En automne et en hiver, les avantages du vélomobile sont nombreux: protection contre le froid et les intempéries, sécurité, visibilité et confort.

Et d’abord un vélomobile, c’est quoi? C’est un vélo couché caréné, à trois roues, dont l’aérodynamisme est bien meilleur qu’en vélo droit, et qui comporte bien d’autres avantages.

Le vélomobile, pour plus de confort et de sécurité

Pour le confort: un siège ergonomique par rapport à une selle, c’est meilleur pour l’assise. L’ergonomie est nettement améliorée, sans aucune sensation de douleur, de plus la position permet de gagner environ 30% de puissance.

Pour la sécurité: comme il y a 3 roues, il n’y a pas d’équilibre à gérer, donc jamais d’urgence pour retirer les pieds des pédales, ce qui permet de rester zen en arrivant aux feux, aux stops, et autres arrêts intempestifs. Et pas non plus de chutes à craindre, même quand la route est mouillée, voir neigeuse.

Les avantages du vélomobile pour les sorties hivernales

Visibilité et performance par tous les temps

Le carénage du vélomobile offre une protection autour du corps, et bien sûr contre les intempéries, et le froid. Comme il y a une plus grande surface de visibilité, avec des rétros réfléchissants, et qu’il est livré avec des phares avant et arrière, des clignotants et un klaxon, c’est l’idéal pour être bien visible de nuit ou par temps de brouillard.

Le carénage est aussi conçu pour être très aérodynamique, avec sa surface frontale très réduite, il permet de prendre rapidement de la vitesse, et le vent de face n’est plus un problème. Le poids plus important qu’un vélo droit se fait cependant sentir dans les longues montées à forts pourcentages.

Il y a de la place à l’intérieur, surtout derrière le siège et sur les côtés, pour emporter des affaires de rechange, nécessaire de réparation et autres, et certains l’utilisent même pour faire du cyclocamping.

Avant de se lancer…

Tous ces avantages en font une solution idéale pour continuer l’entrainement vélocipédique lorsque les conditions météo deviennent difficiles.

Mais le vélomobile a aussi quelques inconvénients à prendre en compte avant de se lancer:

  • Le prix d’achat assez élevé, mais qui peut être rentabilisé rapidement si l’on pédale “utile”.
  • Le rayon de braquage, qui sur beaucoup de modèles en général parmi les plus rapides, est plus important, et est à prendre en compte si l’on a des virages très serrés à négocier.
  • Le nombre de revendeurs, ou constructeurs français encore assez limité.

En conclusion, par rapport au vélo droit, le vélomobile n’est probablement pas la solution la plus appropriée pour vous rendre au travail, vous avez moins de 10kms à parcourir, et en pleine ville. Mais pour plus de 15kms avec des parties hors centre ville, cette solution est sérieusement à envisager.

Pour en savoir plus sur cette intéressante solution, vous pouvez consulter le site d’information www.velomobile-france.com.

Pour vous, serait-ce une possibilité qui vous tenterait (ou non) et pour quelles raisons?

Étiquettes : , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.