TOP

Développement du cyclisme féminin : la Belgique montre l’exemple

Développement du cyclisme féminin. Vive Lotto Soudal

Développement du cyclisme féminin : la Belgique montre l’exemple

pub

La Belgique vient au secours du développement du cyclisme féminin. En reversant 90.000€ de subventions pour soutenir les coureuses.

Alors que le déconfinement approche, le cyclisme est un des milieux les plus impactés par la pandémie.  Le cyclisme féminin, en plein développement, devrait subir de plein fouet les conséquences de cette saison particulière. Le gouvernement belge a décidé de reverser 90 000 euros de subventions afin de soutenir le milieu.

Le peloton féminin à la diète

Courses annulées, équipes en difficulté financière… bien que l’Union Cycliste Internationale ait annoncé le nouveau calendrier 2020, avec à la clef un premier Paris-Roubaix féminin, l’incertitude règne dans le milieu. En plein développement grâce à l’organisation de nouvelles courses, à la médiatisation de celles-ci et aux stars telles que Van Vleuten, Van Der Breggen ou Ferrand-Prévot, le peloton féminin risque de devoir se serrer la vis. Habituées à traverser toute une saison avec un budget moindre que leurs homologues masculins (on a déjà évoqué les challenges du cyclisme féminin), les formations auront néanmoins besoin d’aide pour remonter la pente et continuer leur développement.

L’association Lotto Ladies Cycling au taquet

C’est ce qu’a bien compris le gouvernement belge, d’après la Dernière Heure. Le ministère du Budget et de la Fonction Publique, David Clarinval, a annoncé une subvention de 90 000 euros à destination de l’association Lotto Ladies cycling. « La féminisation d’un certain nombre de sports, dont le cyclisme, est quelque chose de très important à mes yeux », a justifié le ministre belge, qui a donc décidé de soutenir cette équipe qui oeuvre beaucoup pour le développement du cyclisme féminin belge.

Lotto-Soudal pour le développement du cyclisme féminin

« L’équipe Lotto-Soudal Ladies Team y joue un rôle indéniable en donnant à de jeunes coureuses la possibilité de développer leurs compétences, dans l’espoir de progresser vers l’équipe UCI. C’est une belle initiative que j’estime dès lors qu’il est important d’appuyer », a-t-il expliqué à la DH.

Une action louable, qui permettra d’aider une des formations les plus en vue du cyclisme (elle a compté dans ses rangs les Françaises Elise Delzenne et Marion Rousse notamment), mais aussi de pouvoir assurer l’avenir des cyclistes belges.

Source Photo : https://www.lottosoudal.be/fr/news/picture-les-lotto-soudal-ladies

pub

Ajouter un commentaire