TOP

Vélos, typologie et discriminations: un peu de vélosophie

lanterne rouge gazouillis twitter

Vélos, typologie et discriminations: un peu de vélosophie

Dans tes gazouillis, l’Oiseau bleu, cette semaine, on retiendra que décidément : rien n’est simple. Sempé avait raison. Quand les uns confondent pistes cyclables et critériums, les autres mélangent quantité et qualité, ce qui n’empêche pas certaines de défier les prédictions. 

Vélo loisir, vélo utilitaire et Denise Mueller

C’est déjà un casse-tête pour nos politiques de mettre sur les mêmes voies les usagers du vélo plaisir et ceux du vélotaf, mais quand en plus les plus sportifs, sur nos pistes cyclables, en agglomération se prennent pour la cycliste la plus rapide du monde, Denise Mueller-Korenek, … « on n’est pas rendu » !

Un homme sur deux est une sportive, vraiment ?

Une étude réalisée sur 1000 Français tire des conclusions hâtives : les femmes seraient plus sportives que les hommes. Ce qu’on en dit ? 1. C’est un peu court comme échantillon, non dans un sondage réalisé fin janvier, après les fêtes (vous vous rappelez notre post facebook la semaine dernière : l’article le plus lu de janvier dernier : vélo et perte de poids :).  2. L’étude révèle aussi qu’elles sont les plus discriminées dans leur pratique sportive. Et en plus ça fait un paquet de temps. Bref, faut se réjouir, vraiment ? 

L’e-sport, on y croit dur et ferme

Dans les 50 personnalités françaises identifiées comme influente dans l’e-sport en 2020, il a une poignée de femmes, qui ne manquent pas de poigne. Audrey Leprince, Iris ElBazis, Sonia Melia, … Ces noms ne vous disent rien. Attendez un peu. Je gage qu’elles ne tarderont pas à vous être familières. A commencer par NiwaaSan, la fondatrice de la Fondatrice de @laliguefeminine … Elle posait une question sur Twitter cette semaine. Je relaie. Et j’en profite pour rappeler un tweet qu’elle avait posté il y a deux ans.

Sempé avait raison : rien n’est simple

Un peu de poésie dans les gazouillis de l’oiseau bleu cette semaine aussi, avec ce tweet qui m’a aussitôt fait penser à Sempé, et son « Rien n’est simple » …

Pour rappel, dans « Rien n’est simple », Sempé avait croqué un siècle de mobilité, en 5 dessins. Nous étions en 1962. Le tweet, lui, date de 2015…

Je suis la fondatrice et l’éditrice de ellesfontduvelo.com, et la cyclo-gimmick de la bande. 5 vélos (Bianchi, Canondale, Kona, Wilier et Brompton), mon coeur bat pour les braquets et le moulin. J’ai pratiqué beaucoup, un peu, passionnément. Ai procrastiné longtemps aussi. Et prépare un grand retour à mes premières amours: le vélo. Et plus particulièrement le vélo de route. Et le pliant. Et le weehoo pour mes enfants.

pub

Ajouter un commentaire