and become comfortable sharing trainings with cycling friends ». We wish her both pleasant trainings and beautiful challenges ☺ If you also are a Btwin cycling girl, share your rides with the #BtwinRoadWomen and we may repost your pic 😎 #btwinroadwomen #cyclinggirl #bikeequipment #efdv #cyclingcommunity #roadbikes #cyclelikeagirl #womencycling #cyclingkit #cyclingkits #womenwhocycle #womenbike #ridelikeagirl #btwin #girlspower #fitgirl

A post shared by ELLES FONT DU VÉLO (@ellesfontduvelo) on

Impression générale Btwin 900

Quand j’ai reçu les produits, j’ai été tout de suite impressionnée par la qualité des tissus. La coupe est féminine et ajustée. Je me rend compte que j’ai ( trop) longtemps roulé avec des maillots « homme ».

Le cuissard Btwin 900 est équipé d’une bande élastique à la taille. Ce détail est un vrai gage de confort pour nous les femmes.

Cette gamme vise des cyclistes aguerries qui font des sorties de plus de trois heures par temps chaud. Ça tombe bien, je vise des étapes de 80 à 100km soit plus de 5heures de selles pas jour !

 

View this post on Instagram

 

Repost from @happy_tri_friend SAVE A HORSE, RIDE A BIKE Quand l’appétit va… enfin j’espère. L’énergie semble revenir et l’anneau de Longchamp est réouvert alors ce soir en route pour quelques tours de piste au crépuscule histoire de faire tourner les jambes en prévision du @garmintriathlonparis . Combien de km devrais-je faire selon vous !? 🍪🚴🏻‍♀️🍪🚴🏻‍♀️🍪🚴🏻‍♀️🍪🚴🏻‍♀️🍪🚴🏻‍♀️🍪🚴🏻‍♀️🍪 My appetite seems to be back (judging from the French pastries I ate for my second breakfast at the office) so let’s see if my energy is too. Plus the training course where I usually train is open again after being closed for a few days due to a festival happening there. The Paris Triathlon is in 5 days and I need to be back on tracks ! How many miles should I ride ? #efdv #ironmom #btwinroadwomen #followmetovichy #triathlon #riding #backindagame

A post shared by ELLES FONT DU VÉLO (@ellesfontduvelo) on

Cuissard vélo Btwin 900 F Clouds

Le cuissard cloud 900 que j’avais en test n’était en fin de compte pas à ma taille. J’ai tout de suite senti à la ceinture que j’étais un peu serré dans la taille M.

Cependant j’avais aussi prévu dans ce périple un autre cuissard 900 de 2017 en taille L.

Ce que j’aime dans ce cuissard c’est l’insert gel. La peau ergonomique est vraiment confort et dense. En vélo voyage on va parcourir 80 voire 100 km. Ce qui différencie cette pratique au vélo de course s’est le fait d’être moins statique. En effet, en voyage, on s’arrête, on fait des photos, la moyenne est plus faible et on pédale toute une journée. Je n’ai eu aucune irritation et je précise que je n’utilise pas de crèmes « vélos ».

Autre atout de ce cuissard, c’est le séchage rapide. En cyclocamping, ce détail est très important.

En Norvège, il m’est arrivé de laver le cuissard et de pouvoir le remettre le lendemain (avec une météo digne de la Norvège 10 degrés).

Enfin, le bas de jambes est élastique et très maniable. Encore une fois, en case de fortes chaleurs on peut facilement remonter le short pour bronzer !

Btwin 900 cuissard

Zoom sur le maillot Clouds 900

J’ai vraiment été conquise par la coupe et les matières du maillot. Sur le coloris, l’impression «  nuages » me plait moins. Toutefois, il existe plusieurs couleurs dont un vraiment sobre et élégant.

Pour ce voyage à sacoches, j’ai fait le souhait de ne pas prendre de sac à dos. Alors, j’avais pas mal de choses dans les poches du maillot.

Ça tombe bien ce maillot à 4 poches dont une déperlante et à fermeture éclair (pratique pour ne perdre son billet de 5 euros). Les poches sont suffisamment hautes pour que le portable ne dépasse pas, y compris les poches latérales qui sont biseautées –

Le zip intégral sur l’avant permet d’ajuster le maillot en cas de forte chaleur ou encore pour peaufiner son bronzage ! Il n’est pas en contact direct avec la peau La transpiration s’évacue bien surtout dans le dos..

Enfin la bande élastique à la taille est très agréable et confortable.

Malheureusement, au bout de quelques lavages ( je ne suis pas une fée du logis ), les imprimés blancs du maillot ont un peu rosé.

même en octobre ça fait!

Mon verdict sur la tenue femme Btwin 900

Le maillot est vraiment agréable avec sa coupe ergonomique et ses bas de jambes/bras élastiques. J’aime pouvoir monter les manches pour optimiser mon bronzage cycliste !

Le confort de la mousse est top.  Je constate au fur et à mesure des lavages que la mousse tient et ne raplatit pas.

C’est pourquoi je conseille fortement cette tenue qui permet à une cycliste d’être équipée pour pas trop cher tout en ayant le confort recherché (40 euros la pièce soit 80 euros l’ensemble).

Hâte de voir les nouvelles couleurs pour l’été prochain ! Bien à vélo!

 

Fille d’un ancien marchand de vélo, je ne pouvais que tomber dedans toute petite! Le vélo est un mode de vie que je pratique au quotidien sous toutes ses formes: vélotaf / aquabike / vélo de route / vélo voyage à sacoches. Ce que j’aime: les cols, essayer de doubler les vélos électriques en ville et boire une bière après une bonne sortie vélo avec les potes. Ce que je n’aime pas : les marmottes qui traversent les routes des cols sans regarder, les faux plats descendant avec du vent de face et les marques du bronzage cycliste.

pub

Ajouter un commentaire