TOP

Test exhaustif du VAE Cannondale Mavaro Neo 5 sur 15 jours

Test exhaustif du VAE Cannondale Mavaro Neo 5 sur 15 jours

pub

Le Cannondale Mavaro Neo 5 est de conception intégrée, au look moderne et stylé, et doté d’un système d’assistance électrique Bosch. Ce VAE est annoncé par le fabricant avec un accélération sans effort, une polyvalence convaincante et une autonomie allant jusqu’à 120 km avec une seule charge.

J’ai donc voulu savoir ce qu’il avait vraiment sous la batterie durant les 15 jours où je l’avais en prêt… Le VAE Cannondale Mavaro Neo 5, une nouvelle manière de vivre la ville en mouvement ? Tour d’horizon à travers mon test exhaustif après quasi 200 km…

Présentation du fabricant de vélo Cannondale

Cannondale est une marque américaine née en 1971 dans le Connecticut. Le fabricant s’est lancé avant tout le monde dans la fabrication de cadres en aluminium et de fourches suspendues mono-bras entre autres… La marque a énormément innové et a développé un savoir-faire reconnu. C’est l’un des meilleurs en terme de conception de cadre aluminium, car il sait allier confort et dynamisme.

C’est donc tout naturellement que la marque s’est lancée dans le VAE en mettant toute son expertise pour concevoir le Neo.

Je suis moi-même une adepte de la marque en vélo musculaire, mon premier « vrai » vélo de route était un CAAD, et mon vélotaf est un Bad-Boy, avec lequel je dévale la jungle urbaine en harmonie depuis fin 2012.

C’est donc avec enthousiasme que j’ai accepté de tester le Mavaro Neo 5.

Le design du VAE Cannondale Mavaro Neo 5

Premières impressions du Mavaro Neo 5 .

J’adore sa couleur, le rouge est superbe.

Le cadre ouvert à la hollandaise permet de l’utiliser facilement et quelque soit la tenue (jupe, robe, pantalon, etc).

J’aime les lignes géométriques noires en déco, c’est sobre et raffiné.

Malgré une poutre imposante, il ne fait pas mastoc. La géométrie du cadre est agréable à l’œil, les angles des tubes sont arrondis, et le moteur s’intègre harmonieusement à l’ensemble.

L’intégration de la batterie est particulièrement réussie.

Les garde-boue en aluminium qui sont d’un beau noir mat, se marient très bien à l’ensemble.

Je trouve son look résolument moderne et réussi.

La finition du VAE Cannondale Mavaro Neo 5

Le montage est soigné avec le passage interne des câbles.

Il n’y a rien qui gène au niveau du poste de pilotage, les différentes gaines sont correctement ajustées et rassemblées pour le passage interne via le dessous de la potence:

 

Des caches viennent finaliser l’assemblage dans les moindres détails.

Le moteur, qui se situe au niveau du pédalier, s’intègre discrètement dans le cadre et ne fait pas massif.

L’assistance électrique du VAE Cannondale Mavaro Neo 5

Le moteur

Le vélo est équipé d’un moteur Bosch Active Line Plus 250W et d’une batterie 500 mhw.

Ce n’est pas une découverte pour ma part, je connais ce moteur, ultra silencieux et efficace.

Il dispose de 4 modes d’assistance, limité à 25 km/h:

  • Eco: assistance efficace permettant de maximiser l’efficacité pour une autonomie maximale. Sur du tout plat, c’est vraiment une très bonne option.
  • Tour: assistance constante pour des tours avec une autonomie importante. Le mode que j’ai le plus utilisé. Il passe partout, et le pédalage est super agréable.
  • Sport: puissante assistance à usage universel, aussi bien pour la conduite sportive que pour les trajets rapides domicile-travail en ville. Très pratique lors de mes retours du taf quand je suis pressée de rentrer à la maison.
  • Turbo: Assistance directe et puissante jusque dans les fréquences de pédalage les plus élevées, pour une conduite très sportive. Indispensable pour les très forts dénivelés. La Vallée aux Loups par où je passe sur mon trajet de retour du taf, était grimpée sans peine par le moteur et sans effort pour mes jambes.

D’une manière générale, quelque soit le mode, je trouve l’assistance progressive et donc le comportement au pédalage assez naturel, notamment avec le choix d’une transmission à 10 vitesses.

L’assistance sait s’adapter parfaitement à la fréquence de pédalage, c’est harmonieux, d’autant plus que le cadre du VAE est très dynamique.

Enfin, il démarre avec une facilité déconcertante. Ce vélo est très vif et répond à la moindre impulsion de pédalage plus marquée.

Le poste de pilotage et la console

Le poste de pilotage est réduit à son minimum : la petite console, les manettes du dérailleur et des freins. Cela m’a laissé « trop » de place pour y mettre mon gps et mon petit rétro habituel.

La petite console Bosch Purion est tout ce qu’il y a de plus basique et simple à utiliser: 

Le Purion est un petit ordinateur de bord minimaliste et dont les informations sont accessibles d’une simple action du pouce tout en roulant. C’est une bonne surprise, pour moi qui découvre ce modèle de console.

  • Écran clair: état de charge, vitesse, mode de conduite, autonomie, distance parcourue, distance totale.
  • Lisibilité optimale: l’écran rétroéclairé antireflets permet de consulter toutes les données de conduite, même s’il est directement exposé aux rayons du soleil.
  • Concentré sur l’essentiel: cinq niveaux d’assistance, utilisation simplifiée avec les pouces, guidon dégagé.
  • Système d’éclairage: si l’éclairage du VAE était allumé au moment de l’arrêt du système, alors l’éclairage sera automatiquement allumé lors du prochain démarrage.

Il s’est révélé vraiment super pratique et simple à l’usage:

  • bouton du haut: marche/arrêt
  • bouton du bas: mode « marche » (walk)
  • bouton + : appui simple –> plus d’assistance / appui long –> éclairage
  • bouton – : appui simple –> moins d’assistance / appui long –> changement des infos du kilométrage (odomètre, kilométrage restant avec l’assistance, etc)

L’estimation du kilométrage restant avec l’assistance s’est avérée juste. 

La manipulation & recharge de la batterie

N’ayant pas eu la clé de la batterie je n’ai pas pu essayer de la retirer du cadre. C’est dommage.

J’ai donc effectué les recharges en branchant le chargeur directement au vélo.

Le Purion indique la progression en cours de charge:

J’ai relevé 5 heures et demi de rechargement après une décharge complète.

L’autonomie de la batterie

C’est une batterie Bosch Power Tube de 500 mWh.

Son autonomie est excellente, grâce à l’excellente gestion de la motorisation Bosch et au cadre dynamique du vélo.

Voici en détails ce que j’ai pu faire durant les 15 jours de tests et 197 km:

L’autonomie annoncée est réaliste et pas seulement marketing, et en mode Touring !

Donc il est facile d’imaginer, qu’en mode Eco, on peut aller bien au delà. Je n’ai malheureusement pas pu pousser les tests avec ce dernier, n’ayant eu le VAE que 15 jours…

Ayez à l’esprit que de nombreux facteurs différents impactent sur l’autonomie: le niveau d’assistance, le style de conduite, la résistance au vent, le poids de la personne, le chargement transporté, la pression des pneus et naturellement le profil du terrain.

Je suis une cycliste légère, avec un coup de pédale pas trop mauvais et une conduite paisible.

Le système évaluait précisément l’autonomie restante en temps réel et en fonction du mode sélectionné.

La transmission du VAE Cannondale Mavaro Neo 5

Les 10 vitesses en 11-42 sont parfaites et s’adaptent à toutes les situations. Que vous aimiez pédaler souple comme moi, ou à l’inverse en force, vous trouverez forcément le rapport qui vous convient avec le mode d’assistance choisi.

 

Le dérailleur est de gamme très correcte, c’est à dire Shimano Deore. C’est un modèle robuste et éprouvé, dont les vitesses passent facilement et rapidement.

Le confort du VAE

La fourche suspendue Headshock et son débattement de 50mm lisse les revêtements chaotiques ou les pavés. C’est le confort absolu sur l’avant du vélo. Les routes pavées et le revêtement abimé des routes sont bien gommés.

La potence est réglable pour l’ajuster parfaitement à votre posture.

Le cadre existe en 3 tailles (S,M et L). J’avais en ma possession le S, et malgré mon mètre 74, le vélo était parfait pour ma taille (j’ai des petites jambes en fait).

Bien que le Mavaro Neo 5 soit le premier modèle de la gamme, l’absence de tige de selle suspendue n’est pas gênante, car le cadre est confortable et absorbe bien les irrégularités de la route. De plus, les pneus Schwalbe Big Ben Baloon en grosse section (2) font office d’amortisseurs pour un confort parfait.

La selle royale Wave, s’est révélée super confortable. Je ne connaissais pas cette marque. C’est une bonne surprise.

Les poignées ergonomiques sont également très biens, je suis fan. Elles apportent un réel confort. Les gants ne glissent pas, elles ont un bon grip même sous la pluie.

Le comportement sur la route du VAE Cannondale Mavaro Neo 5

Habitant à Vélizy-Villacoublay, mon terrain de jeu est très varié pour essayer les vélos. Je suis aux portes de la Vallée de Chevreuse et ses somptueuses routes. Le tissu urbain de ma banlieue est dense et ondulé. J’ai à quelques centaines de mètres de chez moi, la grande forêt domaniale de Meudon et Versailles. Enfin, je ne suis qu’à 22/25 km, de Paris selon l’arrondissement où je me rends. Bref, les conditions sont idéales pour tester tous les profils de trajets et mettre à l’épreuve tous les types de vélos que j’ai à l’essai pour le magazine.

Maniabilité et tenue sur la route

La forme du cintre aide à se faufiler entre les voitures sans difficulté. Sa direction est précise. Le vélo est nerveux et roulant, même avec l’assistance au stricte minimum.

La position très relevée et droite permet de prendre en main facilement ce vélo et d’avoir une vue dégagée pour anticiper la conduite citadine. Il reste stable et ne guidonne pas si on tient le cintre d’une seule main.

Le VAE est super maniable pour passer les protections anti 2RM des pistes cyclables, voies partagées et passerelles :

Le cadre étant compact, le VAE a besoin de peu d’espace pour faire un demi-tour serré.

Les freins

Comme à chaque test, j’accorde une énorme importance à la qualité du freinage du vélo.

Je retrouve à nouveau les freins Shimano bl-mt200, déjà testés sur un autre vélo. C’est de l’entrée de gamme en freins à disques hydrauliques.  On a le droit à beaucoup mieux pour 3.799€ !

Néanmoins, je redécouvre ces freins, devenus un peu plus efficaces, grâce au disque de 180mm à l’avant. Ce qui améliore sensiblement le rendement des freins et leur apporte un léger gain de puissance, surtout en freinage soutenu dans ma grande descente aux loups quand je me rends à mon travail. Mais ils manquent toujours autant de mordant…

VAE Cannondale Mavaro freins 

Les freins font correctement leur job dans cette configuration, mais je reste déçue par ce choix pour un vélo de ce prix.

La manipulation du VAE Cannondale Mavaro Neo 5

Son cadre compact lui permet de passer avec grande aisance les portes de ma cave.

J’agrippe facilement le vélo pour le manipuler par l’arrière de la selle. Il entre sans problème dans le « petit » ascenseur des locaux où je travaille, je n’ai pas besoin de prendre le monte-charge.

La facilité à le manipuler fait oublier ses 24.5kg.

Excellent.

Les équipements de série du VAE Cannondale Mavaro Neo 5

Eclairage avant

Un simple phare de 35 lux AXA CL35-E et un petit éclairage intégré de type led sont proposés dans cette configuration.

Le système n’est pas performant. Je ne vois pas très bien en pleine nuit et sans éclairage urbain. La portée des 35 lux est relativement limitée et la largeur du faisceau est insuffisant. C’est très difficile à montrer sur une photo, le smartphone corrigeant les clichés de nuit… Mais voici un aperçu sur une des pistes cyclables plongées dans l’obscurité que j’emprunte le matin à 6h00:

VAE Cannondale Mavaro eclairage

Je ne vois pas l’intérêt de celui intégré dans le cadre, c’est un gadget à mes yeux. Une seule lampe d’une puissance minimum de 80 lux serait bien plus sécuritaire et efficace.

 

L’éclairage arrière

Le VAE est équipé du le modèle AXA Blueline-E. Il est très bien et parfaitement visible. Rien à signaler de particulier à ce niveau.

L’antivol

Le VAE est doté d’un antivol de cadre ABUS Shield 5650.

Il est impossible d’enlever la clé si on n’enclenche pas l’antivol. C’est dommage et pénible si on oublie de le verrouiller après avoir accroché le vélo… En effet, on peut se faire piquer la clé par un petit plaisantin et se retrouver bêtement coincé avec l’antivol enclenché. De plus, je trouve cet antivol pénible à déverrouiller, la clé ne s’insère jamais facilement dans la serrure.

Enfin, je touche régulièrement l’antivol avec le talon gauche selon les chaussures que je porte (je chausse du 39.5)… grands pieds attention à vous, cela risque de poser problème (ceci dit, l’antivol se retire en dévissant ses 2 fixations)…

La béquille

Elle est robuste et facile à utiliser. Le vélo est bien maintenu en place.

VAE Cannondale Mavaro béquille

Le porte-bagages

Il est pratique et parait bien costaud. Il s’intègre harmonieusement à l’esthétique du vélo, il ne gâche pas le look. Je n’ai pas eu de souci à installer ma sacoche Ortlieb city.

VAE Cannondale Mavaro aperçu du design

 

Les pédales

C’est un modèle en plastique, noir et sobre. Elles ont un grip excellent. Elles sont neutres au niveau esthétique et s’intègrent bien à l’ensemble..

VAE Cannondale Mavaro pédale

Mon avis sur le VAE Cannondale Mavaro Neo 5

Les +

  • cadre dynamique et compact
  • finition et assemblage très soignés
  • simplicité de la console Bosch Purion
  • maniabilité et tenue de route excellentes
  • très grand confort et nervosité
  • énorme autonomie
  • look moderne et réussi
  • souplesse et silence du moteur Bosch Active Line Plus 250W qui se fait oublier

Les –

  • éclairage insuffisant sur secteur non éclairé
  • freins bas de gamme

Conclusion de mon test du VAE Cannondale Mavaro Neo 5

En 200 km de cycle urbain, aussi bien sous une pluie dense que sous un beau soleil brillant, le Mavaro Neo 5 s’est révélé être un excellent complice. Puissant, les forts dénivelés ne lui font pas peur. Stylé, vous ne passerez pas inaperçu.e dans la jungle urbaine.

J’ai apprécié de rouler avec ce VAE très nerveux, très roulant et à la tenue de route irréprochable. Il démarre avec une facilité bluffante. Sa grande maniabilité lui permet de se faufiler partout en ville et la position relevée ouvre l’horizon pour anticiper le traffic motorisé.

De plus, son très grand confort et son autonomie énorme avec le mode « tour » qui permet d’affronter la plupart des profils des trajets, mettent le Mavaro Neo 5 en tête de liste pour les personnes cherchant un VAE pour vélotafer sur de grandes distances journalières.

C’est donc un excellent vélo pour rouler dans la ville et bien au delà. Il convient à tout type de cycliste, débutant.e comme aguerri.e.

Son prix de 3.799 euros est un budget conséquent qui serait entièrement justifié si les freins et l’éclairage avant étaient de meilleure qualité.


Spécifications techniques:

Cadre Mavaro Neo Si SmartForm C1 Alloy step-thru frame, removable downtube battery, fully internal cable routing, 135x9mm sliding dropout, post mount disc, headtube waterbottle mounts, integrated daytime running light, HDT child seat/cargo mount compatible
Fourche HeadShok DL50, 50mm, Isolated Damper Technology, OPI, 15×100 thru-axle
Manette de dérailleur Shimano Deore M6000, 10-speed
Dérailleur Arrière Shimano Deore M6000
Cassette Shimano HG500, 11-42, 10-speed
Chaîne Shimano Deore, 10-speed
Pédalier FSA Bosch E-Bike, 38T
Freins Shimano MT200 hydraulic disc, 180/160mm RT30 rotors
Roues Cannondale 2, Double wall – Moyeux : Shimano FH-TX505 – Rayons : DT Swiss Champion
Pneus Schwalbe Big Ben, 28 x 2.00″ (50-622), K-Guard puncture protection, reflective sidewalls
Guidon Cannondale E-Series Alloy, ergo backsweep, 680mm
Grips Cannondale Ergo Performance, Lock-On
Potence Cannondale 1 Adjustable Si Stem w/ Integrated Cable Routing and SP-connect Mount
Jeu de direction Cannondale HeadShok
Selle Selle Royal Wave
Tige de selle Cannondale 4, 6061 Alloy, 31.6, 300 (SM), 350mm (MD), 400mm (LG)
Pédales Cannondale Urban
Batterie Bosch PowerTube 500Wh
Commande Bosch Purion
Moteur Bosch Active Line Plus 250W

pub

Commentaires (2)

  • Avatar

    yoyo

    Bonjour,

    Pouvez-vous me dire le poids maximal autorisé sur le porte bagage ?
    Peut-on y mettre un siège enfant ?
    Merci.

    répondre

Ajouter un commentaire