Si vous vous aventurez à vélo sur les routes belges, les knooppunten ou points-noeuds peuvent être votre guide sur le chemin. Biciclic vous éclaire sur ce fléchage spécifique.

Si vous vous aventurez à vélo sur les routes belges, les knooppunten ou points-noeuds peuvent être votre guide sur le chemin. Biciclic vous éclaire sur ce fléchage spécifique.

Knooppunten ou points-noeuds, un principe archi simple

Les knooppunten ou points-noeuds, c’est un système de fléchage d’itinéraires cyclables aussi simple qu’ingénieux. Il permet de circuler sans carte sur des milliers de kilomètres.

Imaginé dans les mines de charbon du Limbourg belge , il permettait de s’orienter dans les galeries via un réseau de jonctions numérotées. Quand les mines de charbon ont été fermées, le système a été transposé à la surface. Dans un premier temps, le but était de baliser des itinéraires cyclables et pédestres dans une petite partie du Limbourg.

Un petit bout d’histoire…
Démarré en 1995 en Belgique, le réseau s’est étendu et depuis 2007, il quadrille toute la Flandre. On dénombre 1860 km de routes cyclables balisées, dont environ 700 km sans voiture. Le système des points-noeuds fait école et s’étend dans les régions limitrophes d’Allemagne, des Pays-Bas et de Wallonie (où la complexité du chantier nécessite encore pas mal d’ efforts). 

… et une architecture assez complexe

Son fonctionnement peut sembler complexe mais il est très efficace. Chaque carrefour est identifié par un numéro. Le panneau indiquant ce chiffre renseigne aussi le ou les autres points-noeuds accessibles depuis ce point. Et c’est tout! Vous pouvez donc à tout moment déterminer à quel point noeud vous vous trouvez et vers quel point noeud vous vous dirigez.

L’ensemble des « knooppunten » forme un réseau de routes et de voies, sélectionnées pour leur cyclabilité, par des cyclistes. L’astuce géniale: les numéros comportent très rarement plus de 2 chiffres. Car les chiffres peuvent se répéter à l’infini, du moment qu’ils soient positionnés dans des territoires différents. Ce qui les rend faciles à lire et simples à mémoriser. Merci Monsieur l’Ingénieur!

Liberté, légèreté et modulabilité

C’est l’usager qui définit lui-même son parcours en fonction de la longueur souhaitée, en boucle ou en ligne, en notant les numéros qu’il désire suivre. Il lui suffira ensuite de pédaler en se laissant aller au gré de sa combinaison chiffrée. L’utilisation des points-noeuds est facilitée par un balisage dans les deux sens et un placement ergonomique des balises au niveau des yeux.

Pour préparer une sortie, le plus simple c’est d’aller sur le site www.fietsnet.be (valable pour la Flandre et les Pays-Bas). Des cartes en papier indéchirable existent aussi pour chaque province.

Vous savez maintenant tout sur les points-noeuds ou knooppunten pour bien préparer votre itinéraire! Bon amusement et belle route!

Étiquettes : , , , ,


2 commentaires à propos de “Points-noeuds et autres knooppunten, qu’est-ce que c’est?”

  1. D’autres infos sur les points-noeuds.

    http://velo-ravel.net/PN.html

  2. Biciclic dit :

    Merci Luc pour ces précieux renseignements complémentaires!
    notamment, les liens vers des cartes interactives et des régions (dont je n’avais pas parlé)
    Bon Ravélo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.