TOP

L’Héraultaise Roger Pingeon 142 km, j’y étais et je vous dis tout!

l’Héraultaise Roger Pingeon 2019 142km

L’Héraultaise Roger Pingeon 142 km, j’y étais et je vous dis tout!

Ce week-end, j’ai participé à l’Héraultaise Roger Pingeon au départ de Gignac dans l’Hérault. Découvrez mon récit sur le parcours 142 km.

J’ai choisi de m’aligner sur le La St Guilhem Navacelles, le grand format de 142 km qui correspond plus à mon profil « diesel ».

Pourtant avec moins de 1000 km au compteur depuis le début de l’année 2019, rouler sur le grand parcours était un peu ambitieux d’autant que j’enchaine sur un stage de vélo d’une semaine en Espagne…

Merci pour votre accueil de la TEAM @ellesfontduvelo

Un grand merci aux organisateurs de la course, Eric Bosc de Hérault Sport et Juan Ferreira Président de CD34 Cyclisme, de nous avoir invité.e.s et réservé un accueil VIP. Une rencontre en 2018, lors d’un évènement chez Cyrpéo (Sponsor de l’Héraultaise), nous a amené à collaborer ensemble pour promouvoir le cyclisme féminin au sein de l’Héraultaise Roger Pingeon avec :

  • l’inauguration du Women Friendly Start pour éviter la bousculade au départ tout en restant dans la course avec les opportunités de drafter
  • davantage de visibilité pour les femmes cyclistes
  • un speaker averti qui s’intéresse également et équitablement aux cyclistes femmes et hommes


Et rien n’aurait été possible sans le soutien et la présence de Dominique Crochu (Twitter), notre Ambassadrice de TEAM @ellesfontduvelo. Dominique Crochu est la première femme à avoir été nommée Directrice à la Fédération Française de Football en 2002, en charge du web et du digital. Elle est membre de la Commission Permanente pour le Sport Féminin auprès du Ministère des Sports. Et aussi ambassadrice de la Coupe du Monde de Rugby 2023 en France.  Dominique, entrepreneure du numérique, est véritablement engagée pour la diversité et la mixité, en particulier, dans le monde du sport et celui du digital.

 

 

View this post on Instagram

 

Veille de cyclo avec #EFDV @cycloheraultaise @assosfrance

A post shared by Christine Dugelay (@christinedugelay) on

Le départ Women friendly de l’Héraultaise Roger Pingeon

C’était une grande première et j’étais ravie de tester le concept en live.  Comme prévu nous sommes donc parties 5 mn avant les hommes.
C’était sympa d’être en première ligne avant le départ et de pouvoir faire des photos!

Nous n’étions que 5 filles du coup il était difficile d’organiser des relais d’autant que les deux premières étaient vraiment plus fortes. Elles nous ont d’ailleurs déposées au bout de 8 km.

L’avantage est que nous sommes vraiment parties sans bousculade. Aucun risque de chute ni aucune pression à rouler plus vite qu’il ne faut en début de course.

L’inconvénient est que nous étions bien peu nombreuses dans le vent et que nous avons lâché un peu d’énergie en attendant le retour des hommes.

Ce qui était génial c’était d’avoir la moto ouvreuse juste devant nous… juste le temps de se rêver leader d’une course de vélo!

Le retour de la tête de course

Après 15 km, nous avons été rattrapées d’abord par un coureur seul, puis par un paquet d’une cinquantaine de concurrents que j’ai réussi à suivre pendant à peine 3 km jusqu’au pied de la bosse. Il fallait rester concentrée, ça frottait pas mal dans ce groupe …

Sont passés ensuite quelques petits paquets et je me suis retrouvée seule dans la première ascension que j’ai gérée tranquillement à mon rythme. Les consignes de mon coach étaient très claires : « demain tranquillou »

Au km 30, j’intègre un groupe de 12 cyclistes

Un peu avant la première descente, je suis rattrapée par un groupe d’hommes.
Comme je les suis sans problème dans la descente, j’arrive en bas en même temps qu’eux et je décide d’essayer de prendre les roues. D’ailleurs l’un d’eux m’y invite ouvertement ce qui est plutôt sympa. J’ai la sensation qu’il n’y aura pas beaucoup d’autres occasions de drafter sur cette cyclo, je profite de l’occasion.

C’est un peu limite pour moi… mon quadri droit donne des signes de faiblesse proches de la crampe et j’ai une vraie envie de m’arrêter pour une escale technique. Cerise sur le gâteau, je ne suis plus tellement dans le «tranquillou » … Mais je ne veux pas lâcher. Je m’abstiens de boire et serre les dents pour ne pas décrocher quand la route s’élève légèrement…et je tiens une trentaine de km jusqu’au pied de la bosse suivante.

Les 80 km suivants se feront en solo sur l’Héraultaise Roger Pingeon

J’ai donc bien le temps d’apprécier la beauté du parcours, même si malheureusement le temps est un peu nuageux.
C’est magnifique du côté de Saint Maurice de Navacelles, ça valait le coup de venir jusque-là.

Héraultaise Roger Pingeon cirque de Navacelles

Crédit photo Dominique Crochu, ambassadrice de la TEAM @ellesfontduvelo

 

 

Héraultaise Roger Pingeon cirque de Navacelles

Crédit photo Dominique Crochu, ambassadrice de la TEAM @ellesfontduvelo

Je prends les montées à mon rythme et kiffe les descentes à fond comme toujours.

Je me fais doubler par la voiture de l’organisation dans laquelle se trouve Dominique Crochu (Twitter) notre ambassadrice de TEAM @ellesfontduvelo à l’Héraultaise Roger Pingeon qui déborde d’énergie et me donne plein d’ondes positives en m’encourageant. Elle est sur le terrain avec l’organisation ainsi que le Président du Comité de cyclisme Occitanie, Mr Gilles Girardot.

 

Un membre de l'organisation, Dominique Crochu et Gilles Giradot.

Un membre de l’organisation, Dominique Crochu et Gilles Giradot.

Elle fait également une chouette photo de moi en plein effort (ça va je n’ai pas trop l’air de souffrir).

Heraultaise Roger Pingeon

Crédit photo Dominique Crochu

A 15 km de la fin le manque de foncier se fait vraiment sentir. Quand est ce qu’on arrive ?
Par chance, je suis rattrapée par un concurrent du 160 km, Loic, de Lyon également, qui me propose sa roue et avec qui on discute rapidement de nos connaissances communes et de triathlon. Ça aide à faire passer le temps.

Au final, je suis contente de mon chrono à plus de 25 km/h de moyenne, pas mal pour une première de l’année.
Par contre, moi qui croyais être une star en me classant 4ème féminine, je me suis aperçue après qu’il n’y avait que 5 filles engagées sur ce parcours! Difficile à croire sachant que l’organisation nous avait annoncé 103 filles sur l’ensemble des courses.

C’était une belle cyclosportive que je referai avec plaisir

Tout était bien organisé et balisé, les bénévoles présents aux croisements pour nous indiquer la route et bloquer les voitures, les ratios garnis même en fin de course et offerts avec le sourire.

Merci de nous avoir accueillies on revient en 2020 avec une TEAM @ellesfontduvelo.

Christine Dugelay de la TEAM @ellesfontduvelo

pub

Ajouter un commentaire