Haize

J’ai testé pour vous le système de navigation minimaliste Haize, créé par Onomo. Je vous dis tout après plusieurs semaines de tests de cette drôle de boussole connectée.

Qu’est-ce que Haize ?

Le Haize, c’est un tout petit boitier rond lumineux, fixé sur le guidon par un simple collier, qui se connecte à votre Smarphone via son application dédiée et qui vous guide par un système de code couleurs et de LED allumées pointant vers votre destination.

Haize est livré avec ses accessoires dans un packaging bien conçu

Haize est livré avec ses accessoires dans un packaging bien conçu

Haize est donc avant tout un dispositif de navigation minimaliste pour les cyclistes urbains.

Le mode de guidage du Haize

HAIZE fonctionne comme une boussole qui pointe vers la destination que vous avez choisie dans l’application.

Il devrait disposer de 2 modes de guidage dans sa version finale :

  • compass mode” : le mode boussole vous indique la direction vers votre destination finale et vous permet ainsi de choisir votre propre itinéraire à travers la ville pendant que vous roulez. C’est le seul mode disponible que j’ai pu tester pour cet article.
  • turn-by-turn mode” : le mode de navigation définit un itinéraire spécifique et vous donne des indications par étape du trajet à suivre. Ce mode sera disponible prochainement (pas de date annoncée au moment de la rédaction de cet article).

Comment utiliser Haize pour la première fois

Veuillez noter que ce produit est sensible aux perturbations magnétiques. Le fabricant recommande également de toujours activer Haize dans la main, puis de le fixer sur le guidon.

1. Charger la batterie

Commencez par charger Haize en utilisant son câble micro USB jusqu’à ce que l’animation bleue disparaisse. Vous devez utiliser un chargeur de téléphone  et non le connecter à un ordinateur :  le relier à un ordinateur réinitialise l’appareil (pratique en cas de plantage ou s’il ne s’allume plus en le tapotant).

Reset de Haize via l’ordinateur

2. Installation de l’application Haize

Depuis le store de votre smartphone, elle est disponible pour Android et iOS.

3. Activer Haize

Il suffit de tapoter 2 fois dessus puis de lancer l’application. Vous devez avoir activé le bluetooth de votre smartphone au préalable.

Pour l’éteindre après utilisation, il suffit de fermer l’application.

J’ai eu du mal à l’allumer pas mal de fois et surtout, je n’ai pas l’impression que l’extinction se fasse systématiquement après chaque utilisation. Parfois en reprenant la boussole le lendemain, elle se rallumait juste en la bougeant et sans avoir à la tapoter…

4. Calibration du Haize

Vous devez impérativement calibrer Haize à l’extérieur.

Calibration réussie (smiley affiché)

Regardez la vidéo du fabricant (en Anglais) pour effectuer correctement les rotations :

5. Code couleurs à l’allumage du Haize

  • S’il clignote en rouge: il détecte des perturbations magnétiques ou il n’est pas calibré.
  • S’il clignote en bleu : tout est bon, il n’y a pas de perturbation magnétique.

Comment utiliser Haize pour se rendre quelque part

C’est très simple : dans l’application, saisissez l’adresse où vous devez rendre, puis rangez votre téléphone dans votre poche et suivez le guide lumineux.

Haize fixé sur le cintre du vélo

Explication des couleurs de la LED centrale lorsque vous êtes guidée :

  • vous êtes proche de votre destination, il clignote en vert.
  • vous êtes dans la bonne direction, il clignote en bleu.
  • vous vous éloignez de votre destination, il clignote en rouge.

Les LED circulaires pointent vers votre destination, pour vous indiquer le cap à suivre et adapter vos changements de direction (comme une boussole magnétique vous indiquerait le nord).

Évidemment, vous pouvez en cours de trajet, consulter l’application, qui vous indique la distance restante et le temps estimé.

Le bracelet permet de le fixer à votre poignet, que ce soit pour l’utiliser à vélo ou en mode piéton :

Haize en mode piéton

Spécifications techniques du Haize

  • bluetooth 4.0
  • 42.5mm de diamètre, 35 gr, batterie 300 mah (2 semaines d’autonomie annoncées)
  • recharge par micro-usb (câble fourni)
  • magnétomètre, gyroscope, accéléromètre, capteur de lumière

Mon avis sur le Haize

Un produit vraiment minimaliste, qui peut-être déroutant quand on est habituée au guidage GPS, notamment si on est une cycliste rapide : suivre un cap est un coup à prendre, comme avec une boussole magnétique, pour anticiper les changements de direction.

De plus, je ne le trouve pas suffisamment fiable dans sa version actuelle (app version 1.1, boitier n°83 lors de la rédaction de l’article).

Son prix de 65£ (environs 75€) en pré-commande, sera ensuite à 85£ (environs 98€) donne donc à réfléchir.

En effet, même si je trouve le concept intéressant, il faut que le produit murisse et devienne plus fiable, et surtout que le second mode de guidage prévu soit rapidement disponible. Le mode boussole seul n’empêchera pas de s’égarer sans consulter l’application dans des secteurs vraiment inconnus d’un tissus urbain très étendu, mais il a l’avantage de permettre d’explorer des itinéraires tout en maintenant le cap vers la destination finale.

Les plus du Haize :

  • un packaging bien pensé,
  • boitier ultra portable et qui tient très bien en place,
  • peut se mettre au poignet grâce au bracelet fourni,
  • belle finition et waterproof,
  • calibrage facile,
  • cap clairement indiqué aussi bien sur le guidon qu’au poignet,
  • un simple coup d’œil permet de vérifier si la direction suivie est correcte.

Les moins du Haize :

  • plantages réguliers de l’application lors de la recherche d’adresses,
  • activation et détection impossible de Haize à maintes reprises, obligeant à le connecter à l’ordinateur pour le réinitialiser,
  • chargement de la batterie qui plafonne à moins de 80% (bug connu),
  • surface brillante du boitier pas toujours lisible par temps très ensoleillé malgré un capteur de lumière adaptant la luminosité des LED,
  • pas de possibilité de changer la batterie soi-même,
  • seul le câble micro-usb fourni par le fabricant semble utilisable, car il faut une prise très plate pour le connecter au boitier (j’en ai essayé d’autres, impossible de faire contact),
  • application, informations et site du fabricant seulement en Anglais (non-anglophone passez votre chemin),
  • pas de mode d’emploi succin téléchargeable, mais seulement des vidéos explicatives.

En conclusion, dans sa version actuelle, c’est un gadget pas vraiment indispensable pour votre Smartphone, Mesdames. A tester de nouveau lorsque le mode « turn-by-turn » sera enfin disponible… Découvrez nos autres articles sur les GPS.

crédit photos : Vélizienne

Étiquettes :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.