TOP

Pensez global, roulez local: le vélo contre le réchauffement

Pensez global, roulez local: le vélo contre le réchauffement

Pensez global, roulez local: le vélo contre le réchauffement

Acheter des voitures propres ne suffira pas à lutter contre les transformations du climat. Privilégiez le vélo contre le réchauffement climatique.
Une étude scientifique le confirme: il est illusoire d’espérer limiter la consommation d’énergies fossiles par l’amélioration des technologies. Il faut avant tout changer les habitudes et les mentalités.

Les technologies, utiles mais très insuffisantes

Les publicités et la presse vous vantent régulièrement l’utilisation de bio-carburants ou la baisse de consommation des voitures et des avions… Pourtant, rien de tout cela ne suffira à réduire la consommation d’énergies fossiles selon une étude publiée dans le Journal of transport geography par des chercheurs des universités de Lund (Suède) et du Surrey (Royaume-Uni). Malgré d’énormes progrès technologiques et une forte baisse de la consommation des véhicules, les émissions de CO2 dues aux transports ont augmenté de 36% entre 1990 et 2007!

Changez d’attitude, roulez à vélo

Selon les chercheurs, il faut d’abord changer d’attitude et d’habitudes, remettre en question la forte mobilité des citoyens, cesser de prendre sa voiture ou l’avion pour n’importe quelle raison. Savez-vous justement quel est le mode de transport qui améliore la santé des citoyens, n’émet aucune pollution, revivifie le commerce de proximité et les centre-villes? Le vélo, bien sûr…
Utilisez-vous le vélo au quotidien ou bien est-ce trop compliqué, trop dangereux de se déplacer tous les jours à vélo?

pub

Ajouter un commentaire