TOP

À la Une du Mag

Copenhague, Amsterdam, Berlin. Tel est le trio de tête des capitales européennes avec le plus de cyclistes. L'European platform on mobility a comparé les modes de transports dans les principales capitales européennes : voiture, transports en commun, marche et vélo. Les résultats sont très intéressants. Les capitales les plus cyclistes d'Europe sont Copenhague (31%), Amsterdam (22 %) et Berlin (13 %). Derrière viennent Dublin et Vienne. Parmi les très mauvais élèves, Stockholm et Madrid. Comme quoi, le climat n'a vraiment aucune influence sur la pratique cycliste

Copenhague est vraiment la capitale du vélo, la ville reine de la Petite Reine. La preuve en chiffres. Imaginez une capitale comptant plus de vélos que d'habitants, dans laquelle la moitié des citoyens et plus de la moitié des députés se déplacent à vélo tous les jours. Copenhague mérite largement son titre de capitale du vélo. Les chiffres fascinants du vélo à Copenhague Copenhague s'appuie sur un réseau de 400 kilomètres de pistes cyclables qui permet à 35% des travailleurs de l'agglomération et 50% des habitants intra-muros de se déplacer en vélo chaque jour. Plus sympathique encore: 25% des familles avec deux enfants ont un triporteur pour emmener ces derniers à l'école, au parc ou faire des courses. Fascinant, non? Et vous? Utilisez-vous tous les jours votre vélo?  

Les étudiants du laboratoire de design Aerovelo ont un objectif incroyable : créer un vélo qui atteigne 140km/h rien qu'avec la force de vos jambes. Un véhicule rapide et écolo Depuis quelques années, les constructeurs automobiles se sont lancés dans la course aux véhicules écolo. Et si un tel véhicule existait déjà? C'est en tout cas ce qu'essayeraient de créer ces étudiants. Un vélo du même acabit avait déjà été réalisé il y a quelques années, permettant d'atteindre les 133km/h, le but du jeu maintenant, c'est de faire mieux. Ce qui marque avant toute chose, c'est le design du vélo, recouvert d'une coque digne de la carlingue d'un avion. Mais ce qui est encore plus marquant se sont les défis que doivent résoudre les étudiants: créer une roue de vélo qui ne se déchireraient pas avec le frottement sur la route, créer un système de transmission qui fasse perdre le moins d'énergie possible, créer un design très aérodynamique

Plus de 100 ateliers, des dizaines de milliers d'utilisateurs: le recyclage de vélo n'est plus l'affaire de quelques passionnés. Acheter un vélo, c’est bien. En réutiliser un vieux, c’est peut-être encore mieux. Recycler et réutiliser un vieux vélo coûte moins cher et est plus écologique que d’en acheter un nouveau. Et contrairement aux voitures, les constructeurs ne peuvent pas arguer que les nouveaux modèles polluent moins… Un vaste réseau de recyclage en France et en Belgique En France et en Belgique, chaque année, 30 000 adhérents visitent la centaine d'ateliers de recyclage de vélo du réseau L’Heureux cyclage. Les passionnés et les curieux peuvent y apprendre à réparer leur vélo grâce aux formations organisées dans de nombreuses villes et communes grâce l’aide des bénévoles et des salariés du réseau. Et vous? Vous êtes plutôt vélo high tech ou vélo recyclé?

Pour un euro dépensé pour acheter un vélo, les Français en dépense un autre pour les accessoires vélo. Etonnant, non? Saviez-vous que les Français dépensaient autant pour acheter des vélos que pour les équiper en équipements et accessoires vélo divers? C'est pourtant vrai. Les ventes d'accessoires vélo progressent plus vite que celles de vélos Le chiffre d'affaires des composants et accessoires était de 657 millions d’euros contre 608 millions en 2012, soit une progression de 8% en une seule année, bien supérieure à celle des ventes de vélos eux-même. Cette somme représente presque la moitié des 1,5 milliard d’euros du secteur du vélo en France. Visiblement les cyclistes ont envie de personnaliser, réparer, améliorer leur vélo eux-même plutôt que d'en changer. Et vous, aimez-vous équiper votre vélo d'accessoires et objets divers?