Îles Lofoten

Îles Lofoten : vous rêvez de pédalez au soleil et à la lumière du jour 24h sur 24h ? Voici une destination dépaysante à moins de 3h de Paris en avion.

C’est où les Îles Lofoten ?

Au-delà du cercle arctique, les Îles Lofoten sont un petit paradis norvégien encore méconnu du grand public. C’est accessible en avion depuis Oslo vers 3 villes des Lofoten : Stokmarknes, Svolvær et Leknes. Autre possibilité pour les baroudeuses, prendre le train de nuit d’Oslo à Bodo puis le bateau (le fameux express côtier). Aventure norvégienne garantie !

De plus, le Gulf stream protège l’archipel et permet d’avoir des températures estivales dignes de nos contrées. Et preuve à l’appui, il est possible de se baigner dans l’océan glacial arctique : sisi ! Enfin, la couleur de l’eau rappelle certaines plages tropicales. Bref, on se croirait dans pirates des caraïbes.

On pédale et on se détend dans les Îles Lofoten

En premier lieu, les Îles Lofoten sont parfaites pour voyager en vélo pendant quelques jours. De plus, il y a la possibilité de louer des vélos avec sacoches dans l’île. Sinon, vous pouvez amener votre propre vélo dans l’avion. Voir l’ article sur comment emballer son vélo.

Mon vélo dans l’avion: préparer et emballer son vélo

Mon vélo dans l’avion: choisir la bonne compagnie

Enfin, l’archipel n’est pas grand. Du nord au sud, de Svolvær et le village de Å il y a environ 130 km. Soit environ 300 km si vous décidez de faire un tour de l’ile. Avec 50 kilomètres par jour, vous pouvez déjà en voir beaucoup.

C’est pourquoi, cette destination est tout à fait adéquate pour un premier voyage vélo. On reste pratiquement toujours au niveau de la mer. Par contre, si le vent se lève, il peut lourdement vous ralentir. Il faut bien regarder la météo et le sens des vents.

On fait quoi à part pédaler dans les Îles Lofoten ?

Tout d’abord, on se baigne dans l’océan glacial arctique. C’est frais, mais pas plus froid que la Bretagne !

Îles Lofoten

baignade dynamisante dans l’océean glacial arctique

Autre activité: la pêche, pas besoin de permis et il y a de quoi faire !

Enfin, on fait quelques randos pour avoir de magnifiques points de vue. La petite montagne de Hoven (368 m) offre un panorama à couper le souffle. C’est accessible en moins d’une heure de marche depuis Hov au nord-est de l’archipel.

Îles Lofoten

Vu depuis Hoven

Retour d’expérience des Îles Lofoten

J’ai effectué un périple de près de 1000 km des Îles Lofoten jusqu’au Cap nord. Ces îles ont été un vrai coup de cœur. Les deux iles principales des Lofoten se connectent par un tunnel sous-marin de 1700m ! C’est une expérience assez folle de se retrouver sous la mer…

Îles Lofoten

avant de s’engouffrer dans le tunnel sous marin Nappstraumen

Autre point fort de cette destination, c’est le soleil. Au mois de juillet, il fait jamais nuit. Le soleil se couche vers minuit pour réapparaitre à deux heures. Très peu de pénombres entre. C’est aussi, une expérience unique quand on dort en tente !

Aussi, si vous choisissez cette option économique, n’oubliez pas le masque de nuit.

Et vous, ça vous branche le soleil de minuit des Îles Lofoten? Vous faites quoi l’été prochain! Bien à vélo

Étiquettes :


Un commentaire à propos de “Louvoyer en vélo dans les Îles Lofoten en Norvège”

  1. Chocho74 dit :

    Un petit coucou pour Sandrine pour Sandrine la montagnarde Bisous Bruno chocho74….🚴‍♂️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.