TOP

Du VTT à la piste, la passion de Morgane Van Lierde pour le vélo

Du VTT à la piste, la passion de Morgane Van Lierde pour le vélo

4 questions posées à Morgane, une bikeuse pas comme les autres qui a pratiqué le cyclisme de haut niveau pendant huit ans. Portrait d’une amoureuse du vélo

Du VTT au vélo de course, il n’y qu’un tour de pédale que Morgane n’a pas hésité à franchir. « Le vélo n’a que des avantages : il tonifie le corps, il rend heureuse et il fortifie le mental!  »
De ses premiers souvenirs à l’école de VTT aux compétitions internationales, Morgane n’a pas assez de mots pour parler de sa passion. Un amour pour le vélo qui l’a conduite jusqu’au Championnat d’Europe sur Route et au Championnat du Monde sur Piste. Aujourd’hui, l’athlète prodigue ses conseils aux 15 – 18 ans pour aider les jeunes sportifs dans leurs progrès.

Je devais avoir 7 ou 8 ans. Mon beau-père inaugurait son école VTT. Je me souviens d’un jour froid et pluvieux mais je retiens surtout le plaisir de rouler dans les chemins boueux avec mes nouveaux amis. Et coquette comme je suis, je me rappelle évidemment de mon beau vélo mauve à fleurs et de mon casque 101 dalmatiens.

Le week-end du Championnat de Belgique VTT et Route. Pendant cette compétition, le samedi est consacré à la course en VTT et le lundi à la course sur route. C’était un très gros objectif pour la jeune athlète que j’étais. Quelle surprise j’ai eu de lever les bras sur la ligne d’arrivée le samedi mais aussi le lundi devant une jeune demoiselle invaincue avant moi.

Mon portable, mon bidon, une barre de fruits et mon cuissard! Le fessier étant très sollicité sur un vélo, un bon cuissard évite les irritations… Un bidon et une barre de fruit car l’alimentation est très importante durant une activité sportive. Il faut beaucoup s’hydrater et manger pour éviter les « fringales ». Et mon téléphone portable, car on se sait jamais ce qui peut arriver: un problème technique, un ennui de santé…

Les avantages pour le corps, l’esprit et l’écologie sont évidents. Mais surtout, faire du vélo renforce notre concentration sur la route. On devient beaucoup plus sensible aux autres usagers, à l’état de la route, aux priorités. Quand on reprend le volant, on est de fait beaucoup plus vigilante! Le vélo donne également envie de dépasser ses limites, de progresser en roulant par tous les temps. Et puis, que l’on pratique seul, en famille ou en amoureux, rouler à vélo ouvre les yeux et permet de profiter de la beauté des paysages…

 Venez rouler avec nous et rencontrer Morgane le dimanche 19 octobre au Velo Club des Blancs Gilets

 Vous aussi vous êtes un(e) Bike addict? Contactez-nous et témoignez! 

pub

Ajouter un commentaire