TOP

La ViaRhôna Drôme Ardèche: le must de la rando vélo!

La ViaRhôna est parfaitement bien signalée

La ViaRhôna Drôme Ardèche: le must de la rando vélo!

Une rando vélo, c’est mieux sur voie protégée. C’est pour ça qu’on aime la ViaRhôna Drôme Ardèche et ses 75 km de voie verte ou partagée.

Cette section-là de la rando vélo ViaRhôna, qui se tortille, court, cavale, glisse le long du Rhône, de Drôme en Ardèche entre Valence et Avignon, sur près de 75 km, « promet d’être un de ses plus beaux tronçons »… si l’on en croit les cyclotouristes toujours plus nombreux qui foulent de leurs pneus ses sentiers, ses ponts et ses passerelles le temps d’un week-end voire plus puisqu’affinités. Pour Carole, une de nos lectrices blogueuses, c’est même un de ses plus beaux voyages de presse. Petit traité d’une itinérance vers le soleil de la Provence.

 




« Les cyclistes sont vraiment ravis de la variété, de la richesse des sites et des paysages », nous a rapporté un de nos hébergeurs (la Maison Jeanne à Le Pouzin) sur notre circuit vélo ViaRhôna de Valence à Pont-Saint-Esprit lors qu’il s’affairait, comme d’ailleurs tous nos hôtes durant notre voyage, à nous accueillir tels que les itinérants cyclistes aiment à être reçus: avec simplicité, gaieté et entrain.


Notons que les hébergeurs sont d’ailleurs, eux aussi, de plus en plus nombreux et variés sur cette bientôt célèbre rando vélo, proposant une chambre d’hôte ou de château médiéval, un gîte (souvent avec vélo ou VAE), un Logis de France, un Gîtes de France, etc. Et nombre d’entre eux affichent déjà le label Accueil Vélo, un must pour préserver et entretenir nos destriers de fer qui mordent abondamment la poussière sur les sentiers de halage.


Le matériel Accueil vélo sur la ViaRhôna Le matériel Accueil vélo sur la ViaRhôna
Pas moins de 34,2% des cyclistes qui empruntent la ViaRhôna Drôme Ardèche sont des itinérants du week-end! Quel spectacle de voir le dimanche, les cortèges familiaux, les bandes d’amis, les amoureux et les sportifs, petits et grands, pédaler en toute sécurité le long des rives et des lônes* du fleuve par grappes, en tandem, vtt, vélo couché ou électrique.

La ViaRhôna: nouvelle destination tranquillité

La nouveauté! C’est peut-être, tout simplement, ça qui étreint le coeur des cyclo-randonneurs tombés en affection de cette partie-là de la ViaRhôna. Certes, cette section a été inaugurée en 2014. C’est récent donc. À chaque nouvelle saison, de nouvelles portions de voies vertes et véloroutes s’ajoutent, qui sonnent lentement le glas des itinéraires bis plus dangereux, et rapprochent les deux-roues toujours plus près du soleil du Midi, de la tranquillité, ultime destination de tous les cyclo-voyageurs.
Non, elle n’est pas terminée, la ViaRhôna Drôme Ardèche. Aujourd’hui, l’arrivée à Pont-Saint-Esprit clôture provisoirement le tronçon. C’est là que les quelques parcours provisoires sur route sont les plus laborieux, avec leurs côtes tenaces pour des cyclistes lourdés de leurs sacoches.
Les impatients diront qu’au fil des kilomètres dans cette échappée vers le Midi, on gagne peut-être en soleil, mais on perd surtout de la magie et de l’abondance qui rythmaient le trajet depuis Valence. Certes, après Pont-Saint-Esprit, la véloroute doit encore tracer le fil de son histoire ou, à tout le moins, en joindre les bouts sur des voies sécurisées. L’Ardèche le sait, qui poursuit valeureusement son ouvrage, long tout de même de 95 kilomètres – contre seulement 67 kilomètres côté Drôme.
Dans l’attente, cependant, les vélo-randonneurs avertis se contenteront sans doute aucun du tracé actuel, comme d’une ode à la lenteur, une allègre itinérance vers la Provence, une fable historique et humaine à deux voix, drômoise et ardéchoise, pleine de fureur et d’anecdotes sur les bonnes tables, les chais alléchants, les légendes anciennes et les projets innovants qui bordent, de part et d’autre, le fleuve Rhône, dit aussi l’Éridan, à l’instar du Pô et du Rhin, du nom du Dieu Fleuve de la mythologie grecque.

La ViaRhôna Drôme Ardèche: l’alliance des contraires

Exit la monotonie des randos vélos le long des halages (pour ma part, elle me fait mieux profiter de mes vacances avec mon jeune garçon). Sur la ViaRhôna Drôme Ardèche, les sens et l’esprit trinquent sans répit au gré des lônes* et rivages du Rhône. De Valence à Avignon, c’est une impressionnante variété et concentration de sites et lieux inédits qui s’offre aux cyclotouristes de tout acabit: familles, amoureux d’histoire, férus de culture et/ou de nature. Entre les vergers et les cultures méridionales, les vignobles de viognier et de syrah, le territoire abrite des grottes et des sites archéologiques, des abbatiales, chapelles, cathédrales et cités historiques, des villages de caractère, des châteaux, des réserves naturelles mais aussi un impressionnant patrimoine industriel (cimenteries, écluses et barrages, ponts et passerelles, …
Pont suspendu de Rochemaure Pont suspendu de Rochemaure
De toutes les randos vélos que nous avons faites au fil de l’eau, voilà un parcours qui signe l’alliance des contraires: nature et culture; l’oeuvre de Dieu, la part de l’homme; l’ancien et le nouveauplage et montagne; villes et villages; mais aussi, surtout, entre le silence, la solitude d’une nature sauvage et l’impétuosité bruyante des ouvrages hydrauliques, des ponts et chaussées.
*Lône — Une lône est un bras d’un fleuve qui reste en retrait du lit principal. Elle est alimentée en eau par infiltration depuis la nappe alluviale ou directement par le fleuve en période de crue. Le terme lône dérive du franco-provençal lona. Il était uniquement utilisé pour le Rhône à l’origine.

Chronique d’une grande véloroute annoncée

On savait que le tourisme au fil de l’eau avait la cote. Que la France était la deuxième destination des vacanciers à vélo. Gageons que les splendeurs de la Drôme et de l’Ardèche donneront un bon coup de braquet à cette section de la ViaRhôna. Tout est en oeuvre, semble-t-il, pour que s’écrive ici un bon bout de l’histoire du futur grand itinéraire cycliste européen.
Pont de Donzere sur la ViaRhona Pont de Donzere sur la ViaRhôna
Pour notre part, il nous reste à vous conter notre humble histoire, celle de 3 jours d’une inoubliable randonnée à vélo, en famille, entre amis, de quelques 35 km par jour, entre Valence et Avignon, soit de Valence à Le Pouzin, puis de Le Pouzin à Viviers, et enfin de Viviers à Pont Saint-Esprit… Amen!
 

Je suis la fondatrice et l’éditrice de ellesfontduvelo.com, et la cyclo-gimmick de la bande. 5 vélos (Bianchi, Canondale, Kona, Wilier et Brompton), mon coeur bat pour les braquets et le moulin. J’ai pratiqué beaucoup, un peu, passionnément. Ai procrastiné longtemps aussi. Et prépare un grand retour à mes premières amours: le vélo. Et plus particulièrement le vélo de route. Et le pliant. Et le weehoo pour mes enfants.

pub

Commentaires (1)

Ajouter un commentaire