TOP

Asma al-Ghul: une femme à vélo contre les tabous

Asma al-Ghul: une femme à vélo contre les tabous

Asma al-Ghul: une femme à vélo contre les tabous

Asma al-Ghul est une blogueuse et journaliste palestinienne. C’est aussi une femme à vélo qui lutte contre les tabous et les discriminations de la société.
Née en 1982, Asma al-Ghul est une jeune femme au parcours exceptionnel. À 18 ans seulement, elle reçoit le Prix de Littérature Jeunesse Palestinienne. En 2010, Human Right Watch lui offre le prix Hellman/Hammett. En 2012 enfin, c’est le Prix du courage en journalisme de la Fondation internationale des femmes de médias qui la distingue. Ces récompenses, elle les doit à son engagement sans limite pour la cause des femmes et plus largement, pour l’égalité et la vérité.

Un jour, une femme à vélo fait la différence

Un jour d’été en 2010, pendant la période du Ramadan, Asma al-Ghul enfourche une bicyclette et pédale au grand air, entourée d’amis étrangers. Une anecdote? Pas vraiment! Car le Hamas, alors au pouvoir dans la bande de Gaza, interdit encore aux femmes de rouler à vélo! Contre toutes attentes, la jeune femme reçoit des retours plutôt enthousiastes et encourageants de la part des personnes qu’elle croise. Mieux encore, deux policiers lui demandent si elle a été agressée par d’autres usagers de la route.
Cette expérience offre une lueur d’espoir pour la blogueuse, qui écrira plus tard sur son site: « Il semble que les lois discriminatoires contre les femmes soient flexibles. Il existe de nombreux tabous à Gaza pour le moment. Et pourtant… les gens continuent de s’aimer, de s’émouvoir, de vivre tout simplement! »
Une superbe leçon de courage qui honore une fois encore toutes celles qui défendent leur liberté… grâce au vélo! Si vous connaissez d’autres histoires de femmes extraordinaires, n’hésitez pas à les partager avec nous en commentaire!

Sources: Motherjones.com et Wikipedia

pub

Commentaires (1)

Ajouter un commentaire