TOP

La musculation pour le vélo adaptée à tous les niveaux

La musculation pour le vélo adaptée à tous les niveaux

La musculation pour le vélo adaptée à tous les niveaux

La musculation pour le vélo est indispensable pour améliorer ses performances et prévenir les blessures. C’est aussi extrêmement bénéfique pour la santé!

La musculation pour le vélo est indispensable pour se préparer physiquement à pédaler dans toutes les circonstances. Pour renforcer les muscles sollicités par le cycliste mais également les abdominaux et les lombaires, la musculation pour le vélo est bénéfique pour votre santé.

La musculation pour le vélo, un entraînement efficace

Intégrer un travail de force à l’entraînement du cyclisme permet d’améliorer ses performances et de prendre davantage de plaisir à vélo. Que vous soyez un adepte du bitume ou des chemins accidentés, des coups de pédale en ville ou à la montagne, la musculation pour le vélo renforce la musculature et le système cardiovasculaire, extrêmement favorable à votre santé.

Un corps ferme et une silhouette harmonieuse

De plus en plus utilisé comme complément de préparation physique dans le cyclisme, ce type de musculation développe la force de tous les muscles du bas du corps mais aussi ceux des parties supérieures du corps qui sont sollicités lors des montées difficiles qui exigent davantage d’efforts. Ces muscles entre en action pour maintenir correctement le tronc. La musculation pour le vélo développe alors les abdominaux pour un ventre plat et ferme. Ces exercices permettent de renforcer les muscles qui sont moins sollicités. Vous augmentez la performance des muscles propres au cyclisme et, en même temps, c’est un moyen efficace de prévenir les blessures et les risques traumatiques liés aux déséquilibres de force.

Des exercices physiques réguliers

Afin de gagner rapidement en endurance, il convient de pratiquer la musculation pour le vélo de 30 à 45 minutes à faible intensité trois fois par semaine, en prenant soin de laisser un jour de repos entre chaque séance. L’objectif n’est pas de développer la masse musculaire puisque les cyclistes ne souhaitent pas prendre de poids. Vous pouvez pratiquer sur machine en salle de sport ou uniquement au poids de corps sans aucun matériel.

La musculation en salle

En recourant au rameur, à la presse ou toute autre machine faisant travailler les abdominaux, les lombaires et l’ensemble des jambes, commencez avec deux semaines de charges très légères de sorte à habituer votre organisme, et effectuez entre dix à quinze répétitions. N’hésitez pas à demander conseil au responsable de la salle.

Se muscler avec le poids de son propre corps

Sans l’aide des appareils de musculation, vous devez faire des squats sur une jambe, des bondissements, des pompes, des abdominaux et crunchs indispensables pour vous protéger des douleurs et des éventuelles blessures au niveau du dos. Le nombre de répétitions sur chaque exercice dépend des personnes. Il convient de ressentir les muscles chauffés et le cœur s’accélérer sans vous surpasser et respecter le seuil de la douleur. Il est recommandé de multiplier de 30 % votre nombre de répétition maximum lors de chaque séance. N’omettez pas les sprints pour faire travailler les mollets, les cuisses et votre cœur. Cet exercice en plein air est idéal pour une bonne oxygénation.
Si vous aussi vous souhaitez raffermir votre corps et devenir un pro du vélo, mettez-vous à la musculation!
Laissez-nous votre commentaire en dessous de l’article afin de nous dire où vous en êtes dans votre entraînement.

pub

Ajouter un commentaire