TOP

Championnats de France : les futures reines du vélo ont de l’avenir

futures reines du vélo

Championnats de France : les futures reines du vélo ont de l’avenir

pub

C’était peut-être la dernière course cycliste en métropole, en 2020. A Gray (Haute-Saône), les championnats de France de l’avenir ont sacré les futures reines du vélo.

Elles auront l’honneur de porter le maillot tricolore toute la saison. Âgées de 15 à 22 ans, ces nouvelles championnes de France représentent l’avenir du vélo féminin.

Juliette Labous, la force tranquille

Quand on se présente au départ d’un contre-la-montre en étant championne de France élites de la discipline, on a forcément la pancarte. Juliette Labous se savait attendue et a tenu son rang : la rouleuse de Sunweb a remporté le titre chez les espoirs. “J’aurais été très déçue de faire 2e”, a-t-elle reconnu en franchissant la ligne d’arrivée. Cette course pourrait bien être la dernière de cette saison 2020, puisque le Tour de Bretagne a été annulé, et que la Vuelta reste incertaine. Quoi de mieux que de finir à domicile, en bleu-blanc-rouge ?

Laura Asencio, la confirmation

A 22 ans, Laura Asencio a confirmé les espoirs placés en elle en remportant le titre chez les -23 ans. Au sprint massif, la Drômoise a fait parler sa pointe de vitesse pour dominer ses concurrentes. Après plusieurs saisons à tourner autour, la jeune femme tient là sa première grande victoire. Un soulagement : “Je suis contente de concrétiser le travail de tout le groupe, je sens que j’ai passé un cap.” Grimpeuse d’origine, Asencio a commencé à travailler ses qualités de sprinteuse au sein de l’équipe UCI Ceratizit – WNT. Un travail qui a porté ses fruits.

 

View this post on Instagram

 

MERCI les filles d’avoir cru en moi et de m’avoir permis de vivre ce moment magique 🤩 @lea_crnr @_audreywg_ @emeline_estch @_dilyxine_ 💙🤍❤️ Un grand merci aussi au staff @auvrhaffc 📸 : @nicolas.vaucouleur / @directvelo @teamcuttingtools @cuoreofswiss @ceratizit_wnt @orbea @rotorbike @suplestshoes @wolfpacktires.gmbh @tubolitotubes @wahoofitnessofficial @lizardskinscycling @sellerepente @velotoze @schmolkecarbon @cooolsport @kask_sport @koo_world @powerbar_europe @morganbluesportscare @sciconsports @kcnc.at #BuiltToLast #wahooligan #orbea #orbeawomen #orbeaorca #orbeaorcaomx #wahoo #sellerepente #repente #latus #tubolitotubes #tubolito #wolfpack #rotorbike #suplest #lizardskins #cuoreofswiss #schmolkecarbon #kmc #kcnc #rotoruno #kask_cycling #kooworld #ceratizit #wnt #cuttingtools #ceratizitgroup #morganblue #thetasteofsport #scicon

A post shared by Laura ASENCIO (@laura__asencio) on

La surprise Coline Raby

2021 devrait être une année qui restera dans les mémoires de Coline Raby : elle passera en effet son baccalauréat, tout en étrennant les week-ends son maillot de championne de France juniors. Échappée pendant la quasi-totalité de la course, la Niortaise a placé une attaque déterminante dans le dernier kilomètre. “Ce titre, j’y pensais dans un coin de ma tête, je pensais pouvoir m’en approcher… Mais c’est un rêve d’être championne de France”, reconnaissait-elle en conférence de presse.

Mathilde Demontreuille ne s’y attendait pas

Les championnats de France peuvent parfois sacrer des personnes qui n’auraient jamais imaginé remporter l’or. Et c’est ce qui fait toute la beauté de ce genre de course, où tout peut arriver. Mathilde Demontreuille espérait un podium, pensant que le titre était d’ores et déjà acquis par la Bretonne Maéva Squiban. La jeune femme a finalement réussi à repousser ses limites, pour arracher le titre national du contre-la-montre juniors. “Quand elle (en parlant de Squiban, ndlr) a passé la ligne et que j’ai vu qu’elle était derrière moi, je n’y croyais pas !”, répétait-elle après la course.

Julie Bego a fait le bon choix

Et dire qu’elle ne devait même pas prendre le départ… Epidémie de Covid-19 oblige, la Coupe de France de cyclo-cross, qui devait se dérouler le même week-end à Vittel, a été annulée. Julie Bego, plus portée sur les labours que sur la route, s’est donc rendue à Gray. Grand bien lui en a pris puisque l’Iséroise est devenue championne de France cadettes en attaquant à moins de dix kilomètres de l’arrivée. La voilà prête à débuter sa saison de cyclo-cross avec le plein de confiance.

pub

Ajouter un commentaire