TOP

Mon vélo dans l'avion: choisir la bonne compagnie

Mon vélo dans l'avion: choisir la bonne compagnie

Mon vélo dans l'avion: choisir la bonne compagnie

Les compagnies aériennes ont des politiques très diverses en matière de transport de vélos. Mettre son vélo dans l’avion n’a pas partout le même coût.
La manière dont les compagnies aériennes considèrent votre vélo peut avoir un impact important sur le prix final de votre voyage en avion en Europe ou ailleurs dans le monde. Explications.

Un vélo dans l’avion: bagage ou non?

Certaines compagnies aériennes considèrent votre vélo comme un bagage.  Elles ne vous facturent aucun frais si vous ne dépassez pas la franchise habituelle mais elles vont vous facturer l’excédent probable. C’est le cas par exemple chez British Airways ou chez Emirates.
D’autres vous appliquent d’office des frais supplémentaires pour votre vélo quel que soit le poids de vos bagages: Air France ou Ryanair, par exemple.
Notons enfin le cas très positif de Virgin Atlantic qui enregistre gratuitement votre vélo en plus de votre franchise si celui-ci fait moins de 23 kg. Voilà une compagnie aérienne pro-vélo!
En fonction du poids de vos bagages, à vous de voir quelle compagnie est la plus intéressante. Attention! La politique tarifaire des compagnies peut varier très rapidement…
Avez-vous déjà voyagé en avion avec votre vélo?

pub

Commentaires (4)

  • Avatar

    FAUVEL

    Bonjour,
    Comment peut-on parler de prendre l’avion alors qu’on est tous concernés par le dérèglement climatique. La moindre des choses serait d’informer les lecteurs que c’est à faire si aucune autre solution n’est trouvée !
    Comment peut-on s’extraire du contexte environnemental au prétexte de ne parler que de vélo pour les femmes. Tout cela est bien évidemment la même chose pour les hommes.
    Car le vélo véhicule une image avérée de respect de l’environnement. Et il est le seul moyen de transport à l’être « vraiment » ! Quel dommage alors de faire un grand écart pareil même si notre société de consommation nous appelle à en faire en permanence.
    Fini le NotInMyBackyard, non ?
    Franchement, je pratique le train+vélo pour toutes mes vacances en famille. C’est moins cher qu’une voiture et tellement paisible ! Et les voyages en avion, ça demande simplement de ne pas en faire tout le temps. Surtout quand c’est pour aller dans des pays où les visités n’ont pas le droit de venir chez nous…
    Bonne journée.
    Sébastien

    répondre
  • Avatar

    Dan

    Tiens, justement, un excellent webdoc sur les trans/queer de Detroit et leur collectif autour du vélo : http://www.diy-manifesto.com/#film-three
    Par contre, faut un avion pour y aller voir de plus près… 😉

    répondre

Ajouter un commentaire