TOP

3 jours de course contre la voiture balai et, j'ai vaincu!

3 jours de course contre la voiture balai et, j'ai vaincu!

pub

Certains roulent pour arriver sur les 3 places du podium et/ou analysent attentivement leurs performances Strava. Moi, j’ai juste lutté 3 jours contre la voiture balai!

Un défi de taille.  Ma première cyclosportive à étapes avec des segments chronométrés.  Certes, j’avais fait le stage #EFDV Mont-Ventoux en mai 2018 avec Jean-Lou Paiani et une dizaine d’autres femmes cyclistes.  Par contre, trop peu de kilomètres cette année, car, comme d’habitude #43ans2enfants2jobs.  Je passe plus de temps dernière mon écran à coordonner le mag #EFDV qu’à rouler.

3 étapes à rouler contre la voiture balai

Comment gérer mes doutes, mes appréhensions, mon stress, ma peur de l’abandon, les possibles impacts pour la notoriété le magazine si je n’y arrive pas?  Deux autres bonnes rouleuses, et contributrices #EFDV, étaient présentes sur l’Explore Corsica pour sauver les apparences: Christine dont vous pouvez déjà relire le compte-rendu et Tamara.  C’était déjà cela d’assuré.  Le mag #EFDV, c’est aussi la diversité de femmes cyclistes.
Toutes les infos sur les étapes sont détaillées dans nos articles précédents sur l’Explore Corsica 2018.
voiture balai explore corsica avec Gaëtane Grauwels

Mise en route et personnages clé tout au long de mon séjour

Très vite, encore sur le bateau, je repère parmi les meneurs de groupes, les maillots bleus Explore Corsica.  Il s’agit du staff Ekoi.  Je me présente à Ella de Ekoi, pour lui annoncer la couleur: « Je serai en mode cyclotourisme, cela ne va pas être simple… ». Ella connait le magazine et sa philosophie.  Elle restera à mes côtés tout au long de cette première étape.
 
texte Voiture balai tamara kroll Gaetane grauwels
Tamara 44 et moi 45 étions placées au niveau VIP des vélos, à l’entrée du bateau, car le mag EFDV fait partie de la Presse. Nous étions invitées à cette superbe croisière. Christine, maintenant contributrice EFDV, nous a rejoint à la dernière minute en formule économique.


Sur place, je retrouve Odile que j’avais déjà croisée à Paris au KMO et je rencontre de nombreux cyclistes dont Annick et Christine de Narbonne,

Vicky et Laurent de l'Explore Corsica Voiture balai

Briefing par Laurent et Vicky


Vicky est présentatrice de l’Explore Corsica. Elle travaille en parfait binôme avec Laurent, l’organisateur, pour animer la course et faire toutes les traductions en simultané vers l’Espagnol, l’anglais, et d’autres langues, à mon avis.

Premier jour: rouler incognito contre la voiture balai

Sur le départ de la première épreuve Explore Corsica 2018

Vicky, la présentatrice annonce la couleur à son micro: « le magazine Elles font du vélo est sur la ligne de départ avec nous ». On se regarde, on se sourit. On est raccord. Cela démarre bien.  Tout le monde se prépare mentalement pour cette première étape Explore Corsica 2018. J’essaie de rester incognito lors de cette première « étape test » pour moi. J’observe et je ne parle pas de trop.
Nous sommes quelques filles regroupées au départ: Annick et Christine de Narbonne seront aussi en mode cyclotourisme. Le fameux selfie râté à l’Ile Rousse fait l’affaire.
Incognito, aussi au niveau du choix de ma tenue cycliste.  Je portais « un peu de tout »; un maillot Rapha 100 de 2016, mon cuissard ASSOS classique, des chaussettes et une casquette #EFDV. Je ne voulais pas risquer de me retrouver dans la voiture balai en tenues bien identifiables Btwin ou Assos by Elles font du vélo.
voiture balai ella et Gaetane Grauwels
Le départ est lancé. Cela part déjà trop vite et je ralentis pour m’économiser.  Ella de Ekoi est avec moi.  On prend des photos en haut du col de la Bataille pour Nathalie Simon, la marraine de l’Explore Corsica. Première difficulté passée, doucement, mais sûrement.
vache voiture balai gaetane grauwels
En cours de parcours, on s’arrête dans les segments chronométrés pour prendre des photos des vaches alors que certains groupes cyclistes passent à fond. On ne se la joue pas contre les chronomètres.  On veut juste arriver au bout.
 

La voiture balai se rapproche dangereusement

Dans le dernier tiers, c’est dur. Le groupe des derniers est à nos trousses. Certains ont dû abandonner. La voiture balai nous poursuit.  La dernière bosse, avec mon manque d’entrainement, me fait souffrir comme jamais.  Car oui, il faut tenir le rythme sur la longueur. Je crains la Lanterne Rouge, le vélo balai qui intervient avant la voiture balai.  Ils sont juste derrière.

Rencontre avec la Lanterne Rouge de l’Explore Corsica 2018

En fait, la Lanterne Rouge est EXTRAORDINAIRE.  C’est Monsieur Jean-Claude Bagot. Il cherche à faire terminer un max de cyclistes. Il trouve les mots justes pour nous calmer et nous encourager.  On arrive à la dernière bosse avec le groupe des derniers cyclistes, hommes et femmes.  Je suis en larmes derrière mes lunettes: émotion, challenge, famille, magazine EFDV, tout y passe… Mais je vais bien.

Arrivée au sommet de san colombano ! #explore #explorecorsica

A post shared by Explore Corsica by Le Tour (@explorecorsica) on

Descente finale vers l’arrivée

Christine et Annick de Narbonne, mes copines cyclotouristes, sont là, à l’arrivée.  Elles m’ont attendue.  On fera l’Explore Corsica ensemble. Jean-Claude Bagot sera notre co-pilote pour les deux prochaines étapes de l’Explore Corsica.
Une expérience cycliste inoubliable.  Des émotions à n’en plus finir.  Une solidarité extraordinaire. Des rencontres qui invitent à se revoir. Des rendez-vous pris pour la prochaine édition de l’Explore by le Tour.   Bien à vélo!
Les 2 épisodes suivants seront publiés dans les jours à venir.

  • Deuxième jour: on m’a repérée, il ne faut rien lâcher
  • Troisième jour: on arrive presque à distancer la voiture balai
Photo bonus: Christine et sa piqûre de méduse, Jean-Michel de la Pizzéria Le Marina (merci pour l'acceuil, Olide et moi.

Photo bonus: Christine et sa piqûre de méduse, Jean-Michel de la Pizzéria Le Marina (merci pour l’accueil), Odile et moi.


 
 

pub

Commentaires (6)

  • Aude

    Aude

    Je vibre avec ton récit, j’entends ton accent à chaque mot et imagine sur ton vélo avec toutes ces personnes formidables autour. Quelle belle expérience humaine et sportive. Bravo à toi et à toutes celles et ceux qui se sont dépassées et dépassés lors de cette épreuve. Ca donne envie !!

    répondre
  • Avatar

    Matias

    Très émouvant ce récit. Merci et bravo !!!

    répondre
  • Avatar

    Ella WARNITZ - Ekoi

    Super cet article, j’adore 🙂 !
    Je revis cette étape et notre pause photo au milieu du segment chrono ahaha 😉
    A bientot sur le vélo 😀
    Ella

    répondre
  • Avatar

    Frederick Dewitte

    Bonjour. Bravo pour ce site ! Excellente page! Bon courage

    https://XXXXX.fr/

    Message de la rédaction: les commentaires inutiles juste pour faire un maillage vers d’autres sites ne sont pas les bienvenus.

    répondre

Ajouter un commentaire