TOP

Aller au travail à vélo rend plus heureux!

Aller au travail à vélo rend plus heureux!

Aller au travail à vélo rend plus heureux!

Aller au travail à vélo, clé du bien-être des employés? C’est ce que révèle l’étude menée à l’occasion du Tour de France par le baromètre Paris Workplace.

Aller au travail à vélo: quels impacts sur les employés?

Paris Workplace Ifop-SFL a publié début juillet une enquête d’opinion (1300 cadres et dirigeants franciliens interrogés, 87 questions posées) pour mesurer les perceptions et les attentes des employés vis-à-vis de leurs bureaux. On y apprend notamment que certains facteurs de satisfaction au travail sont liés… à la pratique du vélo!

Bien-être au travail

Savez-vous que les employés qui utilisent le vélo pour se rendre au travail se disent plus heureux? En effet, en moyenne, les cyclistes évaluent leur bien-être au travail à 7,1 contre 6,7 pour ceux qui utilisent les transports en commun. 42% des adeptes de la petite reine s’attribuent même une belle note de bien-être au travail: entre 8 et 10.

Satisfaction des bureaux

Les employés cyclistes sont ceux qui tirent le plus de satisfaction de leurs bureaux (82%). 58% d’entre eux déclarent d’ailleurs que « le bureau est un lieu de travail mais également un lieu de vie où l’on aime passer du temps ».

Proximité domicile-travail

Travailler dans un bureau proche du domicile est un critère « primordial » pour 70% des cyclistes, contre 50% pour ceux qui utilisent les transports en commun. Pourtant la courte durée du trajet entre le domicile et le lieu de travail n’est pas l’unique critère qui joue sur cet état positif. En effet, les cyclistes et les employés qui viennent à pied ont le même niveau de bien-être, alors que les cyclistes ont en moyenne un temps de trajet plus long! Par ailleurs, à temps de trajet équivalent, les employés qui viennent à vélo s’estiment plus satisfaits de leurs bureaux que leurs collègues s’y rendant en transport en commun.

Flexibilité des horaires et télétravail

Il ressort également de l’étude que les cyclistes sont la catégorie d’employés la plus friande de flexibilité au travail. 61% des cyclistes considèrent la flexibilité dans l’aménagement des horaires de travail « primordiale ». Ils sont 41% à estimer « primordial » le télétravail ponctuel, contre 35% des salariés se rendant au travail à pied, en voiture ou en transports en commun.

Sociabilité

Les cyclistes sont aussi les employés les plus sociables. D’une part ils souhaitent plus que les autres des espaces de convivialités dans l’entreprise (« primordial » pour 49% et « important » pour 39%). D’autre part, seulement un cycliste sur 5 souhaite travailler dans un bureau individuel fermé, contre tiers des automobilistes!
Le vélo, bien plus qu’un mode de transport, a donc une influence positive sur le bien-être général, la vision de son espace de travail et le rapport aux collègues.
Mesdames, en plus de nos conseils pour arriver fraîche comme la rosée du matin, qu’attendez-vous encore pour vous rendre au travail à vélo?
Crédit: étude Paris Workplace 2015
Crédit photo: un autre article du huffingtonpost sur les impacts positifs de se rendre à vélo ou à pied au bureau.
 
 

Ajouter un commentaire