TOP

Le home trainer, une autre façon de s’entraîner

Le home trainer, une autre façon de s'entrainer

Le home trainer, une autre façon de s’entraîner

Le home trainer, c’est la méthode par excellence pour garder la forme à vélo lorsque le temps n’est pas clément. Découvrez l’avis de notre expert.
Dans un des précédents articles d’Ellesfontduvélo, Morgane nous présente les notions élémentaires du home trainer, activité qui permet de conserver sa forme à vélo lorsqu’il fait trop froid et de préparer sa saison de cycliste.
Avec Gianni, notre expert et adepte des rouleaux, nous nous sommes attardés sur les points essentiels de l’entrainement d’intérieur.

Pourquoi s’entrainer avec un home trainer?

Habituellement utilisé à partir du mois de novembre selon les conditions atmosphériques, le home trainer constitue une excellente alternative à une sortie vélo. La dépense énergétique, le travail cardiaque et le mouvement de pédalage sont les mêmes que sur la route, selon le type d’entrainement que vous vous imposez.

Le home trainer vous aidera également à préparer votre prochaine saison en travaillant votre coup de pédale, la fluidité du geste et surtout votre cadence. Le vélo est un sport de souplesse et non de force, il faut caresser les pédales.

Gianni Marcarini

Comment faire une bonne séance?

Chaque programme est différent selon l’objectif que vous désirez atteindre. Dans son article, Morgane cite un exemple type d’entrainement.
Mais il est important de savoir que le home trainer n’est pas un accessoire fait pour améliorer son endurance, il s’utilise en séances courtes de 45 minutes à 1h pour travailler son agilité afin d’être plus sereine sur la route.
Selon le rythme que vous vous fixerez, gardez à l’esprit que la poussée et la remontée des pédales sont les ingrédients ultimes d’une séance réussie. De même que l’endroit que vous choisirez pour votre entrainement: préférez une pièce aérée. Ces séances intensives feront élever la température de votre corps, l’air frais vous permettra de vous refroidir pour éviter l’élévation du rythme cardiaque.
Enfin, et on ne le dira jamais assez, hydratez-vous. Un bidon de 75cl d’eau aidera à vous hydrater pour une séance complète.

La musique aide à garder le rythme. Je préconise de la transe music pour le tempo 😉

Gianni Marcarini

Avec parcimonie…

Rien ne sert de forcer. Au-delà de deux heures d’entrainement en home trainer, l’intensité du travail diminue et solliciter vos muscles de manière trop brutale peut présenter des risques par rapport à votre prochaine saison sur la route.
Cibler vos besoins vous permettra d’établir un plan d’entrainement spécifique. S’entrainer tous les jours n’est pas forcément nécessaire, cela dépend de votre objectif à atteindre. Souhaitez-vous maigrir, vous remettre en forme ou encore vous réchauffer (entrainement contre-la-montre)? Chacune de vos séances doit être calibrée selon vos capacités et vos besoins.

Comme les grands coureurs

Les cyclistes professionnels s’aident du home trainer pour améliorer et entretenir leur forme à vélo. Selon Gianni, ce type d’entrainement fait partie du cyclisme.
Et pour cause, Eddy Merckx faisait énormément de rouleaux, même hors saison, et s’en est servi pour travailler le record de l’heure de Mexico.

Pour moi, le rouleau devrait être au programme dans les écoles de cyclisme, cela éviterait beaucoup de chutes…

Gianni Marcarini

Néanmoins, pas besoin d’être une Jeannie Longo pour se mettre au home trainer. Les éléments clés d’un bon entrainement sont la volonté et l’audace, comme nous dit Gianni. Il s’agit donc d’une méthode d’entrainement accessible à tous et à toutes, à apprendre en douceur pour encore plus d’efficacité sur la route.
Et vous Mesdames, êtes-vous conquise par le home trainer? Pourquoi avez-vous commencé et quel impact cela a-t-il sur votre activité de cycliste?

Un tout grand merci à Gianni Marcarini pour sa disponibilité et ses conseils d’expert pour la rédaction de cet article!
Gianni Marcarini
Gianni Marcarini Junior, fils de fabricant de cadres, est né dans le vélo. Cet ancien coureur cycliste de 1ère catégorie anime aujourd’hui la communauté des @Casquetteurs.
Retrouvez-le sur Twitter.

Crédit photo: Totalwomenscycling.com
et Gianni Marcarini

pub

Commentaires (1)

  • Avatar

    Très bon article ! Le home trainer est d’ailleurs aussi beaucoup utilisé par les pros pour s’échauffer juste avant une course.
    D’ailleurs, le modèle pro qu’utilisent Vincent Pelluard ou Mariana Pajon sera dispo dans les prochains jours pour tout le monde. On bosse dessus depuis presque un an et on en voit enfin le bout 🙂

    répondre

Ajouter un commentaire