TOP

Aller au travail en vélo et arriver fraîche comme la rosée du matin?

Aller au travail en vélo et arriver fraîche comme la rosée du matin?

Aller au travail en vélo et arriver fraîche comme la rosée du matin?

Aller au travail en vélo, c’est un effort. Le corps produit de la chaleur. La porte du bureau passée, on a chaud et on sue. Peut-on rester au frais?

Ce qui est traître pour les vélotaffeuses, c’est que, le vent dans les cheveux, vous ne ressentez pas la chaleur dégagée par l’effort. Une fois arrivée, la température est nettement plus élevée, et vous commencez à suer. À 9h du matin!

Acheter des vêtements techniques, la solution?

Évitez le K-way, cet objet absolument étanche vous fera juste mariner dans votre jus. Préférez plutôt une veste imperméable et coupe-vent, près du corps pour être pratique. Avec un T-shirt qui respire et un maillot près du corps, plus une couche intermédiaire en hiver, mesdames, vous êtes équipées.
Mais alors, vous vous retrouvez confrontées à un autre problème dont je parlais précédemment: l’inesthétique des fringues de vélo… Vous qui allez au travail à vélo, un exemple à partager avec les autres peut-être?

 Crédits: EdinburghCycleChic – Creative Commons

pub

Commentaires (2)

  • Avatar

    Zippa

    Il suffit de ne pas appuyer trop fort sur les pédales, d’ouvrir la veste au bout de quelques minutes et le tour est joué. Aucun vêtement spécifique à prévoir ! (à part une cape ou un gilet jaune l’hiver)

    répondre
  • Avatar

    Marthe

    Y aller molo et porter un t-shirt qu’on échange pour la chemise, pour mes 6 km matinaux, ça suffit 🙂

    répondre

Ajouter un commentaire