TOP

J’ai testé l’aquabike

aquabike

J’ai testé l’aquabike

Ellesfontduvelo se mouille pour ses lectrices et tente pour vous une séance d’aquabike, qui allie parfaitement les bienfaits du vélo et de la natation
Je l’avoue, j’étais perplexe avant d’essayer un cours d’aquabike. Pédaler dans l’eau, c’est un peu farfelu, non? Pourtant, à la sortie, quelle satisfaction. Pleine d’énergie, je n’ai qu’une chose en tête: « on y retourne la semaine prochaine? »

L’aquabike, comment ça se passe?

Le bassin est équipé d’une quinzaine de vélos stationnaires. Après un passage par les vestiaires, je m’installe sur la machine, l’eau m’arrive aux épaules. Le vélo est équipé de plusieurs vitesses.
Quand on commence à pédaler, la résistance de l’eau est surprenante. Je ressens comme une sensation de flottement, sans tirer sur les muscles. Au bout de quelques minutes, le souffle s’accélère… Les mouvements se succèdent, tout le monde pédale à des rythmes plus ou moins soutenus sur fond de musique fitness.

Face à la classe, le professeur donne les instructions: étirements, échauffements, tout se passe débout sur le vélo.

D’où vient le succès de l’aquabike?

L’aquabike est apparu il y a quelques années et déjà ultra populaire, particulièrement auprès de la gent féminine. Et pour cause! Pratiqué fréquemment (une à deux fois par semaine), il promet de lutter contre la cellulite et de sculpter le corps. En outre, l’aquabike tonifie la circulation sanguine et brûle jusqu’à 500 calories par session.

Pédaler dans l’eau combine les bienfaits cardio du spinning et la sensation de légèreté sur les muscles d’une séance de natation.

L’exercice façonne la musculature et l’effet massant de l’eau est particulièrement bénéfique la peau. Un marketing qui a fait ses preuves. Piscines, salles de sport et même instituts privés proposent une offre variée: en cabine, en cours privés, en cours collectifs…

Une aubaine pour votre entraînement

Après 45 minutes à alterner les pauses et les vitesses, je sors de la piscine éreintée et relaxée. Mes jambes qui ont pourtant été largement sollicitées, sont aussi assouplies. Dernier verdict, le lendemain, pas de courbature… ou si peu.
En conclusion, l’aquabike est un sport complémentaire, à la fois cardio et musculaire, doux pour les articulations. A vous de tester!

Notre conseil: Pas besoin d’un entrainement spécifique avant de vous lancer. L’aquabike peut se pratiquer à tous les niveaux et on progresse très vite. Pour votre première séance, équipez vous d’un bon maillot et de chaussettes. Si le sport vous plait, vous pourrez par la suite vous procurer des chaussons de piscines adaptés.

Crédit photo: flickr.com

pub

Commentaires (3)

  • Avatar

    Karine V

    Fan d’Aquabike, je le pratique dès que le temps me démotive à sortir. Histoire de garder la forme. Et plus mon club, dans le 6ème, est à deux pas de mon taf.
    Les courbatures passent rapidement et je ne les ressent qu’à la reprise hivernale.
    Merci pour vos articles.

    répondre
  • Avatar

    Virginie

    Je pratique l’aquabike depuis 2012 une à 2 fois par semaine.
    Cela m’a permis d’améliorer ma condition physique, je vois vraiment la différence quand je prends mon vélo pour des longues distances.
    De plus ayant un métier où je suis débout toute la journée, cela me permets de relaxer mes jambes.

    répondre

Ajouter un commentaire