TOP

Le périple à vélo d’Hannah Ludwig suite à l’annulation du Tour de Bretagne

Hannah Ludwig rentre en vélo en Allemagne suite à l'annulation du Tour de Bretagne

Le périple à vélo d’Hannah Ludwig suite à l’annulation du Tour de Bretagne

pub

Le 28 octobre 2020, Emmanuel Macron annonçait le reconfinement. Le Tour de Bretagne, qui devait s’élancer le même jour, a été annulé. Hannah Ludwig était déjà arrivée sur place. Elle a choisi de rentrer en Allemagne… à vélo.

Le Tour de Bretagne est annulé

11 heures de voiture, de l’Allemagne à Vannes (Morbihan), pour apprendre une fois sur place l’annulation de la course : c’est la mésaventure qui est arrivée à Hannah Ludwig. Le Tour de Bretagne venait d’annoncer que son édition 2020 n’aurait pas lieu, en raison du risque sanitaire trop élevé. La coureuse professionnelle de la formation Canyon-SRAM était arrivée quelques jours avant le départ initial, afin de reconnaître les étapes. Elle aurait pu choisir de rentrer directement à son domicile, situé à Traben-Trarbach. Mais la jeune femme de 20 ans en a décidé autrement.

Hannah Ludwig retourne en Allemagne à vélo

Accompagnée de sa mère, Hannah Ludwig a souhaité retourner en Allemagne… à vélo. Au programme ? Cinq jours de périple, pour 1026 kilomètres de route. “Je ne voulais pas passer une nouvelle journée dans la voiture, j’ai donc décidé de rentrer à vélo. Je dois encore courir la Madrid Challenge by la Vuelta, j’ai réfléchi à la meilleure manière de me préparer”, confie-t-elle à son équipe.

 

Après cinq jours à vélo, Hannah Ludwig est arrivée chez elle

Tous les matins, la championne d’Europe espoirs du contre-la-montre a enfourché son vélo, avec au programme plus de 200 kilomètres par jour. Sa mère, derrière, en voiture suiveuse. Chaque soir, la même routine : un nouvel hôtel, le vélo à bichonner, la route du lendemain à planifier… et même les vêtements de vélo à laver à la main. Après cinq jours sur le vélo, Hannah Ludwig est arrivée chez elle, à Traben-Trarbach.

La cycliste Hannah Ludwig rentre en Allemagne à vélo

La jeune femme avait déjà réalisé pareil périple l’an passé, à l’occasion de la “One More City”. La rouleuse avait en effet parcouru 720 kilomètres, entre Amsterdam et Strasbourg, afin de récolter des fonds pour la lutte contre le cancer du sein. “Je le referai. Peut-être pas demain, mais je le referai”, sourit-t-elle, prête pour finir en beauté une saison particulière.

Pour revivre ce périple, allez voir la story Instagram de l’équipe Canyon//SRAM Racing !

 

Crédit photos : Thomas Maheux / Canyon//Sram Racing

pub

Ajouter un commentaire