TOP

Le Roc d’Azur en VTT tandem: on a survécu!

VTT Tandem roc d'azur

Le Roc d’Azur en VTT tandem: on a survécu!

Le Roc d’Azur en VTT tandem avec équipage féminin, on l’a fait! On vous raconte tout.  Certes la météo n’a pas aidé mais on ne va pas tout mettre sur le dos de la météo, ce serait trop facile! Découvrez notre récit!

On vous avait parlé de notre envie de participer à l’épreuve de VTT tandem (ou TTT pour tandem tout terrains) avec un équipage féminin lors du Roc d’Azur. Un peu toutes guillerettes à l’époque, on apportait toutefois quelques nuances à notre excitation qui s’exprimait sous la forme d’une petite appréhension. «On aura bien le temps de s’entraîner et de progresser d’ici là» se disait-on… Au final, comment s’en est-on sorties? Vous voulez dire avec un seul essai de notre VTT tandem et moins de dix séances d’entraînement ? Voici le récit de notre aventure.

Tout commence quelques jours avant le Roc d’Azur, avec les pluies diluviennes et les inondations qui ont lieu sur le site de l’évènement. Encore pleines d’espoir, on se disait que ça aurait le temps de sécher d’ici la course VTT tandem du samedi matin. Mais notre indic’ déjà sur place, Agnès de #EFDV, était un peu moins optimiste que nous…

Le petit stress dont on se serait bien passé…

Vendredi soir, veille de course, nous voilà sur l’autoroute du sud en direction de Frejus. Musique un peu kitch-disco dans la voiture, on chante à tue-tête pour oublier que le départ est déjà demain. On rejoint nos amis sur place qui participent eux aussi à l’épreuve VTT tandem. L’ambiance est décontractée, mais il est déjà temps d’aller au lit. On prépare nos affaires pour la course et – Ô surprise – Priscillia de EFDV a oublié ses affaires (cuissard et maillot) chez elle, soigneusement pliés et mis à part «pour ne pas les oublier». Mini-panique. On fait appel à la communauté #efdv et le matin de la course, Gaëlle de EFDV vient à notre rescousse avec une tenue à la bonne taille #girlpowa.

Le départ tout sourire pour le parcours VTT tandem

L’heure du départ se rapproche, on se dirige vers la grille de départ. Il y a sacrément du monde! Mais seulement quatre équipages féminins au départ. On retrouve Sandra et Nataliane, en photo de couverture, des habituées du TTT qui nous avait contactées via Facebook. On échange, c’est très sympathique, mais pas très rassurant… Tant pis, on ne peut plus faire marche arrière maintenant.

VTT tandem départ Roc d'Azur

Top départ! Notre stratégie? On laisse partir tout le monde pour avoir toute la place pour nous. Dès les premiers kilomètres, on mesure la hauteur de la difficulté que l’on va devoir affronter. La plupart des chemins se sont transformés en bouillasse onctueuse qui a été remuée par près de 150 VTT tandems. Une sorte de crème fouettée de boue. C’est rigolo, mais on ne va pas très vite.

Finalement, le terrain change dès la première montée pour un sol un peu plus sablonneux avec beaucoup moins de boue. Le soleil pointe le bout de son nez, on souffre un peu dans la montée, mais on est bien. On double même quelques VTT tandems ! Dans les descentes, Laura – la pilote – est prudente, et Priscillia – à l’arrière – n’a même pas peur. On a le sourire aux lèvres, tout va bien dans le meilleur des mondes.

Même si les chemins ne sont pas des pataugeoires de boue, les conditions font que l’avancée est épuisante. Au bout de 2h d’effort, on n’a fait que… 15km sur les 40km au total, gloups! Ce n’est pas grave, on est là pour se faire plaisir et pas pour finir premières. On profite ces paysages et des ravitos généreux. On a tout particulièrement apprécié le dernier ravito où des soccas (galette de farine de pois chiches, spécialité niçoise), cuites sur place, nous étaient proposées. Miam!

ravito vtt tandem roc d'azur

Bonjour fatigue sur le VTT tandem

Au bout de 25km, la fatigue se fait bien ressentir. Les montées et les descentes deviennent plus difficiles à encaisser. Dans la grande descente après le col du Bougnon, nous faisons une petite pause de 5min pour discuter, il y avait de l’électricité dans l’air. La fatigue nous ronge les nerfs, l’esprit d’équipe en pâtit et les réflexions désagréables fusent… Bref, on était clairement fatiguées. Cette petite mise au point nous a au moins permis de finir sans grosse dispute.VTT tandem Pris et Laura

La délivrance de l’arrivée

5h16. C’est le temps qu’il nous a fallu pour parcourir les 40km de l’épreuve. Exténuées, mais heureuses de l’avoir fait. D’autant plus que les dernières centaines de mètres n’étaient pas de tout repos. Juste avant la ligne, on devait passer dans d’immenses flaques de boue épaisse de toute la largeur de la piste. La roue arrière qui patine – plusieurs tours de roue sont nécessaires pour avancer de quelques centimètres – fait apparaître l’arrivée encore plus infranchissable. Quelle délivrance une fois la ligne franchie!

Le bilan Roc d’Azur VTT tandem

Des conditions de course vraiment difficiles, une préparation insuffisante, des petits stress supplémentaires… Tout ceci ne nous a pas permis d’effectuer notre première course en TTT de manière sereine. Malgré tout, cette expérience fût extrêmement positive et nous a regonflées à bloc pour y retourner l’année prochaine (mieux préparées, cette fois-ci). Priscillia a déjà annoncé la couleur «en 2019, j’y retourne pour faire du vélo et pas pour faire des soins de boue!»

En tout cas, bravo aux quelques 150 VTT tandems, qui sont venus à bout de la course. Énorme bravo aux 3 autres VTT tandems féminins qui étaient loin d’être ridicules:

  • Les sœurs Léa et Delphine BOISSY ont fini en moins de 3h.
  • La championne de France junior Isaure MEDDE et sa cousine Manon MONTEI finissent deuxièmes alors que c’était leur première sortie en VTT tandem! Chapeau!
  • Sandra VITORINO et Nataliane THOULON complètent le podium féminin.
VTT Tandem Nataliane Thoulon

Sandra VITORINO et Nataliane THOULON

Amélioration organisationnelle 2019 pour le parcours VTT tandem

Grande déception pour les féminines en VTT tandem. Malgré les qualités tout autant athlétiques que techniques des équipages féminins, l’épreuve VTT tandem du Roc d’Azur ne leur accorde pas de classement. Seuls les équipages masculins et mixtes ont leur catégorie et podium. Est-ce que les organisateurs reverront leur copie pour 2019?

Grand merci à Grégory Marcelin de la société Becycle et Nico Gobillot pour nous avoir prêté leur VTT tandem.

pub

Ajouter un commentaire