TOP

Cher vélo, ce soir, c'est contrôle technique!

Cher vélo, ce soir, c'est contrôle technique!

Un contrôle technique peut vous sauver la mise! Voici nos conseils pour ausculter votre deux-roues, en coopération avec Les Ateliers de la rue Voot.

Prendre soin de son vélo est primordial: d’abord parce qu’il le vaut bien, mais surtout parce qu’une pièce défectueuse peut très vite vous mener à l’accident! Petit guide pas à pas pour réaliser vous-même votre contrôle technique.

Avant le contrôle technique, préparez-vous!

Avant toute chose, nettoyez votre bolide. Une éponge humide suffira, sinon un jet d’eau à faible pression et un bon coup de savon. Oubliez les jets à haute pression type Kärcher, qui tendent à endommager les joints d’étanchéité des différents roulements.

Puis, on commence!

Le cadre

Évidemment, méfiez-vous des tubes pliés ou endommagés. Mais surtout, le cadre doit être droit! Enroulez une cordelette entre la douille de direction et les pattes arrières, puis mesurez la distance entre cordelette et tube de selle, de chaque côté du cadre. Si les distances sont différentes, le cadre est tordu! Changez-le sous peine d’avoir des roues mal alignées.

La fourche

Elle doit être dans l’axe du cadre, et tourner librement, sans jeu. Sans ça, vous risquerez de toucher la roue avec vos pieds à chaque virage, et vous exposerez à une chute.

Les roues

Assurez-vous qu’elles ne soient pas voilées, qu’il n’y a pas de jeu dans les moyeux, et que la tension des rayons est bonne. Surveillez aussi la surface de freinage de la jante en y passant le doigt: si elle se creuse, ou que la rainure apparente (présente sur la plupart des jantes) a disparu, il est temps de changer de jantes!

Les pneus

La bande de roulement est lisse, ou usée? Les flancs présentent des craquelures? On prend de nouveaux pneus! En pensant à vérifier la pression régulièrement.

Les freins

D’abord, les patins: leurs stries verticales s’estompent avec l’usure. Changez-les quand elles ont disparu. Puis, le câble: s’il est effiloché ou oxydé, il risque de se rompre. Vérifiez surtout la partie qui va l’intérieur de la manette, accessible en détendant le câble, et assurez-vous que les gaines ne soient pas croquées.

Les dérailleurs

Chouchoutez-les! Gardez-les propres et lubrifiés, prenez garde à l’état général des câbles et de leurs gaines, et veillez à ce qu’il n’y ait pas de jeu au niveau des articulations.

Le pédalier

Contrôlez axe, plateau, et serrez les manivelles. Si l’axe tourne librement et sans jeu, c’est bon. Pour les plateaux, comparez l’usure du plateau le moins utilisé avec celle des autres, pour voir si certains accusent vraiment le coup! Préférez d’ailleurs un pédalier pour lequel il est possible de changer les plateaux séparément.

La chaîne

Lubrifiez-la régulièrement, et entretenez-la bien. Une chaîne délaissée et non-graissée est une chaîne malheureuse. Par contre, contrôlez-la au bout de 6000km: si elle est trop usée, remplacez-la sans pitié!

Vous voulez encore plus de conseils de pro sur l’entretien de votre vélo? Les Ateliers de la rue Voot proposent des ateliers de réparation vélo à Bruxelles. Toutes les infos sur leur site internet.

Et vous, quelles sont vos astuces de bikeuses pour entretenir votre deux roues?

Crédit photo: JLartigaud

pub

Ajouter un commentaire