Avantages de rouler en club cycliste

Découvrez les avantages de rouler en club cycliste, issus de mon expérience et de celles des autres.  

Apprendre, s’améliorer, partager en club cycliste

L’envie d’apprendre ou de reprendre le vélo, ce n’est pas simple si on est seule. Profiter des conseils et des encouragements des personnes plus aguerries, permettront de progresser sereinement et bien plus facilement.

Un autre avantage, est de profiter de la mutualisation des moyens, c’est-à-dire partager les connaissances en mécanique (gérer une crevaison, dériver une chaine, etc.), et aussi des moyens de déplacements pour se rendre par exemple à une randonnée extérieure.

Ensuite, rouler en groupe est motivant, car à plusieurs on va plus loin et plus vite sans se fatiguer tellement plus (par le phénomène d’aspiration).

Enfin, si comme moi vous n’aimez pas rouler seule, pas pour des raisons de sécurité, mais plus par « ennui », le club est fait pour vous. Quel plaisir de discuter avec des gens passionnés de vélo et qui en plus seront toujours prêts à partager des moments conviviaux ou des défis un peu fous qui me trottent dans la tête.

De septembre à novembre en club cycliste

Profitez des forums des associations qui ont lieu en septembre dans les communes, pour rencontrer les bénévoles et obtenir plus d’informations sur le club qui vous intéresse. Le dernier trimestre est propice aux inscriptions pour rejoindre les nouvelles/aux et commencer à un niveau homogène.

Cherchez un club FFCT pour commencer et dans la mesure où vous n’envisagez pas de faire des courses chronométrées. Il existe d’ailleurs de nombreux avantages à s’affilier à la FFCT et à avoir une licence. En effet, les clubs FFC et Ufolep étant quant à eux orientés compétition.

Vous pouvez en général tester jusqu’à 3 sorties gratuitement, et profiter du dernier trimestre offert par la fédération FFCT pour votre première licence, ce qui est un plus non négligeable.

Enfin, de nombreux clubs FFCT organisent régulièrement des rallyes (des randonnées sportives sans classement), ce qui vous permettra de découvrir de nouveaux horizons avec votre groupe.

Et s’il n’y a pas de femmes au club cycliste?

C’est une triste réalité, les femmes sont trop rares dans les clubs, et pourtant ce n’est pas faute de communiquer alors qu’on en voit de plus en plus rouler… seules.

Pourquoi êtes-vous si timides à pousser les portes d’un club cycliste?

Car même s’il n’y a pas forcément une section de féminines dans votre club cycliste, les groupes de niveaux mixtes sont tout aussi enrichissants et plaisants. A titre d’exemple, dans mon club, nous sommes actuellement deux femmes pour une soixantaine d’adhérents! Je suis arrivée la première en 2011, et même si j’étais seule au début, l’accueil a été très chaleureux et l’est resté à ce jour. Avec le temps, nous sommes toutes les deux devenues plus affutées grâce à tous les bons conseils techniques reçus, et nous continuons de progresser.

Allez mesdames, rangez votre timidité au placard et venez rouler en club cycliste, on vous attend! Vous ne serez pas déçues.

Crédit photo: FFCT


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.