Photos © J. Maus/BikePortland

Maman de 6 enfants, Emily Finch est adepte du vélo biporteur pour se déplacer en famille. Découvrez son récit hors du commun !

Une famille à vélo, rien d’extraordinaire? Mais 6 enfants, âgés entre 2 et 11 ans partageant le même véhicule, c’est exceptionnel!

Emily Finch, 34 ans est une vraie « pile électrique ». La voir tracter son vélo biporteur aménagé avec 4 enfants devant, un assis dans son dos et un autre sur un vélo relié à la roue arrière ; c’est une vision qui inspire et force à repenser les limites du possible.

Le vélo biporteur, le transport alternatif

Emily a eu l’idée d’un vélo triporteur ou cargo bike en cherchant sur internet une alternative à sa voiture familiale. “J’étais à un moment de ma vie où quelque chose devait changer” admet-elle. “Quand j’ai vu le vélo, je tout de suite su. Je me suis dit, ça y est! Ça va changer ma vie”.

À ce moment là, Emily avait cinq enfants et était enceinte de son dernier. Mais elle ne pouvait pas attendre pour tester son nouveau vélo. “C’était vraiment fatigant. J’ai continué à rouler et je m’y suis habituée. Maintenant je suis juste quelqu’un qui fait du vélo.”

Quand il pleut, Emily revêt une laine et ne se soucie pas d’être mouillée. Les enfants enfilent bottes et vestes et se blottissent simplement en dessous d’une housse de pluie. 

Développer la technique familiale

Difficile de croire qu’Emily n’a jamais fait de vélo auparavant quand on la voit manœuvrer si facilement ce large et imposant triporteur revisité.

Pour tracter une charge conséquente, Emily a développé sa propre technique. Le vélo attaché à l’arrière du vélo-cargo est l’élément clé du moteur. « Les enfants pédalent à tour de rôle à l’arrière » raconte Emily. Lorsqu’elle aborde une côte, Emily encourage en criant « Pédale Mary, pédale! »

Emilie précise que « 20 miles (environ 32 km) c’est la limite. Au delà, tout le monde devient fatigué et ronchon ».

Moins de dépenses, plus en forme

D’un point de vue financier, le vélo triporteur aménagé est une affaire en or. Emily estime que dans 3 ans, elle n’aura dépensé que 135 dollars (plus ou moins 125 euros) pour entretenir son vélo.

Elle fait aussi des économies sur son équipement sportif ou son affiliation à une salle de sport. Emily a perdu 25 pounds (11 kilos) depuis qu’elle a commencé à faire du vélo en 2009. Elle a même perdu ses kilos de grossesses. Si on lui demande pourquoi elle n’a pas acheté un vélo à assistance électrique, Emily répond « parce que j’aime le chocolat! ».

En route vers le bonheur…

La jeune maman admet que parfois, la vie serait plus simple en voiture. « J’ai parfois l’impression que je ne donne pas assez à mes enfants. Je ne peux pas les emmener en voiture jusqu’ à la côte. ». À ceux qui lui demandent si les enfants n’ont pas envie de remonter en voiture, Emily répond “ Mes enfants ont oublié ce que c’est que de voyager en voiture, ils ont perdu l’habitude”.

Si Emily roule à vélo, c’est pour une simple et bonne raison : cela la rend heureuse. « J’adore mon vélo, vraiment. Parce que ça a changé ma vie. Je ne sais pas l’expliquer mais mon vélo m’apporte simplement du bonheur ».

Lisez la totalité du récit inspirant d’Emily Finch et son biporteur original 

Source: With six kids and no car, this mom does it all by bike PS: La photo représente aussi une jeune fille à l’envers sur son vélo. Oui, évidemment, ce n’est pas le top pour la sécurité, vous l’aurez compris mais on le rajoute, au cas où…

Crédits photos: J. Maus/BikePortland

Étiquettes : , ,


4 commentaires à propos de “En vélo biporteur avec ses 6 enfants”

  1. Claire dit :

    Super! mais ça ne s’appelle pas un triporteur mais un biporteur quand il y a 2 roues (je suis assez étonnée que vous fassiez cette confusion-là, vous)

  2. Rebecca Maurice dit :

    Merci pour cette précision! Il n’était pas évident de qualifier ce vélo « aménagé », avec un vélo supplémentaire à l’arrière… Mais à présent, c’est chose faite, merci!

  3. Lydr2Douai dit :

    Hello, même si la remarque est faite (triporteur / biporteur), pouvez-vous corriger votre titre et votre texte.
    En l’occurrence le vélo tracteur avec la caisse en bois est équivalent à un Bakfiest (vélo biporteur hollandais). Il est équipé du système « Follow-me » capable de tracter un vélo d’enfant.
    Salut les filles !
    Les références utiles :
    Bakfiets Biporteur Long
    Système Follow-Me

    1. Rebecca, la Curieuse dit :

      Merci Lydr2Douai, il restait en effet encore quelques précisions à faire! Et merci pour les références!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.