TOP

Coralie, le vélo de route de col en col

Coralie, le vélo de route de col en col

Coralie, le vélo de route de col en col

pub

Coralie adore les sorties en vélo de route. Fan de roulage sportif, elle a fait une pause entre deux cols pour répondre à nos questions!
« Parfait pour en prendre plein la vue et voir que le travail des entraînements paye. »
Coralie est une sportive. Grimper des cols, rouler sur des routes inconnues, cela ne l’effraie pas… Mais elle le reconnaît, il n’y a pas 36 façons de maîtriser son vélo de route: s’entraîner, c’est primordial!


Du papier journal dans les chaussures, des moufles à la place des gants et puis des petites chaufferettes en cas de températures vraiment extrêmes 🙂


Ouh la la… Que de stress avec l’apprentissage des pédales automatiques, la maîtrise du vélo, du passage des vitesses! La nouveauté, quoi, mais aussi la vitesse, grisante, comme passer d’une Twingo à une Ferrari.


Plutôt vélo de route pour faire des sorties. Mais accessoirement aussi pour aller au travail, cette fois-ci avec un vélo un peu moins beau!


Une sortie qui devait s’arrêter au col du Lautaret, et qui s’est poursuivie sur 8km en plus pour finir au col du Galibier. Parfait pour en prendre plein la vue et voir que le travail des entraînements paye.


Mon téléphone et… un billet de 20 euros. Si je crève, si j’ai vraiment trop faim, si j’ai surestimé mes capacités… Bref, au cas où! Donc, surtout pas sans mon billet. Surtout quand je ne connais pas le coin où je roule.


Rouler, c’est tellement exigeant, mais tellement gratifiant: la vitesse, les sensations, les fesses en béton et beaucoup de regards admiratifs 😉



Retrouvez Coralie sur son blog!
Vous aussi vous êtes un(e) Bike addict? Contactez-nous et témoignez!

pub

Ajouter un commentaire