rouler en VTT sous la pluie

Des conseils pour rouler en VTT sous la pluie. Car, le soleil n’est pas toujours au rendez-vous.  Mais le vélo se pratique toute l’année pour les plus courageuses d’entre nous!

Rouler en VTT sous la pluie nécessite davantage de concentration pour anticiper les obstacles et les glissades que rouler sur terrain sec. Découvrez ici une vidéo de l’UCI où les filles se sont fait surprendre par la pluie au départ de leur course.  Elles ont mis en moyenne 20′ de plus que sur terrain sec.

Adapter son pédalage en VTT sous la pluie

  • Ētre beaucoup plus fluide et souple dans son pédalage, moins rapide pour pouvoir toujours anticiper les pièges de dernières minutes
  • Anticiper et adapter sa trajectoire pour éviter les pièges d’un terrain glissant
  • Tenir compte des glissades et pertes d’adhérence qui vous déporteront de votre trajectoire
  • Maintenir un rythme de pédalage suffisant pour rester en équilibre
  • Ēviter les zones à risque: flaque ou ruissellement de l’eau au sol qui masquent le danger potentiel

S’équiper pour rouler en VTT sous la pluie

  • Il est indispensable d’avoir de bonnes lunettes VTT qui évacuent l’eau et ne génère pas de buée pour garantir la visibilité.  Le choix est assez personnel et dépend de la forme du visage. Testez-en plusieurs paires pour choisir celles finalement qui vous conviennent le mieux
  • Pensez aussi aux produits utilisés pas les motards pour leur visière moto qui sont anti-pluie et buée qui peuvent aussi convenir aux VVTistes.
  • Prenez plutôt un casque VTT à visière. Cela évite, qu’en temps de pluie, l’eau ne ruisselle du casque sur son visage.  Avec la visière du casque VTT, l’eau s’écoute sur les lunettes. Aussi, un casque VTT à visière peut permettre d’éviter les éclaboussures générées par le VTTiste juste devant soi.
  • Et l’essentiel, optez pour des tenues VTT techniques et respirantes pour vous garder au sec. Donc des tenues qui vous protègent de la pluie et qui facilitent l’évacuation de la transpiration.

rouler en vtt sous la pluie

Équiper son vélo VTT pour rouler sous la pluie

  • La pneumatique vélo est similaire à la problématique de l’automobiliste. Il existe des pneus hivers et pneus été. Certes, on peut moins gonfler ses pneus vélo VTT afin d’augmenter son adhérence. Mais cela dépend de votre choix de pneus vélo hiver. Certains pneus VTT hiver ne doivent pas être dégonflés pour maintenir une bonne adhérence en cas de conditions pluvieuses.
  • Un vélo équipé de freins à disque est plus adapté pour rouler en cas de pluie que les freins vélo V-Brake et Cantilever.
  • Aussi, en amont, il faut choisir un VTT adapté à sa morphologie.  Cela semble évident, mais dans la pratique, ce n’est pas toujours le cas.

 Et vous, d’autres conseils pour rouler en VTT sous la pluie?  Pour une meilleure sécurité, toujours anticiper les risques au maximum.

Étiquettes :


Un commentaire à propos de “Quelques conseils pour rouler en VTT sous la pluie et éviter les pièges!”

  1. PHILIPPETS dit :

    Je pratique le VTT en forêt et je préfère ne pas rouler lorsqu’il pleut. Si je suis surprise par l’arrivée de la pluie lors de ma sortie, cela par contre ne m’affecte pas plus que ça ! Ou s’il m’arrive de sortir tout de même alors que le sol est mouillé …. j’adapte mon parcours : j’évite les single-tracks en sous-bois ou autres chemins trop boueux, je privilégie les allées cavalières ou petites routes/allées forestières…. l’essentiel est de rouler et de se faire plaisir tout de même ! VIVE LE VELO !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.