TOP

Vélo-boulot: quand les entreprises priment l'éco-responsabilité

Vélo-boulot: quand les entreprises priment l'éco-responsabilité

Une prime vélo-boulot existe pour les entreprises qui veulent encourager la mobilité écologique de leurs employés.
En France, une vingtaine d’entreprises, dont Vélogik, société lyonnaise de conseil en développement cyclable, mais aussi la Caisse d’épargne, proposent une indemnité kilométrique à leurs employés qui usent du vélo pour leurs déplacements domicile-travail.
L’indemnité s’élève à 25 centimes d’euros par kilomètre effectué, soit par exemple, pour un salarié qui effectue 6 kilomètres/ jour sur une semaine de 5 jours, pas moins de 30 euros que l’entreprise lui verse au titre de ses frais de déplacements.

Vélo-boulot: une prime versée par l’entreprise

L’indemnité kilométrique se substitue à l’abonnement aux transports collectifs lorsque le vélo n’est pas utilisé en complément à un autre mode de transport (un employé qui prendrait le train puis le vélo pour se rendre au travail), ce qui permet aux entreprises d’obtenir un allégement de leur coût lié à leur participation aux frais de déplacements.
Cette aide est destinée à être directement versée par les entreprises impliquées dans cette action responsable pour la mobilité écologique.

Une expérience pilote de mobilité écologique

Les salariés qui ne disposent pas d’une bicyclette peuvent obtenir un remboursement des frais engagés pour se procurer un vélo. Transports en commun ou service public de location de vélos entrent dans le champ du dispositif de l’aide patronale.
Si cette indemnité existe au stade d’expérience pilote aujourd’hui, la mesure pourrait être généralisée pour devenir une pratique courante en entreprise, moyennant un succès des initiatives actuelles, bien sûr.

En Belgique, l’employeur fixe l’indemnité

Si, en Belgique, le montant de l’indemnité est fixé par l’employeur, l’indemnité pour frais de déplacements à vélo bénéficie d’une exonération fiscale de 0,22 €/km.
Enfin, si votre employeur vous propose une indemnité inférieure ou égale à 0,22 €/km, le total de votre indemnité sera intégralement net d’impôt. Par contre, si vous touchez une indemnité supérieure, la tranche au-delà de 0,22 €/km sera imposée.

pub

Ajouter un commentaire