La COP 21 s'est prononcée: l'indemnité kilométrique vélo est plafonnée et facultative. C'est un bond en arrière pour les cyclistes. Sur la toile, ça buzz!

La COP 21 s’est prononcée: l’indemnité kilométrique vélo est plafonnée et facultative. C’est un bond en arrière pour les cyclistes. Sur la toile, ça buzz! 

La COP 21 touche à sa fin. Dans 24 heures, la conférence de l’ONU sur le réchauffement climatique arrivera à son terme: 12 jours de gestation, de débats et de réflexions auprès de 196 signataires (195 états + la commission européenne).

Il y a quelques jours, le couperet est tombé pour les cyclistes: l’indemnité kilométrique pour le vélo est rabotée, plafonnée à 200 euros par employé et par an. Elle n’est plus obligatoire pour les employeurs. Un coup de pédale à reculons pour les défenseurs de la bicyclette!

La Cop 21, un coup dans l’eau pour les cyclistes?

Pourtant, tous les arguments étaient là pour convaincre!

Selon une étude de la Fédération des Cyclistes Européens, si chaque pays européen se calquait sur le modèle danois, on pourrait réduire les importations de pétrole de 9% en Europe. Et c’est sans parler de la diminution des gaz à effet de serre qui en découle lorsqu’on délaisse la voiture pour le vélo.

Une décision qui (ré)sonne faux auprès de la communauté cycliste, qui tente de se faire entendre. Mais en ce climat d’état d’urgence qui interdit les rassemblements, la tâche est bien compliquée.

Les coups de gueule se font entendre sur le web. Un hashtag #IKV (Indeminté kilométrique à vélo) a été lancé pour faire retentir les sonnettes mécontentes des cyclistes. Une pétition même invite à signer pour une indemnité cycliste à 0,25 euro/km. Et d’autres mesures sont en cours d’élaboration.

N’hésitez pas aussi à signer la pétition en ligne!

Et si vous partagez cet avis, ne muselez ni votre sonnette, ni votre plume sur le web…

Plus d’infos sur le sujet:

Crédits Photo: Mats Hagwall


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.