Fête des Lumières à vélo

Fête des Lumières à vélo: l’association Pignon sur Rue et Spanninga s’associent pour sensibiliser les cyclistes à l’importance de voir et surtout d’être vus. Rendez-vous de 18h à 21h, le 7 décembre 2017.

Pour cela, Pignon sur Rue ouvrira ses portes, au 10 rue Saint-Polycarpe – Lyon 1er (à quelques mètres de la place des Terreaux), de 18h à 21h, le 7 décembre 2017, premier jour de la Fête des Lumières!

Au programme de la Fête des Lumières à vélo

  • Distribution d’éclairages Spanninga,
  • conseils sur les équipements obligatoires du cycliste,
  • et… vin chaud.

« CYCLISTES, BRILLEZ ! » à la Fête des Lumières à vélo

« Le nombre d’accidents augmente en hiver, en partie à cause de l’absence d’éclairage »

Avec les lumières des villes, les cyclistes voient généralement suffisamment. Et pensent souvent, à « On sait que le nombre d’accidents à vélo augmente en hiver. Ce qui est lié en grande partie à l’absence de phares sur son vélo. Mais cela devient primordial quand les jours sont courts pour des problèmes de sécurité évidents. » précise Joseph D’halluin, co-président de Pignon sur Rue et administrateur de la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB).

Conseils et distribution gratuite d’éclairages à la Fête des Lumières à vélo

Jeudi 7 décembre 2017, de 18h à 21h, la Maison du Vélo de Lyon sera ouverte pour accompagner et conseiller les cyclistes sur l’achat et l’entretien de leurs éclairages.

« Nous utiliserons le triporteur de l’association – illuminé et customisé pour l’occasion – comme élément de communication pour attirer le public cycliste. Nous les inviterons ensuite à la Maison du Vélo où nous distribuerons les lumières de notre partenaire Spanninga. », détaille Marine Fabre, directrice de l’association Pignon sur Rue.

Le public trouvera aussi de nombreuses informations pour faciliter et sécuriser ses déplacements à vélo dans la Métropole de Lyon:

  • la carte des itinéraires cyclables « Ma ville à vélo »,
  • du marquage Bicycode®,
  • des informations sur les ateliers vélo participatifs…
  • Enfin, celles et ceux qui auraient besoin de se réchauffer trouveront aussi du vin chaud bio !

En effet, de nuit, sans éclairage ou accessoires réfléchissants, le cycliste est visible à seulement 30 mètres, contre environ 150 mètres dès qu’il est bien équipé (Source : Sécurité Routière) d’éclairage. Nous sensibilisons toute l’année à l’obligation d’avoir des éclairages passifs (catadioptres) et actifs. 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.